Test outillage : Ponceuse orbitale excentrique TGEOS TRITON

TRITON, spécialiste du travail du bois depuis 1976 nous permet aujourd’hui de tester et de vous présenter sa ponceuse orbitale excentrique TGEOS. Une ponceuse polyvalente de 500W avec un système innovant de gestion de la finesse du grain avec laquelle vous pourrez vous attaquer aux tâches les plus ardues. Avec sa poignée réglable à l’avant, ses réglages précis et son système d’aspiration des poussières, la TGEOS offre une belle prestation que nous vous proposons de découvrir dans cet article.

Ponceuse-TRITON-TGEOS_mini

Unboxing de la ponceuse TGEOS

Pour commencer, je vous propose de (re)découvrir la vidéo Open the box de la TGEOS :

(On en profite pour visiter notre chaîne Youtube et s’abonner si ce n’est pas encore fait 😛 )

Voici les caractéristiques techniques de cette ponceuse orbitale excentrique TGEOS que l’on trouvera directement sur le site TRITON :

Vitesse à vide 2 100 – 6 250 tr/min
Puissance 500 W
Voyant d’alimentation Oui
Hauteur du produit 170 mm
Longueur du produit 410 mm
Poids du produit 3,07 kg
Largeur du produit 150 mm
Surface de ponçage 145 mm
Vitesse variable Oui
Contenu – 1 Ponceuse orbitale excentrique 500 W
Contenu – 2 12 disques de ponçage
Contenu – 3 1 x Balais de carbone (paire)
Contenu – 4 1 x Balais de carbone (paire)
Contenu – 5 1 x Plateau de ponçage : ø 125 mm
Contenu – 6 1 x Plateau de ponçage : ø 150 mm
Contenu – 7 1 x Sacoche
Contenu – 8 1 x Manuel d’instructions

 

Passons maintenant à la présentation détaillée de la bête :

Tout d’abord, la ponceuse orbitale excentrique TGEOS est fournie avec quelques (12) disques à poncer (du 50, du 120 et du 240), un manuel d’utilisation, et comme toujours chez TRITON, l’adaptateur pour la grande Bretagne (qui sera à dévisser) et une paire de charbons d’avance.

Détail sur les charbons :

Sur la ponceuse, on retrouve les différents éléments suivant,

Le plateau adhésif pour les disques abrasifs :

Ponceuse-TRITON-TGEOS_33

La poignée supérieure anti-vibrations :

Ponceuse-TRITON-TGEOS_24

Ponceuse-TRITON-TGEOS_25

La poignée avant réglable :

Ponceuse-TRITON-TGEOS_13

Ponceuse-TRITON-TGEOS_17

Elle se règle en hauteur ou sa position autour de la ponceuse grâce à ce petit levier très bien intégré à la pognée :

Le système d’aspiration des poussières est également bien intégré à la ponceuse :

Ponceuse-TRITON-TGEOS_30

Ponceuse-TRITON-TGEOS_31

Le bouton de mise en route (qui n’est pas chiant à utiliser comme sur beaucoup trop de matériel), il se bloque en position ON et se déverrouille très facilement :

La molette de réglage de vitesse se règle de 1 à 6 :

Sur le dessus, nous avons un petit voyant vert qui indique quand la machine est branchée :

Ponceuse-TRITON-TGEOS_28

Sur le côté gauche on trouve un étrange petit bouton, qui permet de jouer sur la rotation du plateau, en le laissant soit libre, pour un travail plus léger, soit en forçant la rotation pour retirer de la matière plus efficacement (nous reviendrons dessus plus loin dans le test) :

Ponceuse-TRITON-TGEOS_23

Enfin, comme d’habitude maintenant avec tout les outils électroportatifs TRITON, les accès aux charbons se font grâce à un simple tournevis :

Test de la ponceuse orbitale excentrique TGEOS

Passons à la pratique maintenant. Cette ponceuse est plus faite pour le terrain que pour le studio photo !

Je vais être assez direct, elle n’est pas adaptée aux petits travaux trop méticuleux mais sera bien plus à l’aise pour les gros chantiers. Elle pourra toutefois se montrer délicate sur des grandes surfaces plates.

La prise en main est très bonne, malgré une poignée principale qui peut paraître assez grosse. Elle permet un bon maintient de l’engin et le bouton de mise en marche/arrêt se manipule vraiment très facilement. C’est vraiment pénible quand on galère à mettre en marche et à arrêter un outil (genre les meuleuses vous savez … celles qu’on galère à mettre en route !).

Vient ensuite la prise en main côté ponçage … Là, on a le choix entre la poignée centrale pour travailler avec plus de précision et la poignée avant et réglable pour un meilleur maintient dans les taches plus ardues.

Ponceuse-TRITON-TGEOS_42

Le réglage du grain

Cette option est intéressante et elle vient expliquer le mot « Geared » que l’on retrouve sur l’emballage carton de la ponceuse. Ca veut dire littéralement : « Avec des vitesses ».

Lorsque l’on passe du grain fin au grain plus épais, c’est exactement la même sensation que lorsque vous roulez en voiture en 2ième vitesse sur une pente légère et que vous repassez en première : ça tire très fort !

Ponceuse-TRITON-TGEOS_40

En fait, le premier mode est un mode avec une rotation libre du plateau, c’est à dire que celui-ci tourne librement en fonction du frottement avec la surface à poncer. Le second mode, lui, impose une rotation au plateau ce qui va induire plus de mouvement sur la surface à poncer, et donc plus de matière à enlever.

J’ai commencé à tester le mode gros grain avec la vitesse réglée à fond. Il est quasi impossible de tenir la ponceuse posée à plat, elle part sur le côté. On comprends alors qu’on a affaire au mode « bourrin » 🙂

L’affaire devient bien plus raisonnable avec une vitesse de rotation moins élevée.

Ce changement de mode permet donc clairement de passer du mode calme au mode bourrin ou de façon plus académique, du travail plus fin au travail plus rapide.

Le système d’aspiration des poussières

Comme nous l’avons vu dans la partie unboxing de cet article, la ponceuse orbitale excentrique TGEOS est dotée d’un système d’aspiration intégré sur lequel nous allons connecter un tuyau d’aspirateur.

Ponceuse-TRITON-TGEOS_31

J’étais assez sceptique sur mon test, car bizarrement, les disques fournis avec la ponceuse ont des trous qui ne correspondent pas avec trous du plateau donc je me suis dit que ça n’allait pas donner grand chose. D’autant plus que j’ai simplement scotché l’aspirateur que j’avais sous la main (mon aspirateur de chantier se trouvant … sur un chantier !).

Et bien je fus très surpris de voir que l’aspiration se faisait malgré tout très bien. Il n’y avait presque plus de poussière de produite, je dirais même que le ponçage produisait 95% de poussières en moins.

Je pense donc qu’avec un disque et un aspirateur adaptés, le résultat doit être vraiment très satisfaisant.

Conclusion

TRITON nous livre ici un engin de bonne facture et doté d’une polyvalence vraiment intéressante. La ponceuse orbitale excentrique TGEOS permet aussi bien le travail en finesse que le travail plus difficile avec sont système de réglage de grain. La prise en main est excellente grâce à la poignée positionnable à souhaits. Son système d’aspiration est aussi très efficace pour assurer un travail sans poussière. C’est donc un nouvel excellent produit dédié au travail du bois même si l’on regrettera la présence des vibrations un peu trop présente à haute vitesse.

A très vite sur ZoneTravaux.

 

Tags : , , , ,

A propos de

Passionné de bricolage depuis toujours, ZoneTravaux est pour moi un excellent moyen de partager avec les lecteurs mes expériences trucs et astuces accumulés au fil des ans.

2 Responses

  1. Et cette ponceuse tient-elle bien quand il fait chaud? Je fais régulièrement des travaux sous des climats assez chauds – jusqu’à 40-42 degrés – et j’ai déjà eu des des outils qui surchauffent et tombent en rade sous ces conditions… Là par exemple je voulais acheter une maison de vacances en Grèce, et y faire des travaux, mais mon ancienne ponceuse a rendu l’âme à cause, justement, d’une surchauffe… Bon, après, pour sa défense, elle avait quand même un certain âge.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *