Site icon ZoneTravaux

Tuto : Réalisation d’un garde-corps en placo

Garde-coprs-placo-mini

On continue la saga sur la réalisation de meubles en plaques de plâtre avec aujourd’hui quelques détails sur mon garde-corps en placo que j’ai réalisé dans ce matériaux. J’y ai intégré une petite bibliothèque (pour livres de poche) et vous verrez comment assurer une bonne tenue a un garde corps pour qu’il joue correctement son rôle de … garde-corps !

 

Comme vous les savez, j’adore travailler le placo. Vous avez pu voir l’article sur ma bibliothèque sur mesure, c’est vraiment un matériaux qui permet de faire tout ce que l’on veut et surtout, de tout adapter à ses propres contraintes.

Au moment où j’ai fait poser un escalier plus praticable que celui qui était en place chez moi, j’ai du agrandir la trémie, il fallait donc créer un garde corps pour assurer la sécurité des habitants de la maison.

On s’est alors dit qu’on allait créer un meuble intégrant une petite bibliothèque pour pouvoir y ranger tous nos livres (format poche).

Je n’ai pas toutes les photos de la réalisation car j’étais assez pressé à certains moments du montage et je n’avais pas spécialement le temps de tout photographier, c’est pas grave, je vais vous montrer ce qui a été fait avec des schémas en 3D (réalisés avec le logiciel Sketchup).

Ce tuto sera surtout photographique. Vous pourrez retrouver dans les précédant tutoriels les détails concernant les différentes techniques qui seront abordées aujourd’hui :

Alors on commence le montage de notre garde corps.

Vous pouvez voir le résultat fini et la configuration sur la toute première photo de l’article qui vous permet de comprendre sur les schémas pourquoi mon garde corps est biseauté : il s’intègre dans une sous-pente.

Je commence donc en tout premier par poser des fourrures verticales au bord de la trémie. Ces fourrures me permettent de renforcer mon garde-corps grâce à leur prises solides dans la poutre de la trémie. Elles me permettent accessoirement de faire descendre mon placo jusqu’au faux plafond du rez-de-chaussée (j’ai simplifié sur le schéma).

Ensuite on va venir monter la structure d’une petite cloison au bord de la trémie. On pose le rail bas :

Puis on monte le reste de la petite cloison de façon classique : rail au sol, montants verticaux tous les 60cm et doublés tous les 120cm.

Une autre vue :

Lorsque l’on fait des montages de ce genre en placo, on travaille « à l’avancée », c’est à dire que l’on monte la structure de départ (ici la petite cloison) puis on plaque, ensuite seulement on pose la structure des pieds, on plaque et après on pose les étagères etc …

Si vous cherchez à monter toutes la structure et qu’ensuite vous voulez plaquer le tout à la fin, vous vous compliquerez énormément la tâche.

Donc on plaque notre cloison des 2 côtés :

Je vous conseille de faire les bandes à de moment là pour ne pas compliquer les choses plus tard, même si le temps de séchage va vous ralentir un peu.

Ensuite on attaque « les pieds » qui vont avoir 2 rôles :

  1. Donner de la profondeur pour pouvoir intégrer une bibliothèque
  2. Apporter une bonne rigidité au garde-corps

On pose donc des rails à la longueur et aux endroits voulu (ici ils font 14cm) :

Un rail en haut, un en bas et on vient placer 2 montants, l’un vissé dans la cloison, l’autre serti au bout des rails horizontaux :

Sur la gauche, vous voyez que j’ai posé 2 pieds assez proches pour pouvoir intégrer un interrupteur/détecteur de présence pour assurer la sécurité de mon fils en cas de réveil la nuit.

Une fois la structure des pieds en place :

On peut donc poser le placo sur les pieds. Attention au la partie en bout du garde-corps qui va être plus large que les autres pour venir couvrir toute la face :

On attaque alors les étagères hautes et basses de la bibliothèque. J’ai choisi de faire 2 grandes niches et de poser des planches de mélaminé blanches par la suite pour ne pas bouffer trop d’espace en faisant des étagères en placo.

On pose donc des rails sur l’extérieur en haut et en bas et on posera les montants sur les parties longues. (Evitez de faire l’inverse car les montants apportent une meilleure rigidité à l’étagère créée par rapport à des rails) :

On insère les montants dans le fond et on vient les visser dans la cloison :

Enfin on poses les montants sur la partie avant :

A partir de là, non seulement on a fait le pus dur, mais en plus j’ai des photos !

Alors on continue en photos :

(Notez que je n’avais pas fait les bandes du fond !!!)

On coffre la partie avec l’interrupteur (et on bourre le tout de laine de verre pour que ça ne sonne pas creux) :

Et on peut poser la plaque qui recouvre le dessus, les plaques sur et sous les « étagères », et enfin les faces avant.

Petite astuce si jamais vous constatez un problème de niveau quelque part comme ça m’est arrivé ici, vous pouvez le rattraper en déposant des petits tas de MAP (mortier adhésif pour plaque-de-plâtre). C’est assez compact et ça colle très fort. Vous le laisser durcir et une fois durci vous pouvez visser votre plaque de plâtre pour qu’elle ne bouge plus.

La suite est très classique, on comble les espaces entre les plaques avec du MAP, on pose les bandes et on peint.

Ce qui nous donne à peu près ça :

Il nous reste plus qu’à poser les finitions, le sol, un escalier, des étagères, des livres et ça nous donne un garde-corps vraiment très sympathique :

J’espère que ce tuto vous à plu et vous donnera des idées pour réaliser votre propre garde-corps en placo.

Comme d’habitude, je réponds à toutes vos questions et je vous aide à réaliser vos propres oeuvres avec grand plaisir, soit directement via les commentaires, soit sur notre MAGNIFIQUE forum ZoneTravaux.

A très vite sur ZoneTravaux !

Quitter la version mobile