Test : micro-modules d’éclairage Somfy

micro-modules-somfy_17

Suite à notre test du kit Somfy-Box sécurité, je vous avais annoncé d’autres tests à venir pour vous montrer les nombreuses possibilités offertes par cette Box domotique Somfy. Je vous propose aujourd’hui un test des micro-modules pour l’éclairage qui forment avec les micro-modules pour volets roulants des solutions parfaites pour augmenter la sécurité et le confort de la maison.

Ces micro-modules que je vais vous présenter aujourd’hui sont dédiés à l’éclairage des pièces de votre habitat. Ils fonctionnent avec la Somfy Box ou avec une télécommande. L’intérêt de l’article est de vous montrer très concrètement et en images comment se passe l’installation de ces modules ainsi que toutes les possibilités offertes par cette Somfy Box grâce à eux.

L’intérêt de ces micro-modules

De façon très triviale, ces micro-modules vont permettre déteindre ou d’allumer des lampes chez vous.

Vous pourrez les allumer soit grâce à une télécommande directement, soit en passant par la Somfy Box. Vous pourrez alors utiliser une programmation horaire, une action sur un évènement (détecteur de présence) ou directement via votre smartphone.

La toute première chose à laquelle j’ai pensé c’est la sécurité : pouvoir simuler une présence pendant les vacances me semble être un plus incontestable de cette Somfy Box. Avec 2 micro-modules, vous pourrez allumer votre salon en début de soirée et votre chambre en fin de soirée.

Pour votre confort, vous pouvez imaginer le soir, après une bonne journée bien remplie,que vous vous affalez sur votre canapé pour regarder un film mais vous avez oublié d’éteindre vos lumières : un petit tour sur l’appli Somfy Tahoma et vous éteignez toutes vos lumières en 1 clic.

Il ne vous reste plus qu’à imaginer tout ce qui collera au mieux avec vos propres besoins en la matière.

Les micro-modules

Voici le packaging dans lequel ils sont livrés :

micro-modules-somfy_04

On peut lire quelques informations importantes telles que la puissance et le type d’ampoules acceptées (ici on n’a pas trop à réfléchir, on peut tout mettre jusqu’à 500W).

Autre information importante, on pourra allumer ou éteindre, mais pas faire varier l’intensité de la lumière :

micro-modules-somfy_06

Au dos de l’emballage on trouve les 2 types de branchements possibles ainsi qu’une information à ne pas négliger, il faut un fil de neutre à l’interrupteur (j’y reviendrai plus tard) :

micro-modules-somfy_07

Une fois l’emballage ouvert, voici ce que l’on trouve à l’intérieur. J’ai placé un sucre sur la photo, il n’est pas fourni avec mais c’est pour vous donner une idée de la (petite) taille du module :

micro-modules-somfy_12

Quelques détails sur le module :

micro-modules-somfy_15

micro-modules-somfy_17

Branchement des modules

Il existe 2 manières possibles pour brancher ces micro-modules : soit en interaction avec un interrupteur, soit directement sur l’ampoule, ou du moins près de l’ampoule, dans le faux plafond ou dans le boitier encastré derrière l’ampoule.

Dans les deux cas, le type d’outillage dont vous aurez besoin restera limité à du basic, un tournevis d’électricien, une pince coupante et une pince à dénuder.

micro-modules-somfy_50

J’ai décidé de tester les 2 types de branchement, l’un dans une chambre avec interrupteur, l’autre dans le salon sur une lampe dont l’interrupteur est difficile d’accès.

Commençons par la plus simple, sans l’interrupteur.

Ici, j’ai fait les choses de manière très rapide pour pouvoir tester le micro-module. J’ai coupé une rallonge électrique pour venir placer mon micro-module entre l’alimentation de la rallonge et la prise de ma lampe. Ce qui nous donne ceci :

micro-modules-somfy_48

Vous pouvez voir que je n’ai pas pris une rallonge toute neuve pour mon test. On comprend le principe, le module vient se placer entre l’arrivée électrique et la lampe.

En détails, pour brancher le micro-module, on commence par placer le bornier WAGO fourni avec le module pour isoler les 3 fils du module :

micro-modules-somfy_44

On branche ensuite tout simplement les câbles dénudés reliés au côté mâle de la rallonge (le neutre et la phase) sur les bornes N et L du module.

Avec les câbles côté femelle de la rallonge, on branche un fil sur la borne N du module et l’autre sur la borne V (flèche vers le bas).

Ca donne ceci :

micro-modules-somfy_47

On peut à présent poser cette rallonge télécommandée sur la lampe de son choix. Et passer à la configuration sur la Somfy Box.

Nous ferons cette configuration plus tard pour voir d’abord comment faire un branchement AVEC interrupteur cette fois.

Il y a quelques contraintes, il faut l’admettre. Mais il est toujours possible de trouver des solutions.

La première contrainte est celle de la présence d’un neutre obligatoire. Hors la plupart du temps le neutre va du compteur à l’ampoule directement sans passer par l’interrupteur. Mais la plupart du temps aussi, on a une prise près de cet interrupteur. Il suffit alors de se repiquer sur le neutre de cette prise pour faire fonctionner le module. C’est ce que j’ai fait ici.

On commence par sortir l’interrupteur de son logement, ainsi que le boitier. Même chose avec la prise de courant qui se trouve à la verticale de l’interrupteur.

On passe un câble de 1,5mm2 entre les deux :

micro-modules-somfy_27

micro-modules-somfy_26

On peut reposer les boitiers électriques et c’est là qu’on arrive à la deuxième contrainte.

Il faudra prévoir un minimum de 50mm de profondeur pour ce boitier.

Si vous n’avez pas la possibilité de mettre un boitier de 50mm, il faudra alors glisser le micro-module quelque part derrière ce boitier.

On peut alors commencer à brancher le micro-module.

On va tout d’abord brancher le neutre (notre nouveau câble bleu), la phase (qui était déjà présente en rouge) et le départ vers l’ampoule (en violet) sur les bornes du module. Respectivement N, L et la flèche vers le bas :

micro-modules-somfy_33

On vient ensuite brancher notre interrupteur sur ce module (pas de télérupteur ici, c’est un interrupteur classique).

Les fils blanc et jaune sur une borne de l’interrupteur, le fil vert sur l’autre borne :

micro-modules-somfy_34

Il ne faut pas oublier de brancher le fil de neutre côté prise électrique :

micro-modules-somfy_37

Tout est branché. Il ne nous reste plus qu’à associer le micro-module à la Somfy Box (car cela nécessite un appui de 3 secondes sur le bouton « Prog » du module) avant de pouvoir tout refermer.

Je vous propose donc de passer tout de suite à la partie association avec la Somfy Box. Nous viendrons refermer notre boitier juste après.

Association avec la Somfy Box

Comme je vous l’avais bien fait comprendre pendant le test de la Somfy Box, tout est vraiment très bien fait et cette association ne prendra que quelques secondes.

On se connecte sur l’interface de gestion de la Somfy Box et on va dans les paramètres :

config-micro-modules-somfy

On clique sur gérer :

config-micro-modules-somfy_02

On ajoute des équipements :

config-micro-modules-somfy_03

config-micro-modules-somfy_04

On se laisse guider comme vous pouvez le constater. On choisit une lumière sans télécommande :

config-micro-modules-somfy_06

C’est maintenant que l’on va associer physiquement le module avec la box en appuyant pendant 3 secondes sur le bouton « prog » du module (à l’aide d’un câble électrique dénudé par exemple) :

config-micro-modules-somfy_07

micro-modules-somfy_39

Puis on teste l’association toujours en se laissant guider :

config-micro-modules-somfy_08

config-micro-modules-somfy_09

On peut alors refermer le boitier électrique pour que rien ne se voit :

micro-modules-somfy_40

micro-modules-somfy_41

L’utilisation du module

Pfiou ! On a fait le plus dur ! Il faut maintenant s’amuser avec nos modules et les configurer.

Commençons par un premier point, l’utilisation de l’interrupteur derrière lequel se cache un module. Celui-ci continue de fonctionner exactement comme avant. A cela près que l’on entend un petit « tac » de plus par rapport à avant. En fait, notre interrupteur demande maintenant au micro-module d’allumer la lumière.

Je peux jouer dans cette pièce avec mon appli Tahoma et avec l’interrupteur.

appli-Tahoma

Avec l’application Tahoma, on constate un temps de 2 secondes environ entre le moment où l’on donne l’ordre et le moment où la lampe s’allume. On ne s’y attend pas forcément mais on se fait très vite à ce petit décalage.

Comme je disais tout à l’heure, on peut aussi éteindre toutes les lumières d’un coup avec l’appli, en cliquant sur « Off » et sur « Ok tous ».

Je vais maintenant programmer ma lampe du salon pour qu’elle s’allume tous les soirs de 19h à 23h (car je pars en vacances pendant 7 jours) (bon … en vrai j’aimerais partir en vacances mais c’est pour la démo) :

Je passe par la gestion de la box sur l’ordinateur, car elle est plus complète que l’appli pour le paramétrage. Il y a quelques étapes à suivre dans le bon ordre pour y arriver. Ca peut sembler compliqué la première fois mais c’est en fait très logique et assez simple au final.

C’est un peu le principe des poupées russes : Une semaine contient 7 jours qui contiennent des scénarios (allumer et éteindre des lampes) et chaque scénario est composé d’actions sur des objets connectés à la BOX.

Nos objets sont déjà connectés à la box. On va donc créer un premier scénario :

Je vais dans « Mes réglages »> »scénarios »> »nouveau » :

 config-tahoma-somfy

On fait glisser l’élément sur lequel on veut faire une action dans l’une des cases, et on indique l’action que l’on veut effectuer, ici je veux faire un scénario qui allume la lumière du salon :

config-tahoma-somfy_02

On enregistre ce scénario sous le nom de Lumière ON :

config-tahoma-somfy_03

On fait la même chose avec la même lumière mais cette fois on crée un scénario « Lumière OFF ».

On a nos scénarios, on va donc créer une journée Type, en allant cette fois dans le menu « Mes réglages »> »Mes journées »> »Nouveau ». On a alors une fenêtre qui contient les 2 scénarios que l’on a créés :

config-tahoma-somfy_09

On fait alors glisser les scénarios aux horaires voulus : le scénario « Lumière ON » à 19h et « Lumière OFF » à 23h. On enregistre notre journée sous le nom « Journée vacances ».

Il ne nous reste plus qu’a créer une semaine type. Pour ça on retourne sur la page d’accueil et on clique sur « Ma semaine » :

config-tahoma-somfy_11

On voit apparaître notre « Journée vacances » que l’on va faire glisser dans chacun des jours de la semaine.

Pour activer et désactiver notre programme, on clique sur On ou Off sous « Ma semaine » de la page d’accueil :

conf-Tahoma

Conclusion

Nous avons vu aujourd’hui comment faire les branchements électriques des micro-modules Somfy.

Nous avons constaté qu’il n’y avait rien de très compliqué mais qu’il pouvait y avoir de sérieux freins à ce type d’installation. Il faut donc bien se renseigner avant de choisir de s’équiper auprès d’un électricien ou d’un installateur.

Nous avons vu aussi quelques unes des nombreuses possibilités offertes par ces micro-modules.

On peut imaginer énormément de configurations différentes. Après avoir fait une configuration sur l’interface de la Somfy Box, on comprend très très vite comment ça fonctionne et le côté un peu compliqué devient vite très clair. D’ailleurs l’association des modules avec la Box est vraiment très simple, les menus guident l’utilisateur qui n’a que très peu d’actions à faire.

Bref, avec ces micro-modules d’éclairage, notre Somfy Box a pris une autre dimension aujourd’hui. Et nous vous donnons rendez-vous dans quelques jours pour l’ajout de micro-modules de gestion des volets roulants. On ajoutera grâce à eux encore une touche de confort et de sécurité à notre maison.

Vous pouvez retrouver tout ce qu’il faut pour vous équiper au meilleur prix chez nos amis d’Amazon :

A très vite sur ZoneTravaux !

Tags : , , , , , , , , , ,

A propos de

Passionné de bricolage depuis toujours, ZoneTravaux est pour moi un excellent moyen de partager avec les lecteurs mes expériences trucs et astuces accumulés au fil des ans.

7 Responses

  1. Sais-tu sur quelle techno s’appuie les modules somfy ?
    Est ce que leur box prend charge des modules en provenance d’autres marques ?

    • Oui c’est du RTS ou du IO et c’est propriétaire donc non la box ne prend pas en charge les modules d’autres marques (à part tout ce qui est IO évidemment et que tu peux retrouver intégrés dans des équipements de la maison).

  2. Bonjour,
    J’ai fait le même branchement sur un inter céliane lumineux, mais je n’ai pas su ou brancher le fils de la led. Saurais-tu comment procéder ?
    Cordialement

  3. Bonsoir j charles
    Pense tu que l on pourrai brancher ce micro module directement sur une prise?
    Merci de ta reponse

    Jrg

    • Je pense que c’est faisable. Par contre je ne le conseille pas. Parce que la puissance est calculée pour alimenter une ampoule de 500W maxi et non un appareil qui va tirer beaucoup plus. ( http://boutique.somfy.fr/micro-module-pour-eclairage.html). Donc si vous souhaiter placer une lampe sur votre prise pourquoi pas, mais vous prenez le risque d’un jour avoir besoin de brancher un fer à repasser ou un appareil à raclette sur cette prise et de au mieux cramer votre module, au pire mettre le feu. (Je pense que le module fonctionne comme un relai donc la puissance ne passe pas directement par lui, mais dans le doute, je me fierais aux précos du fabricant). Voilà mon point de vue sur la question.

  4. Bonjour
    tres interressant cet article.
    je n’y connais rien en electricité.. mon doute porte sur le neutre tiré de la prise d’a coté ( c’est aussi mon cas de figure) sachant que la prise et l’interrupetur ne sont pas sur le même dijoncteur. a t on le droit de le faire? quelle risque prends t on?

    merci

  5. Bonjour,
    Ce module peut-il être branché sur un interrupteur équipé d’un télérupteur (bouton poussoir) ?
    Pouvez-vous préciser le bruit fait par le boitier lorsqu’on allume ou éteint la lumière ?  »on entend un petit « tac » de plus par rapport à avant. » Pas facile de décrire un bruit mais j’aimerai savoir si ça peut être gênant.
    Chevrefeuille

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *