Site icon ZoneTravaux

Test : Burineur HILTI TE 700-AVR

Burineur HILTI TE 700-AVR

Après avoir fait dans la dentelle lors de notre dernier article (installer une tringle de rideaux), ZoneTravaux fait un grand écart et vous propose un test d’outils que nous qualifierons de « viril » !

Nous vous proposons un focus sur une marque très réputée chez les professionnels : HILTI et plus particulièrement sur le BURINEUR TE 700-AVR

Le test de ce burineur sera réalisé dans le cadre de la rénovation d’une terrasse avec le retrait d’un carrelage et surtout de la colle qu’il y avait sous ce carrelage. Avant de potentiellement investir dans ce type d’outils, nous avons préféré en louer un pour la journée. Cela nous permettra de nous faire un avis mais aussi, de le partager avec vous !

Avant de rentrer dans ce test, faisons un petit focus sur cette entreprise car vous ne trouverez pas forcément leurs produits dans les « grandes surfaces » du bricolage !

1/ Le groupe HILTI

« Le groupe Hilti est un leader mondial dans la conception, la fabrication et la commercialisation de produits hautes-performances à forte valeur ajoutée pour les professionnels de la construction et de la rénovation de bâtiments.

Notre offre de produits couvre les domaines suivants : forage-burinage, clouage, chevillage, forage-sciage-découpe au diamant, laser et détection, découpe et ponçage, vissage, coupe-feu, supportage et mousses. Nous recherchons l’excellence par l’innovation, la qualité totale, la relation directe avec nos clients et un marketing efficace. » Source Hilti

Après ces petites informations globales, il est temps de passer au concret et voir de quoi cette machine est capable ! Place aux photos !

2/ La description du burineur électropneumatique TE 700-AVR

Dans cette boîte, nous avons donc marteau burineur électrique équipé d’un mécanisme de frappe pneumatique pour différents types de travaux :

En ouvrant la boite, nous découvrons le burineur, une belle pièce de près de 8 kg avec pour dimensions : 564 x 125 x 248 mm. L’ensemble de l’outil semble réellement de bonne facture et il suffit de voir la taille de la poignée de maintient pour se rendre compte que nous avons à faire à un appareil robuste.

Dans l’ensemble, même sans connaître cet outil, les indications sont assez claires et compréhensibles. Par exemple, vous avez 2 indicateurs présents sur celui-ci, à gauche un indicateur de maintenance et à droite un indicateur de puissance sélectionnée. Une 3ème indicateur serait en option et correspond à une protection contre le vol (non présent sur celui que nous avons loué).

En termes de boutons… rien de plus simple, il n’y en a que 3 : celui permettant la mise sous tension du burineur, un simple interrupteur poussoir (0 ou 1) facilement accessible, et un commutateur de sélection de puissance disponible au dessus de l’interrupteur « 1 ».

Pour réduire la puissance de burinage (à environ 70% de la puissance max), il suffit d’appuyer sur le commutateur de sélection de puissance. Dans ce cas, l’indicateur s’allume.

Enfin, sur le coté gauche de l’appareil, vous trouverez un sélecteur de fonction qui vous permettra de faire pivoter votre burin afin de le positionner dans le bon axe. Très simplement, tourner le sélecteur sur la position « Tourner le burin », pivoter le burin à la main jusqu’à la position désirée et tourner à nouveau le sélecteur sur « Bloquer le burin ».

Vous le voyez par vous même, c’est déjà fini et vous êtes prêts à utiliser le burineur… enfin presque, la sécurité d’abord.

3/ Toujours penser à votre sécurité

Disons que sur notre petite photo, nous respectons presque toutes les conditions de sécurité ou en tout cas les plus importantes.
Afin d’utiliser cet appareil dans de bonnes conditions de sécurité, il vous faudra :

4/ Fini de discuter, utilisons la bête

Nous avons décidé de nous servir de ce burineur afin de retirer une épaisse couche de mortier-colle après avoir retiré le carrelage. Je dois avouer qu’avec le recul, cela revient à prendre une batte de base-ball pour tuer une mouche… mais qu’est ce que c’est efficace !

Après avoir mis en place le burin plat dans le mandrin (tirer le mandrin vers la poignée, insérer le burin en le pivotant puis relâcher le mandrin), réglé la poignée (dévisser la molette, positionner la poignée à votre convenance et resserrer la molette) puis branché la prise de courant, le burineur est prêt :

Une fois l’interrupteur positionné sur 1, laisser chauffer le burineur quelques secondes. Poser le burin sur le sol et vérifier qu’il est chaud en appuyant légèrement dessus, si c’est le cas burinage débute. Voilà le chantier qui nous attend :

Dès les premiers centimètres, vous comprendrez qu’il ne sert à rien d’appuyer trop fortement sur le burin. Le réducteur de frappe est terriblement efficace et pourtant, les vibrations ne sont pas très intenses (appareil équipé d’un réducteur actif de vibration AVR).

Grace à la puissance de l’appareil et du burin , le mortier se retire très simplement. Il ne faut pas non plus se voiler la face, si vous n’avez pas l’habitude de ce type de travaux, au bout de quelques minutes, vous sentirez vos mains et avant-bras qui commenceront à fatiguer !!

Voilà le petit comparatif avant – après utilisation du burineur :

En toute franchise, il m’est arrivé de passer un peu sous la couche de mortier et d’attaquer le béton à certains endroits.. c’est super efficace comme machine !

Bilan :

Les « – » :

Les « + » :

Cet outil est particulièrement efficace au vue de son gabarit. A défaut de l’utiliser tous les jours pour un particulier, c’est l’outil indispensable si vous avez besoin de puissance !

Et toujours, notre petit forum pour partager vos idées et échanger des conseils :

Quitter la version mobile