Brico : Réaliser un coffrage mural

Le sujet du jour vous concernera pratiquement tous car, dans une maison ou un appartement, nous avons tous à cacher quelques tuyaux, panneau d’électricité ou autre. Le « Faites-le vous-même«  du jour vous apprendra donc comment concevoir et réaliser un coffrage mural en bois. Nous allons faire un coffrage à la portée de toutes et tous avec notamment du matériel de récupération afin de réduire les coûts tout en faisant un travail soigné.

Le coffrage mural en bois est terminé

Je continue petit à petit le travail dans cette pièce de la maison ou j’ai déjà eu l’occasion de vous montrer quelques articles :

Et encore, un nouvel article devrait voir le jour avec comment remplacer un vieux radiateur en fonte posé au sol par un radiateur mural et tous les raccords cuivre qui vont bien. Mais soyez patient, ça viendra début 2013 !

———————————————
Difficulté :  Niveau 2 de difficulté ZoneTravaux
Temps :  Niveau 2 de difficulté ZoneTravaux
Coût :  Niveau 1 de difficulté ZoneTravaux
Outillage :  Niveau 2 de difficulté ZoneTravaux
———————————————

Alors en synthèse avant de rentrer dans le vif du sujet :

  • Difficulté : Il vous faudra sortir quelques outils mais si vous y allez petit à petit, il n’y a aucune difficulté majeure ni même beaucoup de réflexion !
  • Temps : En fonction de vos outils, vous mettrez plus ou moins de temps mais globalement, comptez une journée de travail entre la prise de mesure et la peinture du coffrage.
  • Coûts : Vous commencez à me connaître et me prenez sûrement pour un radin mais encore une fois, ce bricolage ne m’a quasiment rien couté mise à part l’achat des vis (toujours des vis SPAX !). Les planches sont de la récupération de la fabrication de mes meubles de cuisine. Sinon, comptez maximum 50€ (planches, vis, colle à bois, peinture, …)
  • Outillage : Sur le principe, il n’est pas nécessaire d’être très équipé mais mine de rien, j’ai utilisé de nombreux outils : Scie circulaire, ponceuse, perceuse, pinceaux, pistolet à colle, …

Voilà à quoi ressemble ce que je veux cacher, un méli-mélo de tuyaux en cuivre qui alimentent tous les radiateurs de ma maison. De ce fait, je ne saurais trop vous conseiller de fabriquer un coffrage qui soit facilement amovible en cas de besoin d’accès à un de ces tuyaux en urgence !

Les éléments à cacher grâce au coffrage mural

1/ Modélisation rapide en 3D pour prise de mesure

Et oui, vous aurez encore une fois le droit à une petite utilisation du logiciel Sketchup que j’affectionne particulièrement !
L’avantage est que vous pouvez positionner vos planches comme vous le souhaitez, recommencer autant de fois que possible et ce, de manière très facile. Du coup, avant tout bricolage, je passe toujours 30 minutes sur ce logiciel même pour de petits bricolages comme un coffrage :

Modélisation de mon coffrage mural en 3D

Liste des matériaux à récupérer:

  • Planches en bois (attention aux écarts de températures et à l’humidité)
  • Des chevilles spéciale placo ou mur en brique en fonction de la configuration de vos murs
  • Deux fer plats en équerre (pour rigidifier le coffrage)
  • Un lot de vis SPAX courtes pour le coffrage
  • Un lot de vis SPAX longues pour fixer le coffrage au mur à l’aide des chevilles
  • Baguettes carrées en bois (3×3 cm par 1 mètre) pour maintenir le coffrage
  • De la colle à bois
  • De la peinture apprêt (sous-couche bois)
  • De la peinture, de préférence celle que vous avez utilisée pour votre mur
  • Du joint acrylique (je vous expliquerai pourquoi acrylique)

 

Liste des outils utilisés :

  • Ponceuse (type excentrique par exemple)
  • Disqueuse avec disque à lamelles bois
  • Perceuse
  • Règle & équerre
  • Serre joint
  • Scie circulaire
  • Pistolet à colle
  • Tournevis
  • Jauge de Contour Plastique

 

2/ Préparation de la section supérieure

Comme vous avez pu le voir sur la modélisation, la structure sera composée de 4 planches de bois reliées les unes aux autres par des baguettes en bois carrées. Nous allons donc commencer par découper les planches de la section supérieure qui nécessiteront une retouche pour s’encastrer autour des tuyaux.

Découpe des planches supérieures

Nous allons utiliser un outils que j’aime beaucoup car il permet de marquer les contours de manière précise d’un objet à délimiter : la jauge de Contour Plastique (objet déjà utilisé dans le cadre de la pose des lames Gerflor)

Il suffit de placer votre jauge autour du tuyau à délimiter et appuyer afin que celle-ci prenne la forme exacte du tuyau :

Utilisation de la Jauge de Contour Plastique

On vient ensuite poser la jauge sur la planche qui viendra entourer le tuyau. Enfin, marquer la zone à retirer directement sur le bois :

Marquer l'empreinte du tuyau sur la planche pour délimiter la zone à retirer

Une fois la zone marquée retirée, placez la planche en bois autour du tuyau afin de vous assurer que l’empreinte est bonne.

Retirer l'empreinte marquée sur la planche et tester la découpe

Tags : , , , , , , , , , ,

A propos de

Quel meilleur moyen que ZoneTravaux.fr pour partager avec vous ma passion pour le bricolage. J’y partage mes expériences, mes tutoriels, mes créations ou encore mes tests d’outillage.

2 Responses

  1. Pas de problème d’humidité ou de condensation ?

  2. Bonjour,

    Merci pour ce post, par contre j’aimerai bien savoir quel bois utiliser (qui résiste à la variation de température ainsi que l’humidité)

    Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *