Eclairage ZT : Introduction à la serrurerie

serrure

Je m’intéresse depuis quelques temps à tout ce qui touches aux serrures, qu’elles soient sur la porte de la maison ou n’importe où ailleurs. J’essaye de comprendre un peu comment cela fonctionne en fonction du type de serrure, de cadenas, de verrou etc … Le but final de cette réflexion est de comprendre comment simplifier et protéger les accès à mon domicile. Vous verrez dans cet article que j’ai aussi cherché à comprendre comment on pouvait « crocheter » une serrure et c’est peut-être le meilleur moyen que j’ai trouvé pour bien comprendre les choses !

En quoi consiste une serrure ?

Une serrure c’est un mécanisme qui consiste à empêcher l’ouverture d’une porte (portail, fenêtre, boite) sans l’aide d’une clé. Aujourd’hui la plupart des serrures que vous trouverez sur les portes de vos habitations comprennent un cylindre de serrure. (Je vous remontre les photos prises par Vince dans son article sur l’entretien de sa serrure)

Changer et entretenir une serrure de porte

Pour simplifier le fonctionnement de ce cylindre, ce sont des éléments mobiles qui montent ou descendent plus ou moins (en suivant les pic et les creux de votre clé). Quand tout est aligné, il est possible de faire tourner la clé qui va alors entrainer une sorte de loquet : le panneton ou l’entraineur. C’est lui qui va faire avancer ou reculer le gros rectangle que vous voyez sortir de votre porte quand vous actionnez la clé (le pène).

Voici un zoom sur le cylindre. Le panneton est la pièce plus sombre au milieu :

Changer et entretenir une serrure de porte

Voici une petite vidéo trouvée sur Youtube qui vous explique très bien le principe de fonctionnement d’une clé dans une serrure :

 

Vous voyez qu’en fonction des dents que l’on trouve sur la clé, ça enfonce plus ou moins les goupilles. Quand les goupilles sont alignées sur la ligne de césure du barillet (partie mobile du cylindre), on peut tourner la clé.

Le crochetage

Le crochetage, consiste à venir appuyer avec des petits outils adaptés sur les goupilles tout en faisant une petite pression sur le barillet en le faisant tourner.

Voici le petit kit d’outils que j’ai acheté sur amazon :

kit-crochetage

Pourquoi s’intéresser à la technique du crochetage ?

Tout simplement parce que je suis curieux dans un premier temps. Ca m’a amusé de voir concrètement comment on pouvait ouvrir certains types de serrures.

Ensuite les sites qui abordent ce sujet sont une mine d’or pour comprendre les techniques utilisées par les personnes malveillantes et les parades mises en place par les fabricants de serrures. Dans mon cas, j’ai pu déterminer le type de serrures à acheter pour refaire l’installation complète de ma maison. Mais j’y reviendrai dans un autre article.

Vous trouverez par exemple des démonstrations d’ouverture de serrures avec des outils très simples ou au contraire très sophistiqués et j’ai adoré l’ouverture de « coffres forts » avec une patate et en quelques secondes !

(L’astuce réside dans le fait qu’un petit cylindre en métal est maintenu en position haute par un petit ressort, quand on fait le bon code, un courant électrique attire le cylindre vers le bas (électro-aimant). Quand on tape sur le coffre, le ressort ne retient pas le cylindre … il suffit alors de tourner la poignée au bon moment 😉 ).

Bref le monde du crochetage est surtout une bien meilleure source d’information que le vendeur de serrures ;).

Quels type de cylindre acheter ?

C’est une question dont la réponse n’est pas si évidente que ça. C’est avant tout une histoire de cohérence de l’ensemble de votre installation.

cylindres-serrure

Par exemple, acheter un cylindre de haute sécurité à 150€ pour le poser sur une porte en bois que l’on peut transpercer d’un coup de poing n’a aucune utilité. Tout comme une serrure 10 point sur votre porte blindée n’est pas plus utile si vous avez des fenêtres de toit sans la moindre sécurité juste à côté.

Une chose est évidente, une serrure simple se crochète en quelques secondes. C’est donc à éviter pour une porte d’accès à votre domicile.

Il faut donc choisir entre la sécurité minimum, moyenne ou haute. Les prix varieront entre 30 et 150€.

A2P

Vous verrez qu’il y a une norme qui vous indique le temps de résistance à l’effraction d’une serrure, c’est la norme A2P. Le nombre d’étoiles indique les temps de résistance suivants :

  • 1 étoile : cinq minutes
  • 2 étoiles : dix minutes
  • 3 étoiles : quinze minutes

Choisissez donc une serrure qui corresponde à votre installation, sans vous ruiner puisqu’un cambrioleur aguerri trouvera toujours le point faible dans la sécurisation des accès à votre domicile.

Je ne suis pas un adepte de la paranoïa sécuritaire. Je pense que si quelqu’un veut vraiment rentrer chez moi, il y arrivera.

Mais ce n’est pas une raison pour laisser rentrer tout le monde ! C’est pourquoi dans mon cas personnel, j’ai opté pour des serrures de sécurité moyenne. Je dissuade les « amateurs » et je ne me ruine pas pour mon installation.

Enfin, pour clore sur cette partie concernant le choix du type de cylindre (et donc du niveau de sécurité de celui-ci) vous devez également faire un choix cohérent avec les biens que vous avez à protéger. Si votre habitation ne comporte aucun objet de valeur … il n’y a pas de raison de se ruiner dans une serrure.

A contrario, si vous commencer à cumuler quelques toiles de maîtres et rivières de diamants, il faudra réfléchir à votre installation mais dans sa globalité … pas uniquement sur les serrures.

Quels sont les points faibles des serrures ?

Il est très intéressant de connaitre ces points faibles et de savoir comment les fabricants essayent de prémunir les cylindres contre les différentes attaques :

– le crochetage :
Vous l’avez compris, pour crocheter une serrure, on appuie avec un petit outils sur les goupilles pour les aligner et ouvrir la serrure.

Les fabricants ont donc conçu des goupilles anti-crochetage. Leur forme est censée empêcher le crochetage en bloquant les goupilles dans une position qui empêche le cylindre de tourner.

Regardez pourtant avec quelle facilité on peut crocheter un cylindre de sécurité moyenne contenant des goupilles anti-crochetage :

– le perçage :
Une serrure c’est un gros bloc de métal. Ceux qui ont déjà percé du métal savent que c’est long. Mais en fait, la serrure est faite d’une succession de tranches métal/ressort+goupilles/métal/ressort… Ca va donc très vite à percer. En perçant donc juste sous la partie qui tourne, les ressorts tombent, les goupilles aussi il ne reste plus qu’à tourner la serrure avec un tournevis.

perçage-serrure

Il existe des serrures avec des inserts en métal très difficile à percer ou alors avec un disque qui va se mettre à tourner quand on essaye de le percer.

-L’arrachage :
Comme vous pouvez le voir sur les premières photos, le cylindre ne tient que par une vis qui vient se visser au centre de celui-ci. Si on tire avec une pince (une grosse pince !), il y a de fortes chances pour que le cylindre casse en ce point de serrage.

cylindre-brisé

Il existe des cylindres avec une face extérieurs prédécoupée, si on tire trop fort dessus, la face casse. Impossible alors d’arracher ce qu’il reste. Il est aussi possible de se prémunir de cette technique en faisant en sorte que le cylindre ne dépasse pas du tout de son logement ou s’il dépasse, d’ajouter un blindage autour pour empêcher tout prise avec une pince.

Je vais m’arrêter là pour aujourd’hui. Je vous laisse digérer ces information et je vous prépare un autre article qui vous donnera d’autres informations sur quelques autres notions de la serrurerie. On verra comment simplifier votre installation, comment changer un cylindre concrètement et je vous donnerai des exemples concrets avec ma propre installation.

A très vite sur ZoneTravaux !

 

PS : Implications légales – en France – Contrairement à un mythe bien répandu, ce n’est pas un délit de posséder des outils de crochetage. Toutefois leur emploi peut s’écarter du cadre légal en étant assimilé à une tentative de vol avec effraction, ou à une « suspicion de cambriolage » facteur aggravant pouvant avoir d’importantes répercutions pour votre avenir.(source)

Tags : , , , , , , , , , , , , , ,

A propos de

Passionné de bricolage depuis toujours, ZoneTravaux est pour moi un excellent moyen de partager avec les lecteurs mes expériences trucs et astuces accumulés au fil des ans.

3 Responses

  1. salut
    super article, vraiment bien construit.

    il m’a fait penser à un reportage France 4 dans l’émission:
    « on est pas que des pigeons » à propos des serruriers.

    http://www.france4.fr/emissions/on-n-est-plus-des-pigeons/conseils-du-jour/les-serruriers-sont-ils-honnetes_239039

    attention aux surprises

  2. Bonjour, moi-même serrurier sur Mérignac, je trouve votre article très complet. L’approche qui consiste à dire installer un cylindre à 150 € pour le mettre sur une porte en bois ne sert à rien est vraie. Quand on sécurise son domicile autant y’aller comme il faut il faut donc penser à tout, portes, serrures, fenêtres, volets … car un malfrat s’il ne peut forcer la porte se rabattra sur les fenêtres ….

  3. Bonjour,

    Pouvez vous me donner votre adresse mail, j’ai été cambriolé et je souhaite savoir ce que vous pensez de la photo de mon cylindre. C’Est assez urgent merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *