Test : Résinence Béton Minéral

Je vous conseille vivement de prendre un autre seau pour préparer votre mélange afin de ne pas utiliser toute la quantité de béton pour une première passe, qui ne servira qu’à remplir les joints du carrelage tout en créant une base d’accroche pour la passe suivante.

On mélange donc notre préparation :

Résinence-beton-mineral_46

Ce qui nous donne une pâte onctueuse :

Résinence-beton-mineral_48

Résinence-beton-mineral_47

Avec du recul, et après avoir pas mal travaillé le produit, je pense qu’il est important de ne pas faire un mélange trop pâteux, mais plutôt un poil plus liquide que ce que vous voyez sur les photos. J’ai eu quelques problèmes par la suite en travaillant le produit (c’est clairement de ma faute) et j’ai donc passé pas mal de couches pour rattraper, et j’ai vraiment compris qu’il était beaucoup mieux de travailler en plus de passes plus liquides que d’essayer de faire en 2 passes épaisses.

Et on peut attaquer la première passe :

Résinence-beton-mineral_49

Ca fait vraiment « cacateux » et on a l’impression de ne pas couvrir du tout, mais le but n’est vraiment pas de couvrir sur cette première passe, juste de combler les joints.

Résinence-beton-mineral_50

Le produit sèche assez vite.

Résinence-beton-mineral_58

Voici en détail le rendu une fois sec :

Résinence-beton-mineral_60

Résinence-beton-mineral_59

On laisse donc bien sécher cette première passe avant d’attaquer la seconde, en fonction des conditions de température et d’hygrométrie, entre 6 heures et 24h. Moi je préfère toujours laisser 24h entre 2 passes.

Vous pouvez passer un coup de spatule pour retirer les grosses aspérités qui pourraient gêner, et n’hésitez pas à passer aussi un coup de papier de verre si besoin.

Et on peut attaquer la seconde passe :

Résinence-beton-mineral_67

Résinence-beton-mineral_66

Résinence-beton-mineral_69

On voit que contrairement à ce que Résinence annonce, 2 couches ne seront pas suffisantes. Encore une fois c’est pour ça que je préconise de passer des couches plus fines et pus régulières sans avoir à trop piocher dans le seau de poudre.

Le séchage de la deuxième couche :

Résinence-beton-mineral_73

Résinence-beton-mineral_72

Résinence-beton-mineral_71

On voit encore clairement des zones non couvertes, ainsi que les joints du carrelage, donc pas de question à se poser, il va nous falloir ajouter de la matière.

A ce niveau là, il est important de bien aplanir la surface pour la passe suivante. Parce que chaque aspérité va avoir des conséquences sur le passage du platoir qui accrochera dessus.

Et ce fût une bonne surprise car le matériau se travaille très bien, il se ponce vraiment facilement ce qui vous permet de reprendre des éventuels défauts sans aucun problème.

Une fois la surface poncée, on peut partir sur la troisième passe, avec les détails sur la façon dont je taloche avec mon platoir :

Résinence-beton-mineral_94

Résinence-beton-mineral_95

Résinence-beton-mineral_96

Résinence-beton-mineral_97

Il faut essayer de travailler de manière régulière et un peu dans tous les sens pour ne pas laisser au final un rendu de motifs qui se répèteraient.

Résinence-beton-mineral_98
Je passe sur toute ma surface et je laisse sécher.

Résinence-beton-mineral_99

Résinence-beton-mineral_100

Résinence-beton-mineral_103

Une fois la troisième passe sèche, je fais à nouveau un bon ponçage de l’ensemble comme si c’était un enduit.

Et je m’occupe des finitions à savoir, la bande supérieure ainsi que le côté où j’ai le carrelage qui arrive au bord d’un angle saillant de mur.

Sur le bord supérieur, on voit que j’ai « taillé » en biseau simplement en chargeant un peu et en ponçant pour épouser le biseau d’origine du carrelage :

Résinence-beton-mineral_112

Résinence-beton-mineral_111

Sur le côté du mur par contre, j’ai posé une petite baguette en bois pour avoir un support sur lequel je viens aussi faire un biseau, il sera ensuite poncé en arrondi pour éviter d’avoir des zones d’accroche dans cette zone :

Résinence-beton-mineral_108

Résinence-beton-mineral_110

Résinence-beton-mineral_109

Quand j’ai laissé sécher le tout, pour le poncer avant d’attaquer la résine de finition … C’est là que les choses ont mal tourné pour moi.

J’ai des projections de graisses qui ont atterri sur ma crédence ainsi que des crotte de moucherons qui m’ont créé de belles tâches grasses que j’ai essayé de rattraper.

J’ai supprimé toutes les zones grasses et j’ai rechargé avec du produit … mais le résultat n’était pas là. Il a été très difficile de faire des réparations qui semblaient naturelle et j’avais vraiment des tâches qui ressortaient et qui n’étaient pas belles du tout et me donnaient un ensemble pas homogène.

Impossible malheureusement de vous faire des photos qui montrent ces tâches, mais en réel, ça ne me convenait vraiment pas.

J’ai donc décidé de refaire 2 passes assez liquides au final pour un rendu bien plus homogène :

Résinence-beton-mineral_131

Résinence-beton-mineral_126

Résinence-beton-mineral_134

Après un dernier coup de papier de verre assez léger cette fois et un bon coup d’éponge humide pour dépoussiérer, j’ai enfin pu poser ma résine de finition !

Tags : , , , , , , ,

A propos de

Passionné de bricolage depuis toujours, ZoneTravaux est pour moi un excellent moyen de partager avec les lecteurs mes expériences trucs et astuces accumulés au fil des ans.

24 Responses

  1. Bonsoir,

    Beau travail, mais quel dommage de mettre des photos de la taille d’un timbre poste pour accompagner l’article 🙁 Je pensais que les images étaient cliquables mais non.
    Comment avez vous réussi à faire quelque chose de plan, en conservant la même épaisseur partout ? Merci

    • Bonjour,
      Merci pour la remarque sur les images, c’est juste un petit loupé de ma part, c’était pas prévu, je vais corriger ça dans la foulée.
      Pour faire quelque chose de plan, je charge avec les 2 premières passes (voire avec une troisième), puis je ponce bien le tout. Et là, j’ai une base qui couvre bien et qui est bien plate sur laquelle je refais une ou deux passes avec un produit assez liquide. C’est donc très peu épais et ça reste donc très plat.

  2. Super travail, pour un super résultats.
    Combien de jours vous a t’il fallu en tout pour réalisé la crédence ?
    Merci

    • Bonjour Greg,
      Merci pour ce commentaire.
      Pour être très honnête, ça a été assez long parce que je n’ai pas eu forcément le temps pour m’y coller tous les jours et j’ai eu ces problème de tâche de gras … Puis le souci de peinture décollée. Donc ça a duré quelques semaines.
      Mais ça sèche assez vite, donc si vous etes très motivé, en comptant 4 passes de béton et 2 de résine, il faut compter entre 4 jours et 1 semaine. (Si vous pouvez faire une passe le matin et une autre le soir, vous vous approchez des 4 jours). C’est plus le temps de séchage qui est long que le temps d’execution.

  3. Bonjour,

    Déjà, bravo pour votre blog que je trouve très intéressant !

    Je me suis résigné à poser une cabine de douche dans ma salle de bain mais je trouve ça très laid. Pensez-vous que je pourrai peindre les parois PVC avec une peinture résine du type de celle que vous utilisez pour votre cuisine ? Cela permettrait de donner un peu de matière et de couleur à ma douche que je trouve pour l’instant un peu déprimante..

    Merci !
    Bien cordialement
    JD

    • Merci pour votre commentaire. Pour répondre à votre question, c’est assez difficile de se prononcer. Qu’appelez vous une cabine ? Quel type de plastique c’est ? Comment sont les parties à recouvrir etc … Après, je pense que tout est faisable avec un couche d’accroche, mais il vaut mieux se conformer aux recommandations du fabricant. Si vous nous laissez une photo de la cabine de douche ca sera deja plus simple de vous donner un avis.

  4. Salut Jean-Charles,

    C’est Audrey de Audrey et Eddy. J ‘espère que tu vas bien :-). Très beau rendu ta cuisine.

    Je cherchais à me renseigner sur cet enduit effet béton et paf, je tombe sur ton article, parfait, je peux poser ma question à quelqu’un qui s’y connait.
    Nous voulons faire un mur à effet sur un mur complet, au milieu de ce mur, une cheminée. Le but était donc de mêler la cheminée au reste du mur et donner un aspect moderne à cette cheminée rustique.
    Nous hésitons entre pierres de parement ou enduit à effet. Ça va se décider au niveau prix et facilité de pose.

    Le revêtement est actuellement un petit crépi, pas très profond mais avec des aspérités évidemment et il y a quelques endroits où il n’y a pas de crépi car ils avaient fait des alcôves que nous avons fait sauter.
    Ma question est donc, selon toi, vu que tu avais aussi des défauts, est ce que tu crois que nous devons rattraper le mur avant avec un enduit normal, puis seulement poser l’enduit effet béton ou on peut passer directement l’enduit dessus, mais j’imagine qu’il faudra plus de couches. Qu’est ce que tu ferai toi vu que tu as eu le produit en main ?

    Merci d’avance de ta réponse

    • Salut Audrey,
      Merci pour ton commentaire.
      Pour répondre à ta question, le moins cher sera évidemment de 1) casser un maximum de « pointes » du crépi actuel (idéalement un passage avec un gros gros papier de verre) 2) remplir le crépi avec un enduit solide et pas cher type colle à carreaux de plâtres ou MAP (je fais confiance à Eddy pour le pas cher :P). 3) passer votre enduit à effet.

      Après, le mieux c’est voir le rendu en magasin sur des carrés échantillons pour voir les rendus. Et il ne faut pas oublier aussi de trouver le produit adapté à la pièce. Dans le cas de ma crédence, il y a une résine epoxy qui sert à protéger (et pour le coup ça protège vraiment) des graisses et autres éclaboussures que vous n’aurez pas dans un salon. Et cette résine a un coût non négligeable.

      Tu peux regarder aussi le test du l’enduit MagicTerre que j’avais fais dans le salon de la maison et que j’ai aussi vraiment apprécié :

      N’hésite pas si vous avez d’autres questions.
      Bises à tous les 4.

  5. Super, merci de ta réponse ultra rapide.
    Pour des raisons de prix, il serait mieux effectivement de combler les trous, heureusement pas trop de pointes car le crépi est un peu écrasé. Après, on est pas obligé de faire un truc nickel au moins, mais effectivement plus on préparera le support, mieux ce sera. C’est noté
    Je vais regarder aussi le magic terre alors. J’irai voir en magasin aussi le rendu réel, mais j’avoue que le béton me plait vraiment pour le petit côté industriel.
    Je pense que les pierres de parement seraient jolies aussi mais comme nous avons des arêtes, il va falloir des pierres de parement d’angles et là ça coûte très très cher.
    Si on fait, je te montrerai le résultat.
    Ton blog est top (du coup j’ai surfé un peu dessus)

    Bises et encore merci

  6. Bonjour,

    Félicitations pour votre article très complet et très bien illustré!

    Je suis actuellement aussi en train de reprendre ma crédence en carrelage avec ce béton minéral. J’aurais une question sur la résine. En effet, mon souci est que malgré l’application de 3 couches de béton, il me reste une petite zone dont les joints se voient encore légèrement, C’est à dire que le béton au niveau des joints fait des bandes plus claires (malgré que les joints d’origine du carrelage soient plus foncés!?). C’est assez léger mais quand même visible. Le problème est que c’est dans la partie la plus visible de la crédence, J’aurais aimé savoir si la résine fonçait légèrement la couleur d’origine et pouvait remédier à ce problème? Pour ma part, j’ai la couleur « avoine qui est un beige très clair.

    Comme on ne refait une cuisine que tous les 20 ans, j’aimerais quand même faire quelquechose de bien fini où je n’aie pas de regrets. J’espérais qu’une 3 ème couche masquerait tous les joints mais malheureusement il me reste cette petite zone. J’avoue qu’entre le temps qu’on y passe (poncer, nettoyer, passer le produit, reponcer, renettoyer…) et le prix devoir repasser une 4 ème couche ne m’enthousiasme guère, donc si jamais la résine pouvait éliminer ce dernier petit défaut ça m’arrangerait bien! Sinon je me demande si passer 3 couches de résine ne serait pas un plus pour une meilleure durabilité (1 mat + 2 satiné) ?

    • Bonjour Brice, merci pour ton commentaire. Malheureusement, j’ai eu le même phénomène sur les 3 premières couchés et à part poncer et ajouter de la matière je crois qu’il n’y a pas de solution. Ne comptez pas trop sur la résine pour atténuer le phénomène.
      Je pense que l’origine du problème vient de l’épaisseur des couches. Mais ça veut dire que si vous avez fait des couches fines, vous n’avez pas tellement de surcoût de matière.
      Le côté moins sympa, c’est que ça va vous prendre encore un peu de temps. N’hésitez pas à partager votre impression une fois votre transformation effectuée.

      • Ah d’accord, tant pis alors, Je vais donc prendre mon courage (et mon porte monnaie!!) à deux mains et passer une dernière couche! Oui je pense que j’ai fais des couches pas très épaisses mais je suis pourtant dans les valeurs données par Resinence. J’ai environ 6 m2 à faire (peut être un peu plus) et j’utilise un pot pour chaque couche. Ca vient peut être aussi de la couleur que j’utilise qui est claire. Peut être qu’avec une teinte beaucoup plus foncé deux couches auraient suffi?

        Sinon avez vous entièrement poncé toute la surface avant de passer la résine ou bien seulement les petites aspérités pour gommer le relief?

        Pas de problème pour faire un retour une fois les travaux terminés. Pour l’instant le rendu est très bien côté esthétique. Le seul problème pour l’instant est que je doive doubler les quantités annoncées par le fabricant bien que je n’ai quasiment aucune perte lors de l’application. En fait je m’interroge surtout sur la capacité du matériau (enfin de la résine surtout) à ne pas absorber les taches de graisse. J’ai lu quelques commentaires sur internet de personnes qui avaient ce problème et ça m’a fait un peu peur! En revanche, il semble que vous n’ayez aucun problème de ce côté?

      • Bonjour,
        Ok, effectivement, avec 6m2 je comprends que ça ne vous enchante pas.
        Moi, j’ai vraiment tout reponcé, mais pas sur les premières couches où je n’ai fait que les petites aspérités. Le gros ponçage permet vraiment d’éliminer toutes traces de joints.
        De mon côté, j’ai fais des erreurs donc je n’incrimine pas le fabricant sur la quantité utilisée, mais j’avais 2 pots avec lesquels j’étais censé pouvoir couvrir ma surface et j’ai du en acheter un 3ième pour faire les dernières couches. Et c’est pour ça qu’à la fin je faisais des couches assez fines et assez liquides.
        Pour l’absorption des graisses, là j’avoue que c’est assez magique, j’avais peur au départ, mais en fait c’est top. J’ai vraiment pris mes précautions sur le mélange des 2 composants, et je peux mettre de l’huile bouillante qui gicle de la poêle sans sourciller : un coup d’éponge derrière (sans frotter) et c’est nickel. Ca redevient comme à l’origine. Donc mélangez surtout bien les composants et les deux couches seront suffisantes.

      • Merci, vous me rassurez beaucoup! Je reviendrai faire un retour dès que j’aurai terminé, mais pas avant quelques semaines car ça prend tout de même un peu de temps. Cordialement

  7. Bonjour,

    Si vous avez eu des problèmes de tâches de gras sur votre béton lors de la pose, ce problème ne risque-t-il pas de se répéter par la suite? La cuisine est un endroit où les taches de gras arrivent facilement…

    Merci pour votre retour!

    • Non absolument pas, car les tâches de gras ont été faites avant la pose de la résine de protection. Une fois celle-ci posée, il n’y a aucun mais alors aucun soucis ! C’est assez impressionnant car il suffit de passer un coup d’éponge sans même avoir besoin de frotter et ça part vraiment tout seul. Et j’en ai fait des éclaboussures de graisses depuis, je vous assure !!!

      • Bonne nouvelle! J’imagine qu’il faut renouveler cette résine de protection tous les x temps? Autre (et dernière ;-)) question: faut il utiliser des produits d’entretiens particuliers? J’hésite à le faire pour une maison qui sera mise en location, or pour des locataires, il faut un entretien facile… Encore merci!

  8. je trouve ton blog parfait je suis en train de faire la même chose dans ma cuisine. je voudrais savoir si l’on peut poncer la 2eme couche de béton avant de le résiner. j’ai constaté en ponçant la première que le gris devenait un peu blanc. j’ai donc peur qu’en ponçant la 2éme il ne reste des traces blanchâtre de mauvais effet. donc avant de résiner j’aimerai savoir si je peux ou pas. merci de ta réponse.

    • Salut Jean-Jacques,
      Merci pour ton commentaire. Effectivement dans mon cas j’ai poncé le béton à chaque couche, même pour la dernière. Le truc c’est que comme j’ai un peu galéré à cause de mes bêtises, j’ai passé les premières couches puis fait un gros ponçage du coup tout était vraiment très plat. Ensuite j’ai passé des couches très fines sans grosses aspérités à poncer. Et la toute dernière passe, je n’ai fait qu’un ponçage très léger pour éviter effectivement les traces blanches. Mais globalement, ces traces blanches disparaissent en dépoussiérant avec une grosse éponge humide et le passage de résine va également participer à les faire s’estomper.
      En tout cas, si tu veux nous envoyer des photos de avant après, je pourrais les intégrer à l’article ! Et si tu veux nous donner aussi tes impressions en terme de quantité de matière, de facilité d’application etc … N’hésite pas quand tu auras fini, c’est un peu le but de ZoneTravaux que de faire partager les expériences entre bricoleurs.

  9. Bonjour
    Mais alors Bravo pour votre blog. Cela donne envie de devenir bricoleur et de s’y mettre sans faire appel à d’autres pour ce genre de travaux.

  10. Bonjour, très bel article.
    Je découvre le blog par hasard et je le trouve vraiment de qualité.

    Je viens d’acheter plusieurs pots de résinence ainsi que le colorant car la couleur que j’ai choisie n’existe pas en pot prêt à l’emploi.

    Est-ce que le béton sèche rapidement une fois le mélange préparé? J’ai peur d’effectuer le mélange dans le pot et qu’il sèche avant d’avoir terminé l’application.
    Je pensais donc faire une moitié de sceau pour commencer.

    Merci

    • Tout va dépendre de la surface que vous avez à traiter. Mais il est clair que dans un premier temps, je vous conseille de procéder par quantités réduites, même si le béton ne sèche pas très rapidement dans le pot, ça vous permet aussi de jouer un peu avec les consistances, plus ou moins liquides, et de voir ce qui s’applique le mieux dans votre cas. Pareil, n’hésitez pas à nous faire un retour d’expérience.

  11. BONJOUR ton article est top.

    idem je découvre ton blog au hasard des pages . et cela m’intéresse je commence une douche a l’italienne
    il y a un ancien carrelage au mur que je désire recouvrir de béton minéral gris anthracite .
    en me documentant sur internet j’ai vu qu’il fallait que je mette avant une pâte d’étanchéité en sous couche a cause de l’eau et pour la durée de vie de mon béton minéral . et je voudrais foncer mon béton minéral pensez vous que je puisse utiliser des pigments pour foncer ??? car le gris anthracite est encore trop clair une fois fini . et pour la résine est ce qu’il y en a de la spécial pour la douche . je sais beaucoup de question lorsque on entreprend des travaux et que l’ont ne désire pas se planter !!!!!!! MERCI d’avance

    • Bonjour Brigitte,
      De quelle pâte parlez-vous ? Ca ne me dit rien. (Je connais les bandes d’étanchéité que l’on pose sur du placo dans les angles avant de carreler … mais là je vois pas). Pour le colorant pas de soucis mais allez y doucement, parce que si vous en mettez trop vous ne pourrez plus corriger. Je ne crois pas qu’il y ait de résine spéciale douche, elle est de toute façon hydrophobe, par contre prévoyez peut-être une troisième couche, mélangez vraiment bien vos composants de la résine et appliquez la avec soin pour ne rater aucune zone.
      Tenez-nous au courant en tout cas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *