Site icon ZoneTravaux

Création : étagère / table de chevet en Skateboard

Conception étagère de chevet skateboard

Si comme moi vous aimez que rien ne traîne par terre, vous avez forcément une préférence pour les étagères plutôt que pour les meubles. J’ai cherché un peu sur Internet une étagère de chevet (plus sympa qu’une table de chevet) mais je n’ai pas trouvé mon bonheur. Alors encore une fois… pourquoi ne pas créer ma propre étagère, cela me coûtera moins cher et au moins, j’aurais le mérite de l’avoir fabriquée.

Je vous propose donc la conception d’une étagère de chevet à partir d’un skateboard !

Vous le verrez, la technique est très simple et encore plus si vous achetez des équerres toute faite. Histoire de m’amuser, je les ai réalisées moi-même et c’est du solide (j’adore la soudure).

1/ Petit rappel sur mes précédentes réalisation sur base de Skateboard

Etant donné que vous êtes de fervents lecteurs de ZoneTravaux, vous aurez constaté que je suis un fan de Skateboard (si, si) et qu’en parallèle, j’adore bricoler. J’en suis donc à la 3ème création avec des niveaux de difficultés plus ou moins grands.

La « Sk8 chair » ou la chaise Skateboard en français

L’étagère Skateboard à 2 étages (article #1 & Article #2

Je vous avoue avoir encore pleins d’idées en tête mais je suis à cours de Skate… Donc je vais m’arrêter là pour l’instant niveau déco Skateboard ! Passons à notre nouvelle étagère de chevet.

2/ Liste du matériel et outils nécessaires

La liste du matériel est très très simple :

En termes d’outils, si vous achetez des équerres, il ne vous faudra qu’une percuteuse sinon, voici la liste :

3/ Prises de mesures et réalisation des équerres

On début par la prise de mesure de la longueur de la cornière qui supportera la planche. Ici, ce sera 13 cm. On reporte cette mesure sur la cornière puis, à l’aide de la meuleuse, on découpe celle-ci (pensez aux gants et aux lunettes de protection !).

Le but est de plier la cornière à 90° et la souder sur elle-même afin de créer votre future équerre. Pour cela, marquez sur la cornière la pièce à retirer. A l’aide de la meuleuse, coupez cette pièce (angle de 90°).

Placez la cornière sur l’étau et pliez la en respectant bien l’angle de 90°. Vous devriez avoir un joli board à board vous permettant de réaliser la soudure. Passez un coup de meuleuse avant de souder.

Montrez vos talents de soudeur en faisant un beau cordon à l’extérieur et à l’intérieur de la cornière. Faites sauter le laiton à l’aide d’un marteau et pour avoir un résultat parfait, passez un coup de meuleuse sur la soudure. celle-ci ne devrait donc plus être visible : Votre équerre est presque terminée !

Vous pouvez peindre vos équerres mais aussi les laisser brut. J’ai opté pour la finition brute et j’ai donc meuler l’intégralité des équerres pour les rendre belles. Cela permet aussi d’arrondir les bords pour un aspect lisse. Répétez la même opération pour fabriquer votre 2ème équerre.

4/ Préparez le support de la planche

Avant de percer les futurs trous qui vous permettront de fixer les équerres au mur et la planche aux équerres, faites un montage à blanc. C’est une étape importante pour éviter de se tromper (et puis ça permet d’entre voir le rendu final… j’adore !)

Je perce ensuite les équerres sur la section verticale (correspondant à la fixation au mur). Je fixe ensuite les équerres sur un gabarit qui me permet de les positionner parfaitement (en terme d’écartement) mais surtout pour préparer le positionnement de la planche (celle-ci n’était pas plane).

Quand la planche est bien positionnée (bien perpendiculaire au gabarit), marquez la position des trous sur les équerres puis percez les.

A l’aide de vos toutes nouvelles clés à cliquet, vissez la planche aux équerres (2 vis de chaque coté).

5/ Préparez le mur avant la fixation de l’étagère

J’ai bientôt un super nouveau test à vous présenter et cela nous permettra de faire un comparatif avec le niveau laser Stanley de J.Charles : Le niveau laser lignes GLL 3-80 P Professional de chez BOSCH PRO (honnêtement, c’est terrible !!!)

Ce niveau laser va me permettre de positionner ma planche parfaitement à l’horizontale sans avoir à utiliser de niveau à bulle. Un vrai confort… un vrai luxe ! Notez qu’il permet de marquer des lignes horizontales et verticales, le rêve de tout bricoleur.

Lorsque la planche est en place, je marque l’emplacement des futurs trous sur le mur (4 au total). je m’équipe de ma percuteuse (mur en parpaings) et je perce mes trous.

Pour maintenir solidement mon étagère de chevet au mur, j’utilise des chevilles FISCHER (comme d’habitude).

6/ Fixez votre étagère de chevet et admirer le résultat

Les trous sont faits, il ne vous reste plus qu’à visser l’étagère au mur.

Je vous présente donc ma toute nouvelle étagère de chevet à la façon ZoneTravaux !

J’espère que cet article vous a plu et si vous avez la moindre question… direction le forum :

A très vite sur ZoneTravaux.

Quitter la version mobile