Brico : Les dosages du ciment

Aujourd’hui on sort la truelle et le costume de maçon. On va s’attaquer au ciment, à ses utilisations et surtout aux dosages. Le ciment est un matériau important qui intervient très souvent dès que l’on s’attaque aux éléments de structure, aux travaux de scellement  et très souvent quand on s’occupe de l’extérieur de la maison. Nous vous proposons donc aujourd’hui un petit tour d’horizon de cette poudre magique qui transforme le sable et l’eau en maisons.

Ciment-béton-mortier

Le ciment qu’est-ce que c’est ?

Le ciment est ce qu’on appelle un liant. C’est une poudre grise qui, mélangée avec de l’eau, va former une pâte onctueuse. Puis ce mélange durcira en séchant pour pouvoir assembler des éléments entre eux.

On va pouvoir utiliser cette poudre uniquement avec de l’eau, ou dans un mélange qui comprendra également du sable, des graviers ou les deux en fonction de ce que l’on veut faire avec ce ciment.

Au moment de choisir votre sac de ciment chez votre fournisseur, vérifiez qu’il comporte bien le logo NF (Norme Française) et que sa constitution correspond bien à ce que vous voulez faire. Il est possible en effet que les constitutions diffèrent pour apporter des spécificités au ciment (ciment à maçonner, à la chaux, prompt, réfractaire etc … ).

Les quantités de ciments dans le mélange influent sur la résistance mécanique du mélange. Plus il y a de ciment et plus c’est résistant. Mais attention quand même à ne pas dépasser 2 volumes de ciment pour 1 volume de sable !

Les utilisations du ciment

Le ciment sert à une multitude de choses. La constitution du mélange et les proportions utilisées varient en fonction de ce que l’on désire faire avec ce ciment. Méfiez-vous des indications données sur votre sac de ciment car elles poussent souvent à la consommation excessive du composant le plus cher : le ciment.

Voici donc globalement une bonne idée des proportions à utiliser selon les cas :

Mélangé avec de l’eau :

Pour les jointoiements et barbotine (la barbotine sert à parfaire l’assemblage entre deux couches de béton ou pour coller du carrelage) :

1 volume de ciment pour un demi volume d’eau

Les scellements et réparations :

3 volumes de ciment pour 1 volume d’eau.

Mélangé avec de l’eau et du sable :

Pour les mortiers :

1 volume de ciment, 2 à 4 volumes de sable pour 1/3 de volume d’eau.

En fonction de ce que vous voulez faire avec le mortier, adaptez les quantités. Mur porteur ou non, parpaing ou brique creuse … sont autant d’éléments à prendre en compte.

Mélangé avec de l’eau, du sable et du gravier :

Le Béton tous usages :

1 volume de ciment, 2 volumes de sable, 3 volumes de graviers pour 1/2 de volume d’eau.

Pour des bétons plus grossiers, par exemple pour des fondations ou des scellements de poteaux, vous pouvez ajouter un demi volume de sable et un demi volume de graviers.

La préparation des mélanges

  • Pour les petites quantités de mortiers, je vous conseille de tout faire dans une auge en polyéthylène (plastique noir) et à la truelle.
    Mélangez d’abord le ciment avec le sable. Puis, creusez un petit puit dans le milieu et versez votre eau dans ce puit. Rabattez ensuite votre mélange vers le puit d’eau jusqu’à obtention d’un mélange homogène.
  • Pour les bétons de surfaces moyennes à grandes, dégagez une surface importante sur un sol dur (une dalle par exemple) et préparez votre mélange au sol directement à l’aide d’une pelle.Procédez à peu près de la même manière, disposez le sable, le ciment et le gravier au sol, mélangez un peu le tout et enfin faites un petit volcan et versez votre eau dans le cratère puis déplacez 3 fois votre mélange. Votre béton est prêt !
  •  Enfin pour les grandes quantités, je vous conseille très vivement de vous procurer une bétonnière. Cet engin vous facilitera la tâche et vous fera gagner énormément de temps. (A ne pas confondre avec la bétonneuse qui est le camion qui livre le béton tout prêt).

Enfin, voici un excellent guide que vous pouvez vous procurer en cliquant sur l’image afin que le travail du ciment n’ait plus aucun secret pour vous :

J’ai écrit cet article pour vous aider à comprendre les différents termes qui font référence au ciments et que l’on entend régulièrement en matière de travaux. Mais les usages de ce dernier son vraiment très diversifiés et je vous propose de participer sur le forum ou dans les commentaires ci-dessous pour apporter des précisions utiles aux autres lecteurs de cet article.

A très vite sur Zone Travaux.

Maçonnerie

Tags : , , , , , , , ,

A propos de

Passionné de bricolage depuis toujours, ZoneTravaux est pour moi un excellent moyen de partager avec les lecteurs mes expériences trucs et astuces accumulés au fil des ans.

68 Responses

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *