Brico : Le faux-plafond autoportant

Faux-Plafond-Auto-Porteur_12

Le faux plafond est aujourd’hui devenu un incontournable, que ce soit en rénovation ou dans le neuf. Il permet de créer un espace technique pour faire passer des gaines d’aération, des câbles électriques et d’apporter une belle touche de modernité grâce à la possibilité qu’il offre de mettre en place des spots d’éclairage. Il peut enfin être un excellent moyen d’isoler une pièce des bruits extérieurs.

Je vous propose avec cet article un petit focus sur les faux-plafond autoportant, c’est à dire qui ne prennent appui que sur la périphérie de la pièce sans utiliser de suspentes fixées sur les poutres de la pièce ou sur le plafond existant.

L’intérêt de ce type de plafond, c’est qu’il est très rapide à poser, il nécessite moins de matériel et vous libère des contraintes techniques liées au support.

Le principe est simple, c’est comme une cloison que l’on aurait placée à l’horizontal.

Il faut quand même respecter certaines règles afin d’éviter tout affaissement du plafond et c’est le but de cet article. En ayant en tête et en respectant ces règles, vous serez assurés de monter un ouvrage en toute sécurité et en toute confiance.

Par où commencer ?

Le point de départ commence par la prise de mesure de la pièce dans laquelle vous souhaitez installer votre faux plafond. Une pièce étant en général rectangulaire (ou carrée) il vous faut mesurer la longueur, la largeur et retenir la plus petite des deux distances.

C’est sur elle que nous allons nous baser pour déterminer « la portée maximum » que nous avons à couvrir et dimensionner ainsi les rails/montants que nous allons devoir utiliser.

Montants_M48_M70_M90

En effet, en fonction de cette longueur (portée), nous allons utiliser des montants de 48, 70 ou 90.

2,10 mètres en M48 simples tous les 60 cm
2,50 mètres en M48 doublés tous les 60 cm
2,70 mètres en M70 simples tous les 60 cm
3,20 mètres en M70 doublés tous les 60 cm
3,15 mètres en M90 simples tous les 60 cm
3,70 mètres en M90 doublés tous les 60 cm

On peut aussi gagner quelques centimètres en réduisant l’entre-axe à 40 cm, ce qui augmentera par contre le coût des matériaux (car on devra acheter plus de montants) :

2,75 mètres en M48 doublés tous les 40 cm
3,55 mètres en M70 doublés tous les 40 cm
4,10 mètres en M90 doublés tous les 40 cm

Vous comprenez qu’il vous reste à trouver la combinaison la plus adaptée à votre cas, de ce que vous trouvez chez votre revendeur de matériaux.

Une fois déterminé le matériel à utiliser, il vous faudra passer à l’action et commencer le montage de votre plafond.

La prise des mesures

Faux-plafond-auto-porteur

 

Dans notre exemple, nous avons une pièce de 6 mètres x 3,56 mètres. On est donc trop long pour les rails en M70 tous les 40 cm, et on va devoir passer en M90 tous les 60 cm.

On commence par repérer la hauteur à laquelle on pose ce plafond, ça dépendra là encore de ce que vous avez à passer dans ce faux-plafond ou si c’est juste un plafond acoustique par exemple. Laissez au minimum 1 cm entre le plafond existant et le haut du rail.

La pose des rails

On commence par poser les rails sur les 2 murs opposés (dont la distance la plus courte repérée plus haut) à une distance de 1 cm du plafond existant.

On trace un trait à 1 cm du plafond à l’aide d’un niveau :

Faux-Plafond-Auto-Porteur_02

 

On pose les rails le long du trait :

Faux-Plafond-Auto-Porteur_03

 

De chaque côté de la pièce :

Faux-Plafond-Auto-Porteur_06

On vérifie que les rails sont bien posés à l’horizontal à l’aide d’un niveau (si possible à l’aide d’un niveau laser), on les fixe aux murs à l’aide de moyens de fixation adaptés à la nature de ces murs. Ces fixations doivent être espacées de 60 cm au maximum.

La pose des montants

Une fois les rails fixés, on passe à la mise en place des montants, un premier le long du mur, puis les rails (doublés ou non) tous les 40 ou 60 cm.

Le montant le long du mur du fond :

Faux-Plafond-Auto-Porteur_04

 

Il manque quelques 56 cm, on complète avec un morceau de montant :

Faux-Plafond-Auto-Porteur_15

Faux-Plafond-Auto-Porteur_08

Ensuite, on fait un repère à 60 cm du mur pour poser notre première rangée de 2 rails posés dos à dos :

Faux-Plafond-Auto-Porteur_09

Petit problème, on se rend compte qu’un montant ne va pas d’un bout à l’autre de la pièce, il va falloir les poser décalés pour atteindre les 2 rails.

Avec ce dessin, vous allez comprendre comment les 2 montants sont posés, je les ai foncés pour que l’on visualise bien :

Faux-Plafond-Auto-Porteur_10

On visse bien ces 2 rails dos-à-dos avec des vis auto-foreuses que l’on place tous les 60 cm. Et on complète comme le long du mur avec des morceaux de montants (de 56cm si tout va bien).

On peut alors poser les autres rangées de montants en procédant de la même manière :

Faux-plafond-auto-mini

D’habitude, je vous montre comment sertir les montants sur les rails, ici nous allons utiliser des vis auto-foreuses pour respecter les normes propres aux plafonds : une vis par le dessus, et une par dessous (si vous n’avez pas la place de passer par au-dessus, il faudra alors poser la vis par le dessous mais sur la partie supérieure de l’ensemble rail/montant.

Une fois les montants posés, il ne nous reste plus qu’à placer de l’isolant entre ces derniers si l’on souhaite apporter une isolation phonique et à recouvrir le tout avec notre placo.

La pose du placo

Pose de la première plaque :

Faux-Plafond-Auto-Porteur_12

Et pose du reste du faux-plafond :

Faux-Plafond-Auto-Porteur_14

Voilà pour la manière dont on procède pour faire un faux-plafond auto-porteur. L’objectif de cet article est plus d’apporter les bases sur les différentes situations qui peuvent se présenter et les matériaux à utiliser dans ces différents cas, les distances mini à respecter et sur les étapes pour monter le faux-plafond.

Si j’ai l’occasion de faire des photos lors d’un chantier, je viendrais alimenter ce tuto pour apporter un peu plus de pratique à la théorie.

A très vite sur ZoneTravaux !

Tags : , , , , , , ,

A propos de

Passionné de bricolage depuis toujours, ZoneTravaux est pour moi un excellent moyen de partager avec les lecteurs mes expériences trucs et astuces accumulés au fil des ans.

46 Responses

  1. Salut JC,

    On ne retrouve pas ton tuto via zone travaux à part via facebook!

    Ensuite je ne comprend pas très bien cette partie :
    « D’habitude, je vous montre comment sertir les montants sur les rails, ici nous allons utiliser des vis auto-foreuses pour respecter les normes propres aux plafonds : une vis par le dessus, et une par dessous (si vous n’avez pas la place de passer par au-dessus, il faudra alors poser la vis par le dessous mais sur la partie supérieure de l’ensemble rail/montant. »

    Tes têtes de vis du dessous risquent de gêner la poser de ton BA13 par la suite non ??
    Il faut sertir comme pour une cloison c’est exactement la même méthode de pose mais au plafond.

  2. Ah oui c’est bon ce soir ! Peut être le cache du navigateur.

    Mouai je reste sceptique car elle dépasse quand même beaucoup vue que c’est une tête fraisée sur un trou non fraisée, mais bon après si c’est uniforme ca se voit pas.
    Pour le plafond par contre c’est peu utilisé ce genre de méthode beaucoup de plafond sont suspendu peut être moins chère ou plus facile à mêttre en oeuvre je ne sais pas pourquoi bizarre.

    Dans les nouvelles MAJ des DTU le rail périphérique est obligatoire pour tout les types suspendu ou non.

    • Je demande l’intervention de Laurent (Alvinfluxtrucmuche) !!!!
      Nan tu ne peux pas dire que c’est peu utilisé comme technique … C’est sur que c’est moins courant, mais pour avoir des plaquistes dans la famille, je t’assure que c’est une option beaucoup plus rapide à mettre en oeuvre, après il faut que les dimensions de la pièce s’y prêtent … et quand tu es dans des portées trop grandes, ça peut devenir plus couteux que les suspentes … Donc c’est une histoire de ratio coût/temps de mise en oeuvre.

  3. Une autre question pour le plafond j’ai toujours vu posé en perpendiculaire pour des questions de ventre ou je sais plus quoi …. ta déjà des retours sur des plafonds posés en parallèle comme le tiens ??

    • Ah ouais me suis bien pris la tête avec cette histoire, je pense que c’est vraiment quand on cherche la petite bête. Mais pour moi il faut poser plutôt à la perpendiculaire, quand tu y réfléchis, ça fait moins de surface sur 1 plaque qui est dans le vide. Et donc moins de risque d’avoir un plafond ventru 🙂
      Mais au global, une fois que tu as fait tes joints, la surface en suspension est la même … Donc je ne sais pas trop quoi en penser. J’avoue que sur mon dessin sketchup c’était plus facile comme ça 😛 Mais dans les faits je préfère poser à 90°. (Mais j’ai vu les 2 sur les conseils de pose des fabricants !!!!)

  4. Ouai idem surtout que pour les cloisons tout le monde pose en parallèle ^^.
    Merci de toutes les précisions.

    A++

  5. Est ce qu’on peut mettre des suspentes en plus sur ce type de montage ?

    • Pourquoi voudrais tu mêttres des suspentes ce genre de plafond est auto portant, c’est le même principe qu’une cloison mais en horizontale.

  6. Bonjour Charles !

    Tout d’abord merci pour ce tuto très instructif. J’ai acheté un appartement et je prévois de faire un plafond autoportant. Seul hic, l’entraxe entre les deux murs porteurs est de 4,10 mètres. Je prévois donc de mettre des rails 4,10 mètres en M90 doublés tous les 40 cm. Cependant, est-ce assez solide ? J’ai peur que le plafond ne supporte pas la charge d’une laine de roche de 10 cm d’épaisseur.
    Autre question, que valent les rails m100 ? Sont-ils susceptibles d’être utilisés en lieu et place des m90 ? Faut-il les doubler ?
    Cordialement,

    Pascal

  7. Bonjour

    J’ ai fais un plafond comme ca avec des M90 doublées il y a 9 and maintenant , avec de la laine en 100, et cela n a aps bougé du tout, j ai memem mis un ventilateur de plafond au milieu, j avais un peu peur mais pas bougé d un poil.

    Les plaque étaient des placo phoniques, j’aurais voulu les doublre mais j’ai eu peur.
    J’avais mis ausi par dessus du soniroll, ayant des voisins tres bourrrins ca n’a pas servis des masses.

    Dans le doute il vaut mieux doubler

    pour ma part je doublerais toujours

  8. Bonjour,

    Je souhaite faire le meme plafond mais avec 2 epaisseurs de BA13 pour renforcer l’acoustique.
    Je n’arrive pas à trouver un tableau de choix des sections / portées pour 2 BA13 + 260mm d’IBR (3kg/m²)…
    J’ai un largeur entre murs de 3.54m, et je pense mettre 2 M100 dos à dos espacés de 60cm.
    Est-ce suffisant ?

    Merci, Nicolas

  9. Bonjour JC,

    Merci pour tous ces tutos très clairs.
    Je compte installer chez moi ce type de plafond. Ma question porte sur les chevilles à utiliser.
    Mes cloisons sont en brique plâtrière de 5cm. Je compte poser des rails et montants en M70 doubleés tous les 40 (pièce de 3,50 par 4).

    Quelle est la bonne cheville à utiliser pour les rails et montants périphériques dans ce type de support?

    Encore merci!

    Jonathan

  10. Bonjour,

    Peut-on poser un plafond suspendu autoportant sur des murs en placo – polystyrène ?

    Cordialement

    • Bonjour Jacques,

      En théorie, non. Vous devez poser un faux plafond autoportant uniquement sur des murs « porteurs ». Après, si c’est dans un couloir et que vous avez 1m de large à poser ça peut passer, mais vous prenez la responsabilité de ne pas suivre le DTU. Si vous avez plus de distance que ça à couvrir, je ne vous le conseille vraiment pas. Votre complexe placo/isolant n’est que collé au mur et en général, le placo ne fais que 10 mm au lieu des 13 habituels.

  11. Bonjour,
    J’ai une longueur de 3m50, on m a indiqué qu’il était possible de mettre en double M48 et de rajouter une suspente au milieu . Qu’en pensez vous ?

  12. Bonjour,
    merci pour votre site et votre transmission du savoir.
    Je me demande s’il est possible de monter des cloisons en placo en se fixant sur ce type de faux plafond (cheville molly pour fixer les rails hauts) : merci d’avance pour votre réponse

  13. Bonjour,

    J’aimerai utiliser ce principe dans le bien que je vais acheter, mais la pièce de vie est en L, quelle est la solution pour « l’angle droit » ou je n’ai pas de vis à vis pour fixer des rails ?
    ( plan de la maison : https://www.kozikaza.com/m/877460_plan-3d_kaza-de-leenox89-57d2f16d81904 )

    Merci d’avance

    Leenox

  14. Bonjour ;
    peut on fixer les rails sur une cloison en placo ?? Ce qui me permettrait de reduire la portée , en gros je ferais les cloisons des pieces avant le plafond …
    Merci
    Herve

    • Bonjour Hervé, désolé mais je n’ai pas la réponse technique précise sur ce point là. Dans l’absolu, vous pouvez tout faire. C’est une question de ratio entre le poids supporté et la solidité des supports. Je crois que le DTU stipule qu’il faut que ce soit un mur porteur, mais si vous fixez sur des cloisons avec des portées moins longues que la préco DTU, ça doit le faire. Mais encore une fois, si je pense que ça peut le faire, je ne conseille à personne de sortir du cadre des DTU, car ça sera à vos risques et périls et vous prenez le risque en cas de revente de votre bien d’être obligé d’assurer une garantie à vos acheteurs. Si ils ont un pépin parce qu’un plafond tombe c’est vous le responsable. (Désolé c’est pas très drôle mais il ne faut pas oublier ces notions).

  15. Bonjour ;
    peut on fixer les rails sur une cloison en placo ?? Ce qui me permettrait de reduire la portée , en gros je ferais les cloisons des pieces avant le plafond …
    Merci
    Herve

  16. Bonjour,
    le faux plafond longue portée doit il être posé sur deux murs porteurs? merci

  17. Bonjour,
    Merci pour ce tuto très interessant.
    Pensez-vous que dans une cuisine (2,5×3,5) en M48 doublé tous les 40cm je puisse suspendre une hotte suspendue de 35kg par 4 points de fixations?
    Merci

    • Je ne veux pas vous dire de bêtise, mais si vous n’avez pas prévu de renfort à l’endroit où vous comptez poser le hotte, ça me semble un peu juste. Il faudrait consulter le DTU pour avoir une réponse exacte. Est-ce que c’est en plein milieu de la pièce ou est-ce que c’est le long d’un mur ? Vous avez un tuyau d’évacuation de l’air ou c’est du recyclage ?

  18. Bonjour, merci pour votre reponse rapide. C’est proche du mur effectivement, c’est une hotte a recyclage sans cheminé. Du Style hotte DA6700 sur google.

  19. Bonjour, merci pour le tuto. Les plaques pour le plafond c’est du BA 13 o BA 10 ??
    MERCI

    • BA 13 … C’est mieux niveau acoustique. Il est même possible d’en mettre 2 épaisseurs pour une meilleure isolation encore. le BA10 ne sert que dans des cas un peu plus spécifiques.

  20. Bonjour,
    Je souhaiterai réaliser un plafond autoportant avec des rails et montants M100 doublés, ma pièce fait 5,40m x5.60 (mur porteur)
    et étant donné la longue porté je pensais rajouté des suspentes au milieu des montants (prises sur poutres en bois).
    Il recevra des plaques de BA13 et de la LDV en 250mm.
    J’ai choisi l’autoportant car j’ai une grande hauteur entre le toit et le faux plafond, jusqu’à 1m et donc faire un plafond suspendu serait certainement long et fastidieux à faire…
    Qu’en pensez vous ? est ce réalisable ?

    merci pour votre réponse

  21. Bonjour Jean-Charles,

    Donc voila, je m apprête à faire un plafond autoportant dans mes combles et j aurai besoin de l avis d un expert avant de me lancer. Je compte partir sur une ossature en montant M100 simple ou doublée en fonction des portées, car ma charpente est constituée de trois fermes réparties à intervalles irrégulières entre deux pignons en parpaings, ce qui fera finalement quatre ossatures. Je vais fixer les rails directement sur les entraits des fermes et sur les pignons, du coup, les montants extérieurs seront pris uniquement dans les rails, alors est ce que cela pose problèmes si ils ne sont pas fixés sur les côtés? Sur les ossatures il y aura 10 cm de laine de verre entre les montants, 26 cm de laine de verre par dessus, ainsi que le ba 13, ce qui fera environ un poids de 13 kilos au m2. Pensez vous que la structure en M100 supportera la charge? Je pense faire une ossature en montant simple sur les travées de 2,94m et 3,05m et faire une ossature en montant doublés sur les travées de 3,53m et 3,46m. Est ce que cela vous semble correct? Comment faire pour joindre un schéma?

    Cordialement.

  22. Bonjour Charles,

    La dimension de ma salle de bain est 2,5mx1,6m, 2 murs adjacents en béton, deux autres adjacents en placo. C’est à dire qu’un mur 1,6m et un mur 2,5m sont en placo.

    Est-ce qu’ un plafond autoportant se tiendra dans cette salle de bain? Si oui, quel sens je dois mettre les rails?
    Je voudrais mettre des spots sur le faux plafond.

    Merci beaucoup pour votre réponse.

  23. Bonjour,

    Moi j’ai un faux-plafond de 2.50 * 3.30 à effectuer. Tu me conseil quoi comme montant ?

  24. Bonjour Joël
    Je pense que c’est faisable tes rails tu devra les mettre sur la plus grande longueurs c’est à dire le mur qui fait 2,50m et apres tes montant sur la largeurs normalement sa devrait le faire sans problème avec du m48 doublé tout les 60 tu a seulement 1,60. Par contre je pense que tu devrai renforcer en mettan une ligne de suspente côté placo à voir

  25. Salu kev
    Perso je te conseil des m48 doublé tout les 60 sa devrai le faire ou sinon
    M70 simple tout les 60 pour être plus large
    Par contre ont est bien sûr mur porteur

  26. Bonjour trenaux
    Je pense que c’est faisable comme projet mais dommage de descendre autant le plafond. Par contre ne pas oublié qu’avec du m100 il faut bien mettre non pas un mais deux fixation au mur tout les 60 ( où il y aura les montant ) très important et bien visser les montant sur les rails avec vis auto foreuse en bas et vis placo en haut

  27. bonjour
    Peut-on posé un plafonds autoporté sur une cloison Placo qui est monté en Rail + montant, dimension du plafond 2m50 par 3m50. Si oui par quel moyen? Merci .
    Dimitri.

  28. bonjour
    je dois refaire l’isolation de la toiture est-ce que ce faux plafond serait une alternative? car les travaux sont couteux

  29. Bonjour et merci pour ce tuto, Sur Siniat.fr et Placo.fr ils conseillent de monter les plaques perpendiculaires aux montants. Je vois que vous conseiller de les monter en parallèle. Y’a t il une raison ?

    Merci

  30. Bonjour,je souhaite réaliser un faux plafond dans la cuisine au dessus d un îlot pour y intégrer des spots. Mon plafond est en placo et je me demande si je peux fixer les rails directement sur le plafond avec des chevilles molly. Ce coffrage ferai 2.50 de long sur 1M de large. Afin d alléger le tout je pensais utiliser du contre plaqué.

    Merci de vos conseilles

    • Bonjour,
      Idéalement, il faut vous reprendre sur les rails de fixations du plafond existant. L’utilisation des Molly pourquoi pas mais vraiment en complément. Ne faites pas reposer tout votre faux plafond sur ces Molly. Et pour le contreplaqué … pourquoi pas, mais est-ce que vous aurez un rendu aussi sympa qu’avec le placo … je ne suis pas sûr. Tenez-nous au courant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *