Brico : Réaliser un scellement chimique

Scellement-chimique

Tous les bricoleurs le savent, quand on veut fixer quelque chose au mur, on doit adapter le type de fixation au matériau qui constitue ce mur. La simple cheville dans un mur en pierres ou en plâtre, une cheville pour matériaux creux dans de la brique ou du carreau de plâtre alvéolé et de la cheville Molly pour de la plaque de plâtre (avec ou sans doublage isolant) … Aujourd’hui, nous allons vous parler d’une façon de fixer des éléments que de simples chevilles ne peuvent pas soutenir, il s’agit du scellement chimique.

Pourquoi vous parler de cette technique ?

D’abord, parce que je viens de l’utiliser et c’est une bonne occasion de faire quelques photos.

Ensuite, c’est une technique moins connue du commun des mortels et qui peut vraiment dépanner quand on a besoin de fixer des éléments lourds ou de structure. C’est le cas par exemple si vous souhaitez construire un plancher, une mezzanine ou un étage, il vous faudra fixer une élément de bois épais (le madrier) le long d’un ou plusieurs murs pour venir y appuyer les solives de votre plancher.

Vous comprenez que dans ce cas, des chevilles ne peuvent pas faire l’affaire. C’est là qu’intervient le scellement chimique.

En Synthèse :

  • Difficulté : Quasiment aucune, c’est du même niveau de difficulté que pour des chevilles classiques.
  • Temps : 5 min + le temps de séchage du composite.
  • Coûts : Environ 15€ en fonction du kit.
  • Outillage : Une perceuse et un pistolet à cartouche (bannissez à tout prix les pistolet plastique, même s’ils ont l’air plus « modernes », c’est une catastrophe à utiliser).

Dans mon cas, j’ai ajouté un morceau de bastaing (un autre gros morceau de bois) pour renforcer le soutient d’une poutre dont l’extrémité  est un peu abimée. Une petite sécurité pour éviter que ma toiture ne bouge et qui ne me coute pas grand chose.

Quel est le principe de fonctionnement du scellement chimique ?

C’est assez simple, contrairement à une cheville qui va venir s’écarter dans son logement pour y rester figée au passage de la vis, le scellement chimique va utiliser un produit chimique pour venir se « souder » au mur. D’ailleurs on va même figer une tige filetée dans ce mélange chimique et utiliser un écrou par la suite pour serrer ce qu’on a à fixer.

Alors voici un kit de scellement chimique, il se constitue d’une cartouche de mélange chimique et ses mélangeurs, de tamis, de tiges filetées avec écrous et rondelles. Il faut compter dans les 15€/20€ environ pour un kit.

Scellement-chimique

Pour réaliser ce scellement, il vous faudra également une perceuse avec un forêt béton avec un diamètre adapté à la taille du tamis et d’un pistolet à cartouche.

Scellement-Chimique_4

Commencez par percer les trous à l’endroit que vous avez choisi.

Scellement-chimique

Puis insérez les tamis dans ces trous.

Scellement-chimique

Ensuite, ouvrez votre cartouche (sur ce kit, il fallait couper le bout des sachets dépassant de la cartouche), placer votre cartouche dans le pistolet et vissez un embout mélangeur à son extrémité.

Le mélange chimique est constitué d’une résine et d’un durcisseur qui vont se mélanger au passage dans le pistolet pour durcir très rapidement.

Vous allez ensuite placer le bout du pistolet au fond du tamis et commencer à presser la gâchette pour faire sortir le mélange. Il faut y aller généreusement en fonction de la constitution du mur. Dans mon cas, c’est de la brique creuse, donc il faut que le mélange comble un minimum l’espace autour du tamis.

Il faut remplir en déplaçant le pistolet du fond du tamis vers sa sortie et bien insister vers la fin, surtout sur des matériaux creux comme mes briques.

Vous placez ensuite les tiges filetées dans les tamis, en les enfonçant bien jusqu’au fond du tamis. Puis vous laisser durcir votre mélange selon le temps indiqué sur la cartouche (qui dépendra de la température ambiante).

Une fois le mélange durci, vous pouvez alors fixer votre ouvrage avec des écrous et rondelles si nécessaires.

Scellement-chimique

Voici le résultat que j’ai obtenu avec mon bastaing et je peux vous dire que c’est vraiment très solide. Je ne sais pas comment j’aurais pu fixer un tel morceau de bois autrement qu’avec un scellement chimique. Et si vous voulez en voir plus, n’hésitez pas à aller lire ce deuxième article dans lequel je vous montre comment j’ai fixé un hamac grâce à la même technique.

Voici un lien si vous souhaitez vous procurer un kit de scellement chimique sans bouger de chez vous :

N’hésitez pas à poser toutes vos questions ou à nous raconter vos propres expériences concernant cette technique sur le forum de Zone Travaux.

A très vite sur Zone Travaux !

Tags : , , ,

A propos de

Passionné de bricolage depuis toujours, ZoneTravaux est pour moi un excellent moyen de partager avec les lecteurs mes expériences trucs et astuces accumulés au fil des ans.

8 Responses

  1. Merci pour ses détail. J’avait peur de me lancer dans cela, mais en fait ca a l’air très simple. Je vais le faire pour mettre des meubles lourds dans un atelier en parpaings.

  2. la vis type boulon peut elle être utilisée

    et dévissée par la suite

    • Bonjour,

      Non la « vis » (tige filetée) qui est prise dans le mélange est scellée à ce dernier. Donc vous ne pourrez pas la retirer à la remettre. C’est pour ça que l’on met une tige filetée qui dépasse pour pouvoir y visser un écrou qui lui peut être vissé et dévissé à loisir.

      Bonne soirée.
      J.Charles

  3. Bonsoir,

    Avez-vous une idée du nombre de scellements qu’il faut prévoir en fonction notamment du poids du madrier/bastaing à fixer ?
    J’aimerais en complèment d’une isolation thermique par l’extérieur (90mm) pouvoir fixer une marquise

    Vincent

  4. Salut Vincent,

    Tout est indiqué sur la cartouche de scellement chimique.
    Tu dois pouvoir passer les 70/80 Kilos par scellement.

    Tout dépends ensuite de la section du madrier à poser. S’il fait 4 mètres de long pou 30Kilos par exemple 2 scellement suffisent pour le poids, mais il vaut mieux en mettre 1 tous les mètres pour éviter une déformation du madrier.

  5. Facile’ pas si facile.
    J’ai voulu essayé avec un produit de supermarche en bricolage.
    le but etant de fixer une plaque avec un trou de 2 cm de diametre à l’endroit de la fixation,
    au serrage de la plaque’, la tige filetee est ressortie avec le scellement sur l epaisseur de la plaque.
    pourtant sans un serrage excessif… le trou avait ete nettoye avec une pompe a velo.. tuyau enfonce au bout du trou…
    Le trou a ete fait dans la brique pleine. Il semblerait que la resine ait aderré sur la tige filetee mais pas sur la brique…

    • Ah mince, ça ne m’est jamais arrivé, pourtant j’en ai fait plus d’un.
      Vous avez acheté quelle marque ?
      Vous avez passé une petite brosse dans le trou (genre goupillon pour biberon) parce que la pompe à vélo n’a peut-etre pas suffi. Il restait surement de la poussière.

  6. Bonjour, peut on utiliser le restant du produit de la cartouche plusieurs jours après son ouverture.
    Merci pour votre réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *