Site icon ZoneTravaux

Avant / Après : Pose d’un bardage

Schéma de bardage de façade extérieure

Nouvel article de la catégorie « Avant / Après » : Après vous avoir montré l’aménagement du jardin de JC ou encore la rénovation de mes toilettes, c’est au tour d’une de nos lectrices de remplir les pages de ce blog.

Nos lecteurs ont du talent !
Je vous présente Gabrielle, décoratrice, tapissier, musicienne, … une « touche à tout » qui, du haut de ses 50kg, nous démontre que seule la motivation compte pour réaliser n’importe quel travaux (dans la limite du raisonnable bien sûr).
Et quand on parle de travaux, ce n’est pas des moindres, la pose d’un bardage sur la totalité de sa maison

Mais qu’est ce que le Bardage ?

Le bardage consiste a ajouter un revêtement à l’extérieure de votre batisse (qu’il soit en bois, en tôle ou en PVC) afin d’améliorer l’isolation intérieure de votre maison. Il a aussi l’avantage de pouvoir améliorer l’esthétique de la maison.

Un bardage est constitué d’un isolant, d’une ossature en bois et de lames en bois (dans notre cas) assurant la protection de l’isolant et l’esthétique de la maison.

On débute le chantier par la pose d’équerres de bardage afin de positionner l’ossature en bois (les tasseaux qui supporteront les lames en bois)

Une fois l’ossature en place, on pose l’isolant et on le maintient grâce à des chevilles étoilées posées à distance régulière

Enfin, on fixe les lames de parement avec un système de fixation propre à chaque parement (ici, nous utiliserons de la visserie Inox pour éviter toute apparition de rouille, des clous peuvent aussi faire l’affaire). Il est aussi possible d’ajouter un film pare pluie entre l’isolant et le parement afin d’éviter d’éventuelles pénétrations d’eau.

Attention, il est fortement recommandé d’utiliser la bonne classe de bois pour le parement (minimum classe 3). Vous trouverez les détails des différentes classes de bois dans notre article dédié.

Revenons-en aux travaux de Gabrielle :

Voici sa maison avant les travaux avec toutes ces magnifiques teintes différentes en fonction des extensions et autres bricolages des prédécesseurs :

L’un des moments les plus fastidieux de l’opération a consisté à fixer les équerres de bardage qui soutiendront l’ossature en bois :

Gabrielle a ensuite mis en place les rouleaux d’isolant qui ont été maintenus à l’aide de chevilles étoilées fixées au mur :

Les tasseaux ont été vissés au niveau des équerres afin de créer l’ossature qui soutiendra le parement en bois :

Afin d’éviter d’éventuelles fuites mais aussi d’augmenter l’isolation de ce bardage, elle a décidé d’ajouter un film protecteur entre l’isolant et les lames en bois. Ce n’est pas le plus compliqué, ni le plus cher et cela apporte un plus alors pourquoi s’en priver !

Enfin, il a fallu fixer toutes les lames en bois sur l’ossature. Vu la hauteur de la maison, je n’en reviens toujours pas que ce chantier ai été réalisé par une seule personne 🙂
Pour information, le parement a été réalisé à l’aide de lames à emboîtement visible.

A la fin, nous pouvons enfin contempler le résultat final… c’est juste du super travail, IMPRESSIONNANT !

Avant

Après

Un grand MERCI à Gabrielle de nous avoir fait part de ses travaux et nous laisser les partager sur ZoneTravaux.
Alors faites comme elle et n’hésitez pas à nous envoyer les photos de vos bricolages, nous les mettrons en avant sur le blog !

En attendant, le forum est toujours à votre disposition pour poser vos questions 😉

A bientôt sur ZoneTravaux.

Quitter la version mobile