Test outillage : La raboteuse TRITON TPT 125

Il y a quelques outils qui vous permettent de passer du statut de bricoleur amateur à celui de bricoleur averti … voire de professionnel. Dans le travail du bois, c’est le cas de la défonceuse par exemple mais aussi de la raboteuse. Ces outils permettent de faire un travail plus précis et d’améliorer la qualité de vos finitions. Je vous propose aujourd’hui de nous attarder sur la raboteuse TRITON TPT 125. Une raboteuse qui permet des largeurs de coupes de 317 mm, de quoi faire déjà pas mal de choses !

Raboteuse-TRITON-TPT-125_28

Caractéristiques techniques de la raboteuse TRITON

Logo_TRITON

Comme d’habitude, vous pourrez retrouver l’ensemble des caractéristiques de la machine directement sur le site TRITON :

Type de lameLames HSS
Coupes/min17 500 coupes/minute
Micro-réglagePar paliers de 1,6 mm
Vitesse à vide8 750 min-1
Profondeur de rabotage2,4 mm
Largeur de rabotage317 mm
Puissance1 100 W
Hauteur du produit490 mm
Longueur du produit590 mm
Poids du produit28,3 kg
Largeur du produit370 mm
Puissance acoustique LW103,9 dB
Pression acoustique LP90,9 dB
Taille de la table317 x 600 mm
Contenu :1 x Raboteuse stationnaire 317 mm
1 x Manivelle
1 x Canal collecteur de copeaux
1 x Clé mâle
1 x Manuel d’instructions
Tarif410€ environ

Unboxing de la TPT 125

TRITON livre sa raboteuse dans un grand carton. La machine y est bien calée à l’intérieur à l’aide de polystyrène. Et elle est elle-même emballée dans un film plastique.

Raboteuse-TRITON-TPT-125_39

On trouvera à l’intérieur du carton, en plus de la raboteuse TPT 125, la manivelle de réglage de hauteur de coupe.

Elle se monte sur la raboteuse à l’aide de la petite vis et de clé hexagonale fournie :

Il y a également le collecteur de copeaux, qui est à visser sur notre engin, là encore grâce à la clé hexagonale fournie. On pourra au besoin mettre l’évacuation à droite ou à gauche en fonction de l’aménagement de votre atelier. Avec son diamètre de 50 mm, vous pourrez y adapter votre aspirateur sans problème. Attention à sa capacité, parce que la raboteuse génère pas mal de copeaux.

On trouvera aussi le manuel qui ne sera pas inutile car il y a quelques réglages à faire lors de la première utilisation.

La machine pèse sont poids avec ses 28,3 Kg. On n’aime pas avoir à la déplacer tous les jours, mais c’est la contre-partie d’une bonne stabilité lorsque l’on rabote ses planches.

On retrouve donc sur le dessus d’abord, les 2 poignées de transport.

Raboteuse-TRITON-TPT125_10

Un avertissement nous rappelle de ne pas utiliser la barre transversale pour porter la raboteuse. C’est vrai que c’est ce que l’on a envie de saisir en premier.

Raboteuse-TRITON-TPT-125_21

C’est également sur le dessus que se trouve la poignée de réglage. On la tourne dans un sens ou dans l’autre pour faire monter et descendre le rabot.

Raboteuse-TRITON-TPT-125_22

A l’avant se trouve le bouton ON/OFF avec son cache transparent anti-poussières.

Raboteuse-TRITON-TPT-125_27

L’accès aux charbons très facile comme à l’habitude chez TRITON, sauf que pour une fois les charbons de rechange ne sont pas fournis.

Raboteuse-TRITON-TPT-125_25

On trouve également, sur la droite de cette face avant, la jauge de hauteur de coupe. Elle est indiquée par une flèche rouge, en pouces à gauche et en centimètres à droite.

Il faudra contrôler sa hauteur et, si besoin, la régler lors des premières utilisations en comparant la taille d’un morceau de bois raboté à une hauteur donnée et un pied à coulisse. Dans mon cas, elle était bien calibrée.

Raboteuse-TRITON-TPT-125_26

A l’arrière se trouve l’ouverture sur laquelle nous allons fixer le récupérateur de copeaux ainsi le rangement pour la clé hexagonale, et les deux aimants (les petites poignées noires à gauche). Ces aimants servent à manipuler le cache et les fers en évitant de les toucher, pour ne pas se couper (c’est bien vu) :

Raboteuse-TRITON-TPT-125_32

Sous ce capot se trouve l’accès aux fers. Tout se démonte grâce à la clé 6 pans :

A la base de la raboteuse TRITON TPT 125 on trouve le plateau recouvert d’une protection en plastique ainsi que les 2 rabats servant à rallonger la surface de glisse des planches que l’on rabote :

On voit aussi à l’intérieur les 4 colonnes sur lesquelles notre raboteuse repose pour une meilleure stabilité et donc une précision accrue de notre raboteuse.

Raboteuse-TRITON-TPT-125_24

Test de la TRITON TPT 125

La raboteuse TRITON TPT 125 est une machine assez puissante qui présente quelques caractéristiques intéressantes comme sa largeur de coupe et une taille maxi de 152 mm d’épaisseur qui laisse de quoi raboter des pièces d’un assez gros volume.

Comme sur pas mal de raboteuses du commerce, on constate un léger creux au début de la planche que l’on rabote, on appelle ça un talonnage. Il faut donc prévoir un peu de marge que l’on recoupera par la suite.

Afin d’amoindrir le phénomène, il faut veiller à bien aligner les rabats (une fois ouverts) avec le plateau Inox de la raboteuse.

Pour ma part, j’ai constaté ça sur les grosses pièces de bois pour lesquelles la position en entrée de raboteuse explique largement le phénomène.

Sur l’utilisation de la raboteuse, on sent que la machine ne manque pas de puissance avec ses 1100 W. Je n’ai jamais trop forcé en lui en demandant trop d’un coup. Je n’aime pas pousser le matériel dans ses retranchements (sauf si on me le demande :P) de peur de voir leur durée de vie écourtée.

Raboteuse-TRITON-TPT-125_11

Quant à la qualité du rabotage, je ne suis pas expert et je ne peux pas comparer son travail à celui d’une machine haut de gamme, mais c’est quand même hyper satisfaisant. Il n’y a pas de défauts visibles et le travail de finition est déjà bien avancé.

Raboteuse-TRITON-TPT-125_13

Le récupérateur de copeaux est assez efficace. Il restera toujours un petit coup d’aspi ou de soufflette pour avoir un poste de travail nickel après utilisation mais la plus grosse partie des copeaux est bien aspirée.

Et ça, c’est cool parce que la raboteuse peut générer énormément de déchets.

On notera un petit point assez étonnant de la part de TRITON, c’est le manque de précision dans l’ajustement des plateaux d’entrée, inox et de sortie de la raboteuse. Malgré quelques réglages, il subsiste toujours un certain flottement qui pourra rebuter les plus exigeants en terme de précision.

Au niveau du bruit, j’ai été à chaque fois surpris par le fait que mon aspirateur faisait plus de bruit que la raboteuse. C’est limite agréable de la faire travailler.

L’avis de ZoneTravaux

On conseillera donc l’achat de cette machine aux amateurs avertis qui travaillent notamment avec du bois de récupération (type palettes). La raboteuse TRITON TPT 125 leur permettra de gagner énormément de temps sur la préparation du bois pour les réalisations DIY.

La raboteuse TRITON permet en effet un travail rapide et très efficace pour un prix qui reste en phase avec la concurrence.

A très vite sur ZoneTravaux !

A propos de

Passionné de bricolage depuis toujours, ZoneTravaux est pour moi un excellent moyen de partager avec les lecteurs mes expériences trucs et astuces accumulés au fil des ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *