Décryptage ZT : Les panneaux solaires

Le fioul, le gaz ou l’électricité coûtent cher. Et peu d’entre vous me contrediront si je vous dis que ça ne va pas aller en s’arrangeant. L’état, les industriels, les associations, les particuliers … Tout le monde cherche des solutions pour économiser sur les dépenses d’énergie et accessoirement pour limiter les rejets de CO2 dans notre atmosphère. Je voudrais faire un petit point sur ce que l’on appelle les panneaux solaires pour vous aider à faire des économies et à ne pas vous faire arnaquer.

panneaux-solaires

Tout d’abord, qu’appelle-t-on un panneau solaire ?

soleil-brillant

Il faut savoir qu’il existe 2 types de panneaux solaires. Ceux qui génèrent de l’électricité (les panneaux solaires photovoltaïques) et ceux qui génèrent de l’eau chaude (les panneaux solaires thermiques). Ces deux types de panneaux ont à peu près le même aspect sur une toiture et il est très facile de faire l’amalgame entre les deux.

Ils n’ont pourtant rien à voir si ce n’est qu’ils utilisent tous les deux la même source d’énergie : Le soleil.

Leur principe de fonctionnement

Les panneaux solaires photovoltaïque sont constitués de cellules qui vont réagir sous les rayons du soleil et produire de faibles quantités d’électricité. Toutes les cellules sont reliées entres elles et le ou les panneaux alimentent des batteries en courant continu. Un appareil (un onduleur) va alors transformer ce courant continu en courant alternatif pour le réinjecter dans le réseau. Le votre ou le plus souvent, sur le réseau ERDF qui a obligation de le racheter.

schema-generateur-photovoltaique

Les panneaux solaires thermiques eux, sont juste un système de tuyaux dans lequel passe un liquide (le circuit primaire). Ce liquide va se réchauffer en passant dans les panneaux et va aller chauffer l’eau contenue dans un ballon. C’est cette eau qui va couler dans vos robinets.

Lorsque l’on fait couler de l’eau d’un un tuyau d’arrosage, si le tuyau est exposé au soleil, on constate que les premiers litres sont vraiment très chauds. Pourtant le tuyau n’est pas du tout optimisé par rapport à un panneau solaire thermique. Cet exemple permet de bien comprendre l’efficacité d’un tel système.

schema-solaire-thermique

Le modèle économique des panneaux solaires photovoltaïque

Le principe des panneaux solaires photovoltaïques est bon en soi : permettre une alimentation en électricité d’un local éloigné de toute source, ou créer une centrale électrique. Pour le particulier, la pertinence de ce type d’installation est faussé par un système malsain :

  1. Vous faites un crédit pour payer une installation de 15 à 25 000€
  2. EDF a obligation de vous racheter votre électricité assez chère (plus chère qu’elle ne leur coûte à produire dans une centrale)
  3. EDF augmente donc mécaniquement les tarifs de revente de son électricité pour compenser ce surcoût.
  4. Ce sont donc l’ensemble des abonnés EDF qui financent votre installation.
  5. Pour couronner le tout, ils financent la plupart du temps une installation basée sur des produits chinois (et donc contribuent à l’activité économique chinoise … au lieu de la notre).

Il s’agit donc plus d’une opération financière qui n’a aucun aboutissant écologique (je ne parle même pas du bilan carbone d’un panneau photovoltaïque) et non d’une action de défense de la nature.

Une belle source d’arnaques

Les « arnaques » se sont beaucoup développées via des démarchages (téléphoniques la plupart du temps).  On vous propose de vous poser une installation gratuitement sur votre toiture. Vous récoltez évidemment les revenus tirés de votre installation … C’est beau non ?

En fait le démarcheur/installateur/philanthrope vous vend un crédit … touche sa commission et le reste ne l’intéresse pas. Il va donc vous vendre une installation à crédit basé sur des conditions de production électrique que votre installation n’atteindra sûrement jamais (il est difficile de penser qu’on a affaire à des gens sérieux qui savent ce qu’ils font) et donc vous devrez mettre au bout tous les mois … pendant quelques années !

Bref vous aurez compris que le photovoltaïque n’a pas trop mon estime … MAIS, si l’on décide de se faire sa propre installation sans subvention, sans revente à EDF pour une utilisation personnelle de la production afin de moins dépendre d’EDF je dis OUI !

Retour sur les panneaux solaires thermiques

Ce type d’installation devrait, à mon sens, être obligatoire dans les normes de bâtiment les plus récentes : pour toute construction neuve mais aussi pour les rénovations. Le chauffage et la production d’eau chaude font partie des postes de dépenses les plus importants en matière d’énergie pour les foyers.

Tuyau2

Je m’explique, et je reprends l’exemple du tuyau d’arrosage : Il m’arrive de me brûler lorsqu’en été je fais couler l’eau de mon tuyau resté exposé au soleil. Le tuyau n’est pas du tout optimisé (il est vert) pour chauffer l’eau qui se trouve dedans.

Imaginez les possibilités d’un tel système en l’optimisant : chaque jour où il y a du soleil vous pourrez produire de l’eau très chaude pour chauffer votre maison ou plus simplement produire votre eau chaude (ou les deux en même temps). De simples tuyaux peints en noir passant dans une petite serre vitrée et le tout posé sur votre toiture et voilà des tonnes de CO2 économisées et donc, à titre plus personnel, de grosses économies sur votre budget.

Combien coûtent ces installations ?

argent

En parlant de budget, on peut comparer le coût de ces installations pour se faire une idée de la différence.

Une installation solaire Photovoltaïque coûte en moyenne 18 000€ pour une production de 3000Wc (Watts en crête).

Une installation solaire thermique coûte en moyenne 5 000€ pour produire votre eau chaude et 12 000€ pour produire une parie de votre chauffage en plus de votre eau chaude. Vous pouvez diminuer très fortement le coût d’une telle installation en passant par des associations. (Vous pouvez réduire la coût d’une petite installation à moins de 1 500€).

Et les aides dans tout ça ?

Vous pouvez bénéficier d’aides financières pour poser des panneaux solaires chez vous, mais vous devrez passer par des professionnels pour la pose, les prix seront donc beaucoup plus élevés que si vous le faites vous-même. Les aides ne compenseront pas le prix d’une installation par un pro.

Que doit-on en conclure de tout ce bla-bla ?

Oui je suis désolé de m’épancher autant sur le sujet mais il me tient vraiment à coeur.
Je vous ai dressé ici un tableau comparatif d’une installation solaire photovoltaïque et d’une installation solaire thermique.

L’une est beaucoup moins chère que l’autre, avec un principe de fonctionnement très très basique. On peut en palper directement le résultat.

L’autre est chère, polluante (fabrication et recyclage pour rappel) et implique un montage financier mal pensé. Et qui ne contribue absolument pas au développement d’une économie locale.

solaireThermique

Je vous laisse deviner qui est qui et nous donner votre propre conclusion dans les commentaires. N’hésitez pas à nous dire si vous seriez tentés par l’une ou l’autre des solutions. Et si (je me mouille un peu) vous n’êtes pas d’accord avec ce que je viens de vous raconter, faites-nous en part également.

A très vite sur ZoneTravaux.

Tags : , , , , , , , , ,

A propos de

Passionné de bricolage depuis toujours, ZoneTravaux est pour moi un excellent moyen de partager avec les lecteurs mes expériences trucs et astuces accumulés au fil des ans.

3 Responses

  1. Vraiment intéressant votre article ! Effectivement je ne savais pas qu’il existait 2 types de panneaux solaires. Et face à un tel argumentaire, et bien je choisis les panneaux thermiques 😉 enfin pour le jour où j’achèterai ma maison.

  2. Ces clairs que les arnaques dans les panneau photovoltaique sont nombreuses, mais en effectuant quelques recherches, il n’est pas difficiles d’avoir des points de vue extérieurs…

    connaissez vous un site pour calculer sa rentabilité automatiquement ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *