Tuto Jardinage : Plantez un arbre grand (Liquidambar)

Mais HEUREUSEMENT… j’avais la meilleure main d’oeuvre du monde ! Ma fille était persuadé que je creusais un trou pour qu’on parte en vacances en chine ensemble (elle était un peu déçu quand je lui ai dit que c’était pour planter un arbre…

Tutoriel Jardinage : planter un arbre grand (liquidambar)

Quelques jours plus tard (j’ai fini mon trou juste à temps pour la livraison), un camion s’est chargé de déposer l’arbre directement dans le trou. J’avais de la chance que la grue puisse passer au dessus de la haie car je ne me voyais pas transporter l’arbre à la main…

Tutoriel Jardinage : planter un arbre grand (liquidambar)

Tutoriel Jardinage : planter un arbre grand (liquidambar)

Lors de la plantation, il ne faut pas retirer le grillage car celui-ci est biodégradable et permet de maintenir les racines bien compactes.

Tutoriel Jardinage : planter un arbre grand (liquidambar)

Etant donné que j’étais seul pour manipuler l’arbre et bien l’orienter, la seule manière d’y arriver était de gorger un peu le trou avec de l’eau (merci maman pour le conseil). Ensuite, on sort ses muscles et on positionne correctement l’arbre.

Tutoriel Jardinage : planter un arbre grand (liquidambar)

Sympa déjà !

Tutoriel Jardinage : planter un arbre grand (liquidambar)

Il faut ensuite redistribuer le reste de la terre pour combler le solde du volume de la fosse et en milieu de rebouchage, la pépinière conseille d’ajouter des mycorhizes (nettement mieux que de l’ajout d’engrais en tout genre).

Les mycorhizes sont des champignons des racines. Les mycorhizes vivent à l’intérieur et à l’extérieur des racines des arbres. Elles reçoivent de la plante les sucres indispensables à leur croissance. En échange de cette source d’énergie, elles absorbent l’eau et les éléments nutritifs et les transmettent à l’arbre ou à la plante, selon ses besoins. Ces mycorhizes augmentent naturellement la capacité de nos grands arbres à se nourrir, croître et résister aux stress.

Tutoriel Jardinage : planter un arbre grand (liquidambar)

Tutoriel Jardinage : planter un arbre grand (liquidambar)

Ensuite, on poursuit le rebouchage en prenant soin de ne pas enterrer ni le collet, ni la motte sous plus de 10 cm de terre. J’ai réalisé une cuvette dont les bords mordent au-dessus de la motte afin qu’elle profite de la totalité de l’eau fournie à chaque arrosage. Et enfin, je termine en noyant la cuvette avec beaucoup d’eau pour permettre à la terre de se mettre en place et de réduire toutes les cavités d’air dans la motte.

Tutoriel Jardinage : planter un arbre grand (liquidambar)

Voilà, en schéma, à quoi cela doit ressembler :

Tutoriel Jardinage : planter un arbre grand (liquidambar)

Je n’ai pas de photo malheureusement lorsque la motte était totalement recouverte mais je peux vous confirmer que l’arbre a bien pris pendant l’hiver et le printemps. J’ai eu assez peur de la prise étant donné l’hiver particulier que nous avons eu en région parisienne (doux et très pluvieux). J’ai planté mon arbre fin Novembre et les premiers bourgeons sont apparus mi Avril.

Tutoriel Jardinage : planter un arbre grand (liquidambar)

J’ai bien pris soin d’arroser l’arbre régulièrement (pas trop non plus car c’est néfaste) et les feuilles ont continué à bien grandir ! Le résultat mi Mai :

Tutoriel Jardinage : planter un arbre grand (liquidambar)

Tags : , , , , , , , ,

A propos de

Quel meilleur moyen que ZoneTravaux.fr pour partager avec vous ma passion pour le bricolage. J'y partage mes expériences, mes tutoriels, mes créations ou encore mes tests d'outillage.

7 Responses

  1. Bravo pour cette belle initiative! J’ai planté avec mon père mon premier arbre à l’âge de 18 ans, et j’aurais l’avoir fait plus tôt!

  2. Vraiment super sympa de ce retour d’expérience. Et surtout les photos avant/après parlent d’elles-même. Par contre, c’est clair que décaisser à la pelle (manuelle) sur 2m de profondeur n’est pas à la portée de tout le monde … et n’est d’ailleurs peut-être même pas possible sur tous les sols.

    Sinon, je me demandais aussi si la hauteur des arbres n’était pas réglementée. Peut-on réellement planter l’arbre que l’on souhaite chez soit ? Même en lotissement ?

    Ah, autre chose aussi : comment s’assurer que l’arbre est bien d’aplomb et comment le maintenir dans la bonne position ?

  3. Bonjour Marie et merci de ton commentaire.
    Le décaissement n’était « que » d’un mètre mais honnêtement, c’est vraiment fastidieux à la pelle et, comme tu le précises, ce n’est pas dit qu’il soit possible de le faire sur tous les sols.
    En termes de réglementations, oui, il faut en tenir compte avant de planter. Le site du gouvernement est d’ailleurs plutôt bien fait et explicite : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F614

    Hauteur de la plantation : Inférieure ou égale à 2 mètres
    Distance minimum à respecter en limite de propriété : 0,5 mètre

    Hauteur de la plantation : Supérieure à 2 mètres
    Distance minimum à respecter en limite de propriété : 2 mètres

    /!\ les règles de votre commune peuvent prévaloir sur celle du gouvernement (il est important d’aller voir l’urbanisme de votre ville avant de planter)

    Pour s’assurer que l’arbre est d’aplomb lors de la plantation, il est recommandé d’effectuer un tuteurage. Cela permet à la fois de maintenir l’arbre en place mais aussi de s’assurer que celui-ci est d’aplomb (3 ou 4 tuteurs fonction de la taille de l’arbre).

  4. Ben franchement chapeau, je crois que j’aurais jamais eu le courage de creuser un trou aussi gros avec une simple pelle à main… (forcément, je suis conducteur de pelle) ^^

    A+

  5. Après, la location d’une mini pelle c’est quoi 300 € la journée non ?
    ça fait cher le trou…

  6. Bonjour, vous ne connaissez pas un endroit sur Rouen qui loue une mini pelle ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *