Coup de coeur : Aérosol WD-40

WD-40 Presentation (5)

Est-ce que les mots « Water Displacement – Attempt #40 » vous disent quelque chose ? Avant la rédaction de cet article, en toute franchise pas du tout ! Ces derniers mois, j’ai pris quelques photos d’utilisation d’un produit que je connais depuis ma plus jeune enfance et donc je me sers très régulièrement, j’ai nommé : le WD-40 !

Logo WD40

Il y a des marques incontournables qui existent depuis dès années et qui sont réputées pour la qualité de leurs produits et leur savoir faire : quand je pense à des outils à main, je pense(-ais) FACOM, quand je pense à un dégrippant… c’est WD-40. Ce qui est plutôt original avec cette marque est qu’ils ne commercialise qu’un seul produit… et c’est le même depuis 1953… Il n’y a que le conditionnement qui change.

WD-40 histoire 1953

En fait, l’utilisation de ce produit m’est tellement normal que je n’avais jamais pensé à vous écrire un article dessus et pourtant, on faisant mes recherches pour le rédiger, j’ai appris des informations intéressantes, raison de plus de vous en parler.

1/ Principales fonctions du WD-40

Pour la rédaction de l’article, je me suis rendu sur le site Internet afin de voir si j’utilisais ce produit à sa juste valeur. Il faut dire que, lorsque l’on découvre leur site, ils mettent en avant le fait que WD-40 peut être utilisé de plus de 2 000 façons… donc oui, j’ai dû rater quelques cas concrets chez moi !

Un moteur de recherche d’usages est à disposition sur leur site en cliquant ici. Vous pouvez même y ajouter un nouvel usage, original.

product-all-wd-40-large-fr

En termes de fonctions, WD-40 met en avant ses principales :

  • 1/ Chasse l’humidité
  • 2/ Lubrifie
  • 3/ Protège
  • 4/ Nettoie
  • 5/ Dégrippe

De mon coté, je suis loin de m’en servir pour 2 000 utilisations mais une chose est sûr, c’est que depuis que je prends des photos de mon propre usage, je me rend compte que je m’en sers dans 4 catégories sur les 5 (en gros, sauf le nettoyage).

2/ Exemples de mes utilisations des 6 derniers mois

Ma principe utilisation, c’est sa fonction dégrippant. A ma connaissance, aucun autre produit testé ne fonctionne aussi bien. Que l’on est affaire à un outil rouillé, un boulon coincé, un roulement grippé, ce produit est impressionnant.

Dégrippage d’un clé ayant sejournée trop longtemps dehors :

WD-40 Entretien outils (1)

Dégrippage d’un écrou de roue de ma vieille voiture pour changer un pneu :

WD-40 Motorisation (1)

Dégrippage d’un roulement (lors de la fabrication de mon meuble pour enfant) :

WD-40 Roulements (1)

Dégripper (et lubrifier) les roulements de ma tondeuse à gazon :

WD-40 Roulements (2)

Dégripper de vieilles serrures (ma porte de garage) :

WD-40 Serrures (2)

WD-40 Serrures (3)

ou encore dégripper la porte qui couine de ma voiture :

WD-40 Rouages (6)

Concernant sa fonction lubrifiant, j’ai eu l’occasion de m’en servir pour :

Lubrifier un sécateur

WD-40 Entretien outils (2)

Lubrifier l’axe de roue de ma tondeuse :

WD-40 Motorisation (3)

Lubrifier les gons de porte de mon entrée :

WD-40 Rouages (3)

Lubrifier mon portail d’entrée :

WD-40 Rouages (4)

WD-40 Rouages (5)

Lubrifier l’axe des roues de ma brouette

WD-40 Roulements (3)

Concernant sa fonction « chasser l’humidité », mes utilisations étaient :

Contacteur de bougie de ma tondeuse (et hivernage en injectant directement du WD-40 dans le cylindre lors des 6 mois ou la tondeuse ne fonctionne pas).

WD-40 Motorisation (4)

Contacteur d’un scooter qui ne sert que très peu (cela permet de conserver de bons contacts électriques et éviter la rouille)

WD-40 Motorisation (5)

Hivernage de mon échelle afin d’empêcher la rouille pendant les périodes humides :

WD-40 Rouages (1)

Retire l’humidité de la serrure d’une vielle porte qui sert très peu souvent.

WD-40 Serrures (1)

Je n’ai pas pris la photo mais j’hiverne mon bateau avec du WD-40 et il n’y a pas une trace de rouille lorsque je le débache au Printemps !)

La fonction « Protection » est particulièrement utile dans ma maison car en région parisienne, l’hiver est très humide (même cet été d’ailleurs…) et le WD-40 permet de déposer un léger film permettant de réduire la rouille et ainsi protéger mes outils.

Mon coupe branche étant muni d’une chaîne d’entrainement, il est important de la protéger de la rouille pour l’hiver

WD-40 Entretien outils (3)

Ma lame de scie évite ainsi la rouille avec un spay de WD-40

WD-40 Entretien outils (6)

De même pour la lame de ma tondeuse dont le revêtement commence à vieillir avec les différents chocs d’une utilisation régulière depuis 6 ans.

WD-40 Motorisation (2)

ou encore, dans mon atelier lorsque je ne me sers pas de ma scie à onglet durant plusieurs semaines, j’ai l’habitude de la protéger avec un peu de WD-40 sur la lame (mon garage n’étant pas isolé, j’ai de l’humidité)

WD-40 Entretien outils (5)

Enfin, sa fonction « nettoyage » mais dont je ne me sers nettement moins au final mais qui s’avère tout de même très pratique.

Nettoyage de ma chaine de vélo après une balade un peu sale (poussière, eau, boue, …)

WD-40 Motorisation (6)

Et une utilisation particulièrement pratique, le nettoyage de mon coupe haie après avoir entretenu mes thuya ! Vous le savez sûrement mais la sève de ces plantes est une vraie horreur pour nos outils et le WD-40 permet de retirer très facilement cette sève après utilisation.

WD-40 Entretien outils (4)

4/ Focus sur le nouveau conditionnement

Depuis des années, j’achète toujours le même flacon avec la petite buse rouge scotchée sur le coté de celui-ci… buse que je perds en général 1 fois sur 2… Du coup, on constatant que WD-40 était disponible dans un nouveau conditionnement qui remédiait à ce problème, j’ai foncé !

WD-40 Presentation (1)

Le principe est tout simple pourtant, étonnant de ne pas y avoir pensé avant en fait. La buse pivote permettant de l’utiliser ou non.

WD-40 Presentation (2)

Le gros avantage aussi est le diamètre de la pulvérisation. Pour une pulvérisation précise, on met en place la buse (roulement, serrure, …). Pour une utilisation plus large, on pivote la buse à 90° vers le bas et le spray s’élargit pour couvrir de plus grande surface (protection d’une lame de tondeuse, nettoyage d’une surface importante, hivernage d’un moteur, …).

WD-40 Presentation (6)

5/ Conclusion


Vous l’aurez compris, je fais parti de ces bricoleurs qui, lorsqu’ils apprécient un produit, ne le lâche pour rien au monde.

J’ai tout de même eu l’occasion de tester d’autres dégrippants tout aussi efficace pour cette utilisation sécifiquemais qui ne couvrent pas forcément les autres utilisations que j’en ai (protection, nettoyage). Pour information, cet aérosol (250 ml) se trouve en GSB pour moins de 6€ (5,9€ chez Leroy par exemple et pour ne pas le citer…).

Si vous avez la moindre question, les commentaires sont à votre disposition ou directement sur le forum !

A bientôt sur ZoneTravaux.

Tags : , , , , , ,

A propos de

Quel meilleur moyen que ZoneTravaux.fr pour partager avec vous ma passion pour le bricolage. J'y partage mes expériences, mes tutoriels, mes créations ou encore mes tests d'outillage.

3 Responses

  1. merci pour l’article je vais chez Ler… souvent pour mes travaux de salle de bains, je vais voir ça de plusss prèsssssssss
    merciiiiiiiii
    bonne rentrée à vous
    ps : j’aime toujours autant vous lire

  2. Le WD40 aussi utilise soit il, ne peut malheureusement pas se mettre partout, notamment sur une chaine de vélo. Cela abime la chaine et peut la rendre cassante. De plus le WD40 est assez « collant » et attire la poussière et la boue.

    il est de plus déconseiller sur des matériaux comme le caoutchouc, car cela le fait sécher.

    • Willy1009 m’a l’air d’être parfaitement bien désinformé!

      Le WD40 est au contraire excellent pour l’entretien des chaînes. Il faut juste s’avoir, qu’il est parfait pour enlever l’ancienne graisse, avant d’en remettre de la neuve bien sûr. Il ne la remplace cependant pas car justement, il n’a pas suffisamment d’adhérence. Mais, contrairement aux dégraissants, il a l’avantage de ne pas abîmer les joints et de protéger la chaîne.

      Pilote de motocross, depuis 30 ans maintenant, j’ai presque toujours fait l’entretien de mes machines exclusivement avec du WD40. Je l’achète d’ailleurs par bidons de 5L (1 à 2 par an, compter entre 40 et 50€ le bidon). Je ne me contente pas de l’entretien de la chaîne. Toute la moto y passe (sauf disques, plaquettes de frein, selle et poignées…). Après un nettoyage haute pression, puis un séchage à l’air comprimé, je pulvérise toute la machine au WD40 même les plastiques (et pneus compris, si je dois rouler dans la boue). Attention, les pneus c’est parce que c’est une machine de motocross, pour que la boue n’adhère pas. Sur la route ce serait très dangereux :-). Ma machine se salit moins vite (la boue n’adhère pas), elle reste toujours brillante, comme neuve et se nettoie en un clin d’oeil (rien n’adhère). Ma machine actuelle à 5 ans maintenant, je peux la mettre à côté d’une neuve, on pourrait se tromper à essayer de deviner laquelle sort du magasin…

      Et là les chaînes, et les contraintes qu’elles subissent, c’est autre chose que des chaînes de vélo 😉
      Quand au caoutchoucs et plastiques, non seulement ça leur fait une couche protectrice mais surtout ils gardent toute leur souplesse avec le temps, et ne deviennent en aucun cas cassants ou secs comme tente de le faire croire Willy!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *