Brico : Reboucher une ancienne trappe dans une dalle béton

 

Avoir une trappe à refermer au milieu d’une dalle en béton n’est pas l’opération la plus courante, je dois l’admettre. Mais j’ai eu l’occasion de le faire récemment alors j’ai pris quelques photos pour vous montrer la technique que j’ai utilisée pour avoir quelque chose de solide et qui tienne dans le temps. Alors sortez votre plus belle truelle, aujourd’hui nous allons faire du béton !

Pour vous expliquer rapidement ce qui m’a poussé à procéder à cette opération, c’est que j’avais au beau milieu de mon salon (oui oui j’ai bien écrit salon), une trappe d’accès à un regard d’arrivée d’eau. Cette trappe n’a aujourd’hui plus de raison d’être puisque j’ai déplacé le robinet général d’arrivée d’eau à un autre endroit et qu’un escalier ne devrait plus tarder à venir empiéter sur l’emplacement de cette trappe.

Il me fallait donc reboucher cet accès en reconstituant une partie de la dalle.

Le matériel nécessaire :

  • Un pied de biche (aussi appelé pince monseigneur), un burin et un marteau pour dégager le cadre en métal qui ceinture la trappe.
  • Un perforateur avec un foret de 12
  • Du fer à béton (fer tor) de diamètre 10 (la longueur dépendra de la taille de la trappe à refermer), et du fil de fer pour ligaturer le ferraillage et une disqueuse pour couper tout ça
  • Une cartouche de scellement chimique
  • Du béton prêt à l’emploi (à 350 Kg) et une auge et une truelle pour le préparer
  • Du bois pour faire un coffrage
  • Du film plastique type polyane

La préparation et le coffrage :

Il faudra dans un premier temps supprimer tout ce qui peut être scellé et qui pourrait provoquer des fissures ultérieurement.

Dans mon cas, il y avait un cadre métallique complètement rouillé. la rouille à tendance à faire gonfler le béton et donc à le faire fissurer.

Puis vous devrez préparer un coffrage en bois pour venir « soutenir » votre béton pendant la mise en oeuvre et le séchage. Il devra donc venir affleurer le dessous de la dalle comme sur la photo ci-dessous.

Votre coffrage doit être un minimum étanche pour éviter que votre béton ne coule par d’éventuels trous. Je me suis même payé le luxe de passer un cordon d’acrylique entre le bois et la dalle pour bien étanchéifier (mais j’avais une vieille cartouche entamée qui traînait !)

Le perçage de la dalle :

Nous allons maintenant percer la dalle pour pouvoir venir fixer dans celle-ci des fers à béton. Ces fers à béton servent à renforcer la dalle et à faire ce que l’on appelle du béton armé. Ils vont aussi servir ici à ancrer notre pièce de béton dans le reste de la dalle existante.

On va mettre en place des fers à béton de 10 que l’on va sceller dans la dalle grâce à un scellement chimique. On va donc percer des trous d’un diamètre un peu supérieur à nos fers à béton, soit en 12.

Le trou que je dois boucher est carré, je vais donc faire 3 trous sur chaque côté, en faisant en sorte que les trous tombent face à face pour que les fers puissent « traverser » la trappe. La photo suivante vous permettra de comprendre l’intérêt de percer face à face, on pourra disposer les fers à béton comme ceci :

La profondeur du trou à percer doit être comprise entre 8 et 12 cm dans notre cas d’un fer tor de 10.

Vous pouvez voir que j’ai placé les trous à environ 3 cm du bas de la dalle.

Enfin, vous devez absolument procéder au dépoussiérage des trous que vous venez de percer. Soit avec un petit goupillon (comme pour les biberons) soit avec un petit tuyau que vous enfichez dans le trou pour souffler la poussière hors du trou (vous pouvez aussi aspirer, c’est vous qui voyez).  Attention, passer l’aspirateur n’est pas suffisant pour aspirer la poussière au fond du trou.

Le scellement des fers à béton :

Juste avant de placer les fers, je vous conseille de placer au fond de votre coffrage, un morceau de film plastique pour éviter que le bois n’absorbe l’eau du béton et que ce dernier ne sèche trop rapidement, ce qui n’est pas bon pour la bonne tenu de votre béton.

Une fois que le coffrage est prêt, que les trous sont prêts, il ne reste plus qu’à placer nos fers à béton. Pour cela, vous devez couper vos fers de sorte qu’une fois emmanchés dans les trous, ils dépassent de 15 cm au moins.

Dans mon cas, j’ai laissé des fers à bétons courts sur 2 côtés face à face et des fers à bétons plus longs sur les 2 autres faces (pour pouvoir les relier entre eux sur ces 2 faces). Encore une fois, la photo parlera plus que mon discours.

Ma trappe faisait 75 x 75 cm. J’ai donc 6 fers de 30 cm et 6 de 55 cm environ.

Il faut déposer une dose correcte de scellement chimique au fond des trous avant d’enfoncer en tournant les fers à bétons. Retirer l’excédant de mélange qui viendrait à ressortir à ce moment là.
Je vous conseille de placer les fers à béton le mieux possible par rapport à leur position finale et de laisser prendre le scellement au moins 12 heures avant de ligaturer les fers entre eux.

Après la prise du scellement vous pouvez ligaturer les fers entre eux pour les longs et ajouter un morceau (environ 70 cm) pour relier entre eux les fers courts. Puis vous pouvez poser des ligatures à tous les croisements de fer.

Vous obtenez alors le résultat visible sur la photo précédente. (J’ai juste ajouté une barre qui viendra d’appuyer dans des cavités laissée par le descellement du cadre métallique).

Le béton :

Pour ma trappe de 75 x 75 x 17 cm, j’ai utilisé 5 sacs de 30kg de béton prêt à l’emploi dosé à 350Kg. Il s’agit d’un mélange de ciment, de sable et de graviers tout prêt. Il n’y a plus qu’à ajouter de l’eau et à mélanger. Ca demande un petit peu d’huile de coude mais ca n’a rien de compliqué.

Pensez à dépoussiérer et à mouiller généreusement le béton existant pour que le béton frais « colle » le mieux possible à l’existant.

Vous devez ensuite combler la dalle avec votre mélange qui ne sera pas trop « sec » pour bien enrober les fers à béton et ne pas laisser de bulle d’air dans votre dalle. Pour ça, vous devez plonger votre truelle dans votre mélange en faisant des petits mouvements rapides pour faire vibrer votre mélange afin de le faire se répandre le mieux possible dans les tous les espaces à combler.

Vous pouvez laisser une épaisseur suffisante pour faire une reprise du carrelage. Prévoyez alors l’épaisseur du carrelage ET de la colle.

Dans mon cas, la dalle sera cachée par mon escalier, je ferai donc un simple ragréage pour avoir quelque chose de bien horizontal et au niveau du carrelage existant.

J’espère que ce petit tutoriel vous permettra de démystifier la difficulté d’une telle opération qui n’a rien de très compliqué, ne demande aucun matériel spécifique et vous permettra à coup sûr d’impressionner votre entourage !

N’hésitez pas à intervenir sur le forum pour poser vos questions ou apporter votre propre expérience sur le sujet.

Tags : , , , , , ,

A propos de

Passionné de bricolage depuis toujours, ZoneTravaux est pour moi un excellent moyen de partager avec les lecteurs mes expériences trucs et astuces accumulés au fil des ans.

6 Responses

  1. Ssuper interessant ! je suis dans le meme cas que toi ! comment as tu fixe le cadre en bois ? visse dans la dalle ?

  2. Salut,

    J’ai fixé des petites cales en bois sur le muret carré sous la dalle, puis des morceaux de bois qui traversent la trappe vissés sur les cales et enfin une planche par dessus pour mon coffrage 🙂

    J’espère que ça pourra t’aider !

  3. Merci pour vos explications. Pour information, j’ai utilisé votre technique pour combler un trou de cheminée et ça fonctionne très bien. Cela dit, ce n’est pas si simple de faire les trous pour les fers à béton avec un mur sur le côté est un trou plus petit. J’ai également utilisé de la mousse expansive pour combler les trous entre mon coffrage et le plafond. Ça fonctionne très bien.

  4. bonjour et merci d’avance ….. j’aimerais SAVOIR s’il est indispensable de mettre du scellement chimique pour tenir les tiges de ferrailles ? j’utilise des feuilles de treillis soudé sur une longueur de 5 m sur 5 ( 25 m2) et je dois raccorder ma nouvelle dalle d’un coté avec une dalle qui existait déjà et de l’autre un mur extérieur de la maison … sur le troisieme coté un mur mitoyen que je ne compte pas toucher du tout … merci de vos reponses … a bientôt

    • Bonjour,
      Votre cas est assez différent du miens … Et je ne veux pas vous donner de conseil qui pourrait vous induire en erreur. Ce qui est sur c’est qu’étant donné la taille de votre dalle, elle doit inclure un joint de dilatation et que je vous déconseille effectivement de toucher à votre mur mitoyen.
      Mais d’après votre description, non vous n’avez pas besoin de vous « reprendre » sur l’existant avec des scellement chimique.

  5. Avez-vous des idées ou astuces pour y intégrer un petit éclairage du genre y installer quelques spots led basse tension 12v par exemple?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *