Test Outillage : Scie circulaire TRITON TA 235 CSL

Aujourd’hui ce n’est pas Vince mais moi qui me colle au travail du bois avec la présentation de cette scie circulaire TA 235 CSL de chez Triton. Une scie circulaire de gros diamètre et de forte puissance pour les tâches les plus ardues. Triton n’a pas mis de côté pour autant la précision avec des réglages millimétrés sur les angles et profondeurs de coupes.

Scie-circulaire-triton_02

Les données du fabriquant

Puissance : 2300 W
Vitesse à vide : 4500 tr/min
Dimensions (HxLxl) : 270mm x 470 mm x 305 mm
Poids : 7,7 Kg
Capacité de coupe à 90° : 82 mm
Capacité de coupe à 45° : 60 mm
Diamètre de lame : 235 mm
Alésage : 30 mm



Lame de scie 235 mm 40 dents
Guide parallèle de coupe
1 levier de carter de protection long
1 clé allen

Prix public indicatif : 195€

Présentation

On est clairement ici en présente d’une grosse machine avec laquelle on ne va pas faire dans la dentelle. Elle est assez imposante, fait près de 8 kilos et est vraiment puissante. On va donc privilégier ce genre de machine pour les grosses découpes comme les planches de coffrages, les bastaings ou les planchers bois. La précision des réglages pour les angles de coupes, et la présence de molette de réglage micro-métrique et du correcteur d’angle en font tout de même une scie polyvalente qui servira sans aucun soucis aux travaux de précision.

Scie-circulaire-triton_56

On ouvre donc la boite en carton pour y découvrir la scie circulaire, ainsi que les accessoires fournis avec :

– La lame qui est à monter soi-même
– Un levier long pour relever manuellement le capot de sécurité
– Un guide de coupe parallèle
– la clé allen pour l’installation ou le changement de lame

On découvre vite que la fiche permettant le branchement électrique de la scie n’est pas de nos contrées.

Scie-circulaire-triton_64

C’est en fait une fiche anglaise à l’intérieur de laquelle se cache une fiche française :

Scie-circulaire-triton_65

Scie-circulaire-triton_67

Ensuite, regardons un peu les finitions de cette TA 235 CSL.

Les plastiques et les assemblages sont de qualité tout à fait correcte. Les poignées sont revêtues de SOFTGRIP pour une bonne prise en main.

J’en profite pour faire un zoom sur la poignée située sur le dessus de notre scie, elle est vraiment bien dimensionnée et nous donne un peu plus encore l’impression d’une machine dédiée au travail sur chantier :

Scie-circulaire-triton_32

Sa position et sa taille permetent en effet d’attraper, voire d’arracher du sol la machine pour faire des découpes (rappelons qu’elle fait presque 8Kg !). Idem pour pouvoir la déposer à une seule main sans dans le sens voulu. Ce qui serait impossible via la poignée principale de mise en route.

Scie-circulaire-triton_62

Cette poignée servira évidemment aussi au guidage de la scie lors de la découpe.

Scie-circulaire-triton_35

Coté poignée principale, on a une bonne prise en main, la poignée n’est ni trop grosse ni trop petite, on peut envisager une utilisation avec une paire de gants sans soucis.

Scie-circulaire-triton_22

Les bouton de mise en marche tombent bien sous les doigts et il n’y a aucune difficulté pour mettre la lame en route, ce qui n’est pas le cas de toutes les scie circulaires. On a plus souvent des sécurité très contraignantes sur ce genre d’engin et ce n’est pas le cas ici.

Scie-circulaire-triton_21

On remarque sur cette même poignée, un témoin vert d’alimentation électrique de la machine. On a ainsi une information liée à la sécurité en plus. Ce rappel nous incite à débrancher la machine en cas d’intervention sur les réglages ou sur la lame :

Scie-circulaire-triton_45

L’autre bouton noir badgé Triton est un interrupteur de mise en marche du laser. Nous y reviendrons plus tard.

L’appareil est livré avec un levier de carter de protection long. Cela permet à l’utilisateur d’adapter la scie à ses besoins, à sa morphologie. De mon côté je préfère monter le levier long pour éviter d’avoir à approcher mes doigts de la lame lorsqu’il est nécessaire de relever le capot.

Avec le petit levier :

Scie-circulaire-triton_48

Avec le long :

Scie-circulaire-triton_49

On trouvera aussi sur cette scie circulaire TA 235 CSL un embout d’aspiration pour récupérer une grosse partie des copeaux en branchant cette dernière sur un aspirateur. Nous y reviendrons plus tard également.

Scie-circulaire-triton_48

Dernier point avant de passer aux réglages et à l’utilisation de notre scie circulaire, et non des moindres, on remarque tout de suite la présence de petits caches sur les côtés du moteur pour effectuer un changement rapide des charbons.

Scie-circulaire-triton_20

Scie-circulaire-triton_36

Ca peut sembler anodin, mais comme on est clairement placés sur une utilisation professionnelle avec cette scie circulaire, c’est un gain de temps évident que de pouvoir accéder aux charbons sans avoir à démonter l’ensemble de l’appareil. Un vrai point positif pour notre évaluation.

Les réglages

C’est l’un des atouts de cette scie circulaire, elle est à la fois robuste et précise. Je vous propose un petit tour d’horizon des possibilités de réglage offertes par ce modèle.

D’abord l’angle de coupe. Il peut se régler entre 0 pour une coupe à 90° « normale » et 45° pour une coupe faire des assemblages à angle droit. Entre les deux un système de crans permet un réglage rapide sur les valeurs classiques dont celle à 22,5°.

Ici à 0° :

Scie-circulaire-triton_09

Là à 45 ° :

Scie-circulaire-triton_11

Pour passer d’une position à une autre, il est indispensable de desserrer la grosse molette orange qui se trouve sur le devant, ainsi que la petite à l’arrière de l’appareil :

Scie-circulaire-triton_12

On aurait préféré un système qui déverrouille le plateau en une seule manipulation mais cette double manipulation est également gage de précision puisque le serrage de fait ainsi au plus près de l’axe.

On remarque également à l’avant un levier de correction d’angle. Si l’on constate que les angles prédéfinis par les crans de réglages ont besoin d’être corrigés, on desserre le levier et on peut effectuer une correction.

Scie-circulaire-triton_27

C’est un vrai plus qui permet de ne pas être tributaire des réglages d’usine. Ca demande une vérification périodique pour s’assurer que rien n’a bougé dans les réglages, mais ça promet une précision constante pendant toute la durée de vie de l’outil.

Pour le réglage de la hauteur de coupe, là aussi on dispose d’un réglage rapide à l’aide d’une crémaillère et d’un réglage beaucoup plus fin avec la vis micro-métrique. On peut ainsi faire varier cette profondeur entre 0 et 82 mm au maximum.

Scie-circulaire-triton_19

Le réglage à la crémaillère est très rapide et intuitif. On lève le gros levier orange, on peut ensuite faire varier la hauteur à l’aide de la poignée ou de la molette pour plus de précision. La lisibilité de la hauteur de coupe est correcte.

Scie-circulaire-triton_27

Scie-circulaire-triton_39

On peut ensuite ajuster notre profondeur de coupe grâce à la molette micro-métrique.

Scie-circulaire-triton_18

On regrettera en revanche l’absence d’un témoin ou d’une graduation de ce réglage micro-métrique.

L’utilisation

Ca fait un petit moment maintenant que j’utilise cette scie circulaire pour mes différents chantiers et je dois dire que je suis assez surpris par son efficacité à chaque fois. Je dois vous avouer que je sors la plus petite pour les travaux de précision car la TA 235 CSL est plutôt lourde et je préfère me concentrer sur ma coupe plutôt que sur la tenue de mon outil.

Scie-circulaire-triton_33

Mais les découpes de bastaings dans leur longueur ou les grosses planches de contreplaqué ne lui font pas peur et c’est à mon avis ce pour quoi elle est faite : Bouffer du kilomètre de gros bois ! Avec ses 2300W et une lame de 235 mm, les découpes sont faciles et un accessoire vient prendre tout son sens pour ce type de travail : le guide laser.

Scie-circulaire-triton_42

En effet, le guide laser sur une scie circulaire tient plus du gadget qu’autre chose. Si l’on veut travailler avec une réelle précision, il faudra utiliser un guide sur rail.

Ici, le but est différent, pour faire de la grosse découpe, le laser permet de suivre le tracé préalable sans difficultés et de corriger en cas de déviation.

On pourra aussi utiliser le guide de coupe fourni avec l’engin, mais c’est à peut près aussi précis que le laser, qui lui est intégré. Mon guide est donc resté dans la boite.

Scie-circulaire-triton_50

Scie-circulaire-triton_52

L’embout d’aspiration joue son rôle très correctement. L’aspiration des poussières ou sciures n’est jamais parfait à 100%, mais ici, vu la forme du carter qui est assez fermé qui qui englobe bien la lame, l’aspiration permet de récupérer une très grosse partie des copeaux.

Je dois avouer que les découpe avec des hauteurs ou des angles spécifiques sont plutôt rares. L’utilisation est à 95% du temps sur une coupe droite et à la profondeur maximum. Le réglage de l’angle de coupe n’est pas très simple à mettre en oeuvre quand on ne le fait pas souvent. On a tendance à être maladroit pour trouver où il faut tirer/appuyer pour faire varier l’angle.

Comme je l’ai dit plus haut, je ne pense pas que ce type de réglage soit primordiale dans son utilité première mais plutôt un excellent gage de polyvalence.

Le réglage de hauteur de coupe par contre se règle très intuitivement.

Enfin, j’adore vraiment la manipulation de cette scie grâce à la grosse poignée centrale, qui est très pratique lorsque l’on doit saisir la scie ou la reposer, avec fermeté mais précision.


Conclusion

C’est un engin robuste et puissant que cette Scie circulaire TA 235 CSL. Elle viendra épauler les ouvriers dans les tâches de grosses découpes comme les amateurs exigeants qui pourront l’utiliser pour tout type de découpe. Un changement de lame pourra être nécessaire pour un travail plus précis mais celle fournie d’origine se révèle très efficace même dans la durée.

Triton nous offre avec cette scie une polyvalence assez poussée ou chacun pourra travailler en fonction de ses préférences : Réglages, laser, guide de coupe …

On notera qu’il s’agit d’un engin assez gros et plutôt lourd qui ne permettra pas une maniabilité exemplaire, mais on ne peut pas avoir toutes les qualités en même temps !

Aujourd'hui ce n'est pas Vince mais moi qui me colle au travail du bois avec la présentation de cette scie circulaire TA 235 CSL de chez Triton. Une scie circulaire de gros diamètre et de forte puissance pour les tâches les plus ardues. Triton n'a pas mis de côté pour autant la précision avec des réglages millimétrés sur les angles et profondeurs de coupes. Les données du fabriquant [vc_tabs][vc_tab title="Informations Techniques" tab_id="1415282519-1-69"][vc_column_text] Puissance : 2300 W Vitesse à vide : 4500 tr/min Dimensions (HxLxl) : 270mm x 470 mm x 305 mm Poids : 7,7 Kg Capacité de coupe à 90° : 82 mm Capacité de coupe à 45° : 60 mm Diamètre de lame : 235 mm Alésage : 30 mm [/vc_column_text][/vc_tab] [vc_tab title="Contenu du coffret" tab_id="1415282519-2-88"] [vc_column_text]Lame de scie 235 mm 40 dents Guide parallèle de coupe 1 levier de carter de protection long 1 clé allen [/vc_column_text][/vc_tab] [vc_tab title="Tarif" tab_id="1415287483915-2-7"][vc_column_text]Prix public indicatif : 195€[/vc_column_text][/vc_tab][/vc_tabs] [vc_row][vc_column width="1/1"][vc_column_text] Présentation On est clairement ici en présente d'une grosse machine avec laquelle on ne va pas faire dans la dentelle. Elle est assez imposante, fait près de 8 kilos et est vraiment puissante. On va donc privilégier ce genre de machine pour les grosses découpes comme les planches de coffrages, les bastaings ou les planchers bois. La précision des réglages pour les angles de coupes, et la présence de molette de réglage micro-métrique et du correcteur d'angle en font tout de même une scie polyvalente qui servira sans aucun soucis aux travaux de précision. On ouvre donc la boite en carton pour y découvrir la scie circulaire, ainsi que les accessoires fournis avec : - La lame qui est à monter soi-même - Un levier long pour relever manuellement le capot de sécurité - Un guide de coupe parallèle - la clé allen pour l'installation ou le changement de lame On découvre vite que la fiche permettant le branchement électrique de la scie n'est pas de nos contrées. C'est en fait une fiche anglaise à l'intérieur de laquelle se cache une fiche française : Ensuite, regardons un peu les finitions de cette TA 235 CSL. Les plastiques et les assemblages sont de qualité tout à fait correcte. Les poignées sont revêtues de SOFTGRIP pour une bonne prise en main. J'en profite pour faire un zoom sur la poignée située sur le dessus de notre scie, elle est vraiment bien dimensionnée et nous donne un peu plus encore l'impression d'une machine dédiée au travail sur chantier : Sa position et sa taille permetent en effet d'attraper, voire d'arracher du sol la machine pour faire des découpes (rappelons qu'elle fait presque 8Kg !). Idem pour pouvoir la déposer à une seule main sans dans le sens voulu. Ce qui serait impossible via la poignée principale de mise en route. Cette poignée servira évidemment aussi au guidage de la scie lors de la découpe. Coté poignée principale, on a une bonne prise en main, la poignée n'est ni trop grosse ni trop petite, on…

Scie circulaire Triton TA 235 CSL

Rapport qualité/prix
Maniabilité
Précision
Poids / encombrement
Performance

Très bon !

Un très bon rapport qualité prix pour cette scie circulaire Triton puissante précise et polyvalente.

User Rating: Soyez le premier !
75

Vous trouverez cette scie circulaire pour moins de 200€ et c’est donc avec un rapport qualité prix excellent qu’elle se positionne sur le marché. La concurrence n’a qu’à bien se tenir !

A très vite sur ZoneTravaux !

Tags : , , , , , , ,

A propos de

Passionné de bricolage depuis toujours, ZoneTravaux est pour moi un excellent moyen de partager avec les lecteurs mes expériences trucs et astuces accumulés au fil des ans.

2 Responses

  1. Bonjour,
    concernant votre test sur la scie circulaire triton 235 csl, j’ai exactement la même mais montée sur un work center 2000 et franchement c’est à essayer car très stable et surtout très fonctionnel.
    Merci pour vos test et vos trucs c’est toujours utile.

  2. Bonjour
    très intéressé par cette scie, belle alternative à une Hitachi C9BU3 ou une Makita 5903R, mais juste une question: quid du couteau diviseur, à mon sens indispensable sur ce genre de grosse machine à qui l’on peut demander de déligner des plateaux de chêne par exemple?
    Une autre remarque: un frein de scie aurait été un plus indéniable non?

    Merci d’avance de votre réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *