Test : Ponceuse Multimatériaux BOSCH PWR 180 CE

2) L’utilisation 

J’ai utilisé cette ponceuse pour faire un gros ponçage des murs comportant pas mal d’aspérités, des trous (mal) rebouchés, de la peinture qui s’effrite, des raccords de peinture etc … C’est une tâche qui est fastidieuse à faire à la main dans la mesure où les grosses épaisseurs sont pénible à rattraper.

La ponceuse BOSCH PWR 180 m’a été d’une aide vraiment précieuse sur plusieurs points :

  1. Le travail pénible de ponçage devient très facile, plus besoin de se fatiguer à la tâche.
  2. Ca prend BEAUCOUP moins de temps, on peut prendre le temps de tout bien poncer.
  3. On travaille proprement. Le système d’aspiration des poussières est vraiment bluffant.

Le dernier point est l’un des plus importants à mon sens, le ponçage demande un peu d’énergie, mais ça demande surtout de tout protéger et de tout nettoyer ensuite car ça créé en général de la poussière fine qui vole partout dans la maison.

Lors de mes tests, je n’avais aucune poussière fine dans la pièce, seulement quelques gros morceaux au sol qu’il suffit de balayer. C’est vraiment appréciable car lorsque j’ai du ponçage à faire, j’y vais à chaque fois à reculons à cause de la poussière que ça va faire.

Le ponçage est très efficace, voire trop par moment et j’avoue que je ne l’ai pas utilisée pour les derniers petits coups de ponçage de finitions, j’ai préféré le faire à la main.

Il faut en effet se méfier, on arrive vite à marquer le mur si on ne positionne pas bien la ponceuse, et on peut donc vite avoir à remettre un peu d’enduit alors qu’on en était aux finitions. Ce n’est pas gênant car les finitions ne sont pas les étapes qui génèrent le plus de poussière ni qui demandent le plus d’effort.

Je n’ai pas constaté de perte de puissance dans l’aspiration des poussières et le décolmatage manuel permet de récupérer la puissance au cas où j’aurais eu un peu plus à poncer.

BOSCH-PWR-180_17

Par contre, pour décaper, et faire les première passes de rebouchage, rattrapage des murs, c’est vraiment un allier de poids !

En fonctionnement cette BOSCH PWR 180 n’est pas spécialement bruyante. Je l’ai utilisée en appartement sans problème.

Le câble d’alimentation fourni a un longueur correcte pour travailler sans toutefois être suffisante pour ne pas avoir à utiliser de rallonge. Même dans ma cuisine de taille très raisonnable, j’ai du venir me brancher à des endroits différents à cause du câble un peu court.

3) Entretien et rangement

Une fois que vous avez terminé d’utiliser votre ponceuse, il faut la vider, la nettoyer un peu et la stocker.

Il faut prévoir cette étape avant d’avoir nettoyer votre chantier, car cela entrainera quelques rejets de poussière.

On commence donc par débrancher le tuyau pour pouvoir aspirer (voire donner ensuite un petit coup de soufflette si vous avez un compresseur sous la main). Le retrait de celui-ci n’est pas super simple mais c’est tant mieux car c’est un gage de bonne tenue pendant son utilisation :

BOSCH-PWR-180_26

BOSCH-PWR-180_36

Vous pouvez voir qu’il y a un peu de poussière qui se répand.

On ouvre ensuite le réservoir de récupération afin de le vider :

BOSCH-PWR-180_28

BOSCH-PWR-180_27

On vide le tout dans un petit sac en plastique. La taille vraiment contenue du réservoir permet de le vider très facilement.

On secoue un peu le filtre en le mettant dans le sac également et en faisant tourner la molette de décolmatage. Ca fait tomber quasiment toute la poussière.

Notez que de temps en temps, vous pouvez le passer sous l’eau pour le nettoyer un peu plus en profondeur. Il vous suffit alors de le laisser sécher avant de le réutiliser.

Enfin pour stocker votre ponceuse, tout est prévu pour que la machine ne prenne pas trop de place.

BOSCH-PWR-180_35

Il manque juste un petit crochet et/ou guide pour le câble électrique, que l’on enroule un peu comme on peut (comme sur toutes les meuleuses d’ailleurs !).

Conclusion

Cette ponceuse BOSCH PWR 180
est pour moi un outil assez magique. Je pense que vous aurez bien saisi que la poussière est pour moi un aspect vraiment gênant quand on veut faire des travaux dans un lieu habité.

Grâce à cette ponceuse, j’ai pu faire la plus grosse partie du ponçage de ma cuisine sans faire de poussière et avec une efficacité assez redoutable.

On fera quand même très attention sur les finitions avec ce type d’outil. Il faut l’avoir bien en main pour pouvoir prétendre faire tout le ponçage avec.

Le prix d’environ 300€ (en fonction des options) peut faire hésiter un peu mais c’est un beau cadeau à vous faire si vous vous lancez  dans la rénovation de votre habitat.

On regrettera juste la longueur de câble un poil juste, l’absence de quelques petits guides pour ranger ce même câble et un dernier point, l’approvisionnement en disques du bon diamètre n’est pas forcément simple. J’ai commandé les miens sur amazon.

A très vite sur ZoneTravaux !

Tags : , , , , , , , ,

A propos de

Passionné de bricolage depuis toujours, ZoneTravaux est pour moi un excellent moyen de partager avec les lecteurs mes expériences trucs et astuces accumulés au fil des ans.

4 Responses

  1. Un peu chère à mon goût, mais effectivement, dans le cadre d’une rénovation, ou l’on va l’utiliser intensément, pourquoi pas.
    Après, à voir en location si possible de l’avoir pour 1 ou 2 jours…

    En tout cas, de savoir que ça existe une ponceuse qui évite « réellement » la poussière et donc WAF, peut permettre un achat avec l’accord de Madame… 🙂

    Sinon, j’aimerais plus d’info sur le fait qu’elle permet de travailler les angles?
    J’ai regardé un peu sur le net, téléchargé la notice (200Mo!!!), mais rien. J’ai vu qu’on pouvait enlever une partie frontale afin de pouvoir « s’approcher » au max du mur, mais pour un angle, je comprends pas…

    Merci pour le test.

    • Ah alors oui … je me suis fait la réfléxion en l’écrivant 🙂
      C’est les angles formés par 2 surfaces (mur/plafond ou mur/mur) … mais pas pour les angles qui sont dans les coins (mur/mur/plafond) … mais c’est là c’est juste une question de géométrie … Un rond dans un carré ça peut pas le faire.

  2. Ok, c’était pour en être sûr.
    C’est vrai que ça porte à confusion le terme angle… Mais tu le résumes bien. Angle oui, coin non… 🙂

  3. Est_ce que je peux poncer mon parquet en bois avec ça?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *