Test : Lames auto-adhésives Gerflor

Pose des lames : avant / après
Lames vinyle auto-adhésive Gerflor Senso Futur

Je vous présente aujourd’hui le deuxième article de la catégorie « J’ai testé pour vous« 

Dans ces dossiers, nous testerons des produits et des outils, que ce soit pour du bricolage ou de la décoration. Le but n’est pas de faire de la promotion mais de faire un vrai test en condition et d’être totalement transparent vis-à-vis de vous ! Nous parlerons de rapport qualité prix, de facilité d’utilisation et le tout… en photos.

N’oubliez pas que vous pouvez poser toutes vos questions sur le forum ZoneTravaux

———————————————

   Difficulté :   Niveau 13 ZoneTravaux
   Temps :        Niveau 2 ZoneTravaux
   Coût :         Niveau 2 ZoneTravaux
   Outillage :    Niveau 1 ZoneTravaux

———————————————

En Synthèse :

  • Difficulté : Je ne sais pas si vous êtes nombreux à avoir déjà posé du parquet dans votre vie mais cela s’avère souvent être compliqué. L’avantage des lames vinyl auto-adhésives (sur sol sain) est la facilité de pose et donc le gain de temps incontestable !
  • Temps : Sans compter le ponçage et nettoyage du parquet d’origine (voir détail dans la suite), ma pièce de 8,5m² n’a nécessité que 4 heures de travail. Pas mal !
  • Coûts : Si comme moi, vous êtes proche de vos sous, poser un parquet en chêne massif n’est pas envisageable. Il fallait donc trouver une autre solution. Certes, ce n’est pas le produit miracle qui ne coûte rien mais en comparaison d’un véritable parquet, c’est une solution qui peut s’avérer être raisonnable ! Pour 8,5 m², j’ai acheté 5 paquets de lames (2,2m² par paquet) au prix de 14,5€/m² (réduction en cours chez Leroy Merlin au 04.06.2012). Le budget global est donc de 160€ pour mes 8,5 m².
  • Outillage : Aucun outil spécifique n’est requis ! Munissez vous d’un cutter, d’un mètre, d’un crayon et d’une règle, c’est tout !

 
Lames vinyl Gerflor packaging

Caractéristiques du produit : (source Gerflor)

  • Épaisseur totale : 2 mm
  • Épaisseur couche d’usure : 0,2 mm
  • Dimensions : 91,4 cm x 15,2 cm
  • Poids : 3920 g/m²
  • Garantie : 10 ans
  • 100% recyclable
  • Guide de pose dalles et lames
  • Plus produit (selon le fabricant) :

  • Chantier propre : pose sans colle, découpe au cutter
  • Lames décor bois hyper réalistes
  • Surface texturée
  • Matité authentique
  • Pour toutes les pièces de la maison
  • Les différentes étapes :

    Tout ça est bien beau et donne envie mais… qu’en est il réellement ?!

    1/ Préparation du support :

    Ponçage du parquet

    Il est important de vous assurer que le votre sol est sain avant de vous lancer dans la pose de lames auto-adhésives. De mon coté, le parquet de notre bureau était en mauvais état (vernis craquelé). J’ai donc décidé de poncer l’intégralité de celui-ci pour m’assurer que les lames adhèrent correctement. Pour cela, j’ai sorti ma ponceuse excentrique avec des disques à gros grain (le but étant de dégrossir la surface uniquement et non d’avoir un rendu parfait).

    Nettoyage du parquet

    En se référent au guide d’utilisation, il est précisé : « Il doit être propre, régulier, sans bosse, exempt de traces de plâtre ou de peinture, d’huile et de corps gras, de laitance non adhérente. Il doit être exempt de fi ssures susceptibles d’entrainer des désordres. » Je me suis muni de ma petite machine à vapeur me permettant de supprimer toutes les poussières du sol. Laisser sécher et le support est prêt pour la pose des lames.

    2/ découpe des lames :

    Outils : Cutter, règle et crayon

    Faisons l’inventaire des outils à prévoir… cela va très vite : un cutter, une règle (et/ou un mètre) et un crayon… c’est tout ! Ces seuls outils nous permettrons de découper les lames aux bonnes mesures.

    Marquer l'emplacement de la découpe

    Attardons nous rapidement sur la découpe des lames. Pour cela, munissez vous de votre mètre et tracez votre repère de coupe avec le stylo. La règle vous permettra de réaliser une coupe droite à l’aide du cutter. N’appuyez pas comme une mule, de mon coté, je n’ai pas réussi à couper les lames d’un coup…

    Fendre la lame au niveau de la découpe

    Le fameux guide nous indique « Découper suivant le repère tracé ». Honnêtement, les lames ne se coupent d’une traite, bien trop difficile. Après avoir marqué la découpe au cutter (en appuyant correctement), il m’a suffit de plier la lame à l’envers et celle-ci se fend toute seule. Il ne reste qu’à terminer la découpe au cutter pour avoir un très bon rendu :

    Couper la lame

    3/ Pose des premières lames :

    Il existe plusieurs façons de poser vos lames. La pose en coupe de pierre (les lames sont intercalées et parallèles) ou la pose en chevrons (les lames sont positionnées à 90° à l’aide d’une équerre).

    Coller les lames

    En fonction de la géométrie de votre pièce, Gerflor préconise de démarrer du centre de la pièce pour terminer le long des plinthes. Dans le cas ou, comme chez moi, votre pièce est parfaitement rectangulaire (ou carré), vous pouvez partir directement d’un coin, ce qui facilitera réellement la pose des lames et surtout au niveau de la découpe des plinthes.

    Décoller le papier de protection

    Pour la pose des lames, rien de plus simple : il suffit de retirer le papier de protection, d’ajuster la lames aux autres et de presser à plusieurs reprises sur celle-ci en insistant sur les bords de la lame.

    S'assurer du bon ajustement des lames

    4/ Avancement du chantier et finitions :

    Le chantier avance

    Etant donné que je me suis basé sur 2 des coins de ma pièce, l’ajustement au niveau de mes plinthes n’a été fait que sur les 2 autres cotés (gros gains de temps mais n’oubliez pas de vous assurer de la géométrie de votre pièce !)

    Ajuster les lames aux plinthes

    Pour les 2 autres cotés, il était important de bien ajuster les lames aux plinthes afin d’avoir un rendu propre. Pour cela, prenez le temps de bien prendre vos mesures ! Le résultat n’en sera que plus joli. Vous pouvez dors et déjà admirer le rendu.

    Premier constat très positif

    Certains endroits de votre pièce nécessiteront un peu plus de temps. Les finitions sont importantes et cela vaut donc la peine de bien les réaliser. Prenons le cas de la bordure de porte du bureau. Ici, il vous faudra un peu plus qu’une simple découpe droite au cutter. J’ai opté pour un outil assez pratique pour m’assurer du bon ajustement de la lame :

    Découper les lames en suivant le relief de la pièce

    Il est probable que certaines lames présentent de légers décollements. Rien de grave, à l’aide d’un sèche cheveux, réchauffer celle-ci et appuyer fortement dessus quelques instants. Cela devrait corriger ces imperfections.
    Une autre petite précision, les bords de lames comportent de la colle afin que celles-ci soient bien soudées les unes aux autres. Si un peu de colle remonte, il suffit de passer un chiffon imbibé de white spirit pour enlever l’excédent de colle.

    Sol du bureau terminé

    5/ Admirer le résultat :

    Après avoir montré le résultat à des amis, je peux vous confirmer que l’objectif est validé. Avec un budget raisonnable et dans une temps assez court (une journée pour la totalité du chantier), j’ai transformé mon vieux bureau en une pièce vraiment agréable et beaucoup plus moderne. Bien entendu, cela reste de la décoration plus que du bricolage car votre pièce devra déjà être saine avant de penser à utiliser ce produit !

    Bureau AvantBureau Après

    Les « – » :

      => Prévoir d’acheter plus de lames que nécessaire (les découpes vous font perdre du m²)
      => 2 lames ont présenté des défauts à l’ouverture des paquets (soit en surface visible soit au niveau de l’adhésif)
      => Nécessite un sol vraiment lisse car les aspérités se verront (exemple en recouvrant un carrelage)

    Les « + » :

      => Rapidité de pose des lames
      => Ne nécessite pas d’outil spécifique
      => Rendu très sympa avec des lames en relief
      => Confort des lames (plus chaleureux que du carrelage par exemple)

    Pour celles et ceux intéressé(-e)s, voici les lames que j’ai posées dans mon salon :

    J’espère que ce test produit vous plaira parce que nous avons prévu d’en faire beaucoup d’autres, toujours en photo et avec la même impartialité !

    Rappel : le forum est là pour répondre à toutes vos questions. Alors inscrivez-vous, on vous attend !

    Tous les dossiers « J’ai testé pour vous »: ICI

    Tags : , , , , ,

    A propos de

    Quel meilleur moyen que ZoneTravaux.fr pour partager avec vous ma passion pour le bricolage. J'y partage mes expériences, mes tutoriels, mes créations ou encore mes tests d'outillage.

    52 Responses

    1. Coucou

      Pas mal en effet le rendu!! J’adore ton petit outil rouge pour faire les découpes d’angles un peu compliquées… Tu l’as acheté où? A quel prix?

      Avec Nico nous avons posé des dalles autoadhésives carrées dans la salle de bain… Avec le temps, je ne suis pas certaine que c’était une bonne idée… Certaines dalles se décollent et d’autres se sont abimées… Mais bon, il fallait vite cacher la misère, pour pas trop cher et pas trop compliqué… Mais à refaire, dans une pièce humide il faut éviter je pense.

      Cyndie

    2. Salut Cyndie,

      Le petit outil rouge en question s’appelle « Jauge de Contour Plastique » en 200mm, produit fabriqué par PRCI.

      C’est disponible chez Leroy Merlin (par exemple) au prix de 10,5€.

      Concernant les lames, au vue de la brochure de Gerflor, il n’y a pas de problème à les utiliser dans une pièce d’eau mais personnellement, je ne l’ai jamais fait. Je ne sais pas ce que cela donne dans le temps. Par contre, j’en ai mis dans ma cuisine depuis 2 ans et cela n’a pas bougé, même avec des nettoyages à « grandes eaux » !

      Je finalise le sujet sur le forum afin qu’on puisse en discuter 😉

      Vince

    3. bonjour
      est que quelqu’un a déjà posé des lames auto adhésives sur du carrelage, je suis perdue… je vois qu’il faut ragréer et mettre un enduit de lissage mais les magasins de bricolage ne savent pas me renseigner ^^
      merci de vos réponses !

      • Bonjour,
        j’ai en effet eu l’occasion de mettre ces lames sur du parquet ET sur du carrelage.
        L’avantage de l’application sur parquet est le fait que le sol est entièrement lisse et du coup, un simple nettoyage suffit avant la pose.

        Sur du carrelage, le rendu peut s’avérer un peu différent. Pour ma part, je me suis un peu lancé dans la bataille sans lire à droite à gauche les conseils (notamment celui dont vous faites mention !). En toute transparence et après une pose directe sur le carrelage, le résultat reste très satisfaisant (et à le gros avantage d’être super rapide sans gros travaux).
        Avec le temps, je comprends pourquoi il aurait surement fallu ragréer et lisser :
        1/ les lames laissent (légèrement) apparaître les jointures du carrelage (en le sachant, on devine qu’il y avait en effet du carrelage en dessous).
        2/ Il peut arriver qu’une jointure entre 2 lames tombe juste sur une jointure entre 2 carrelages et du coup, cela peut impacter l’adhérence des lames (mais rien de bien grave).

        Donc pour conclure, je ne regrette pas d’avoir poser directement les lames sur du carrelage (énorme gain de temps) mais en toute franchise, si vous souhaitez un résultat parfait, le ragréage est la solution.

        En espérant avoir répondu à votre question.

    4. Bonjour bauwens,

      Je vais te donner mon point de vue sur la chose.
      J’ai aussi posé ces lames sur du parquet et comme je suis un peu maniaque, j’ai posé entre mon parquet et ces lames une feutrine pour lisser les quelques défauts de niveau entre les lames de parquet.

      Je sais que si j’avais à poser ces lames sur du carrelage, je ferais une passe de réagréage. Pas forcément de lissage sachant que le réagréage est très lisse.

      Je pense que ca te fait peur parce que ca se présente sous forme de sac comme du ciment ou autre matériau apparentés au GROS OEUVRE.

      Mais il ne faut pas avoir peur, c’est très facile à mélanger, 1 seau vous suffit. Ca s’étale presque tout seul car c’est auto-nivelant. Et vous pouvez en étaler seulement quelques millimètres d’épaisseur. Ca sèche en 2 heures. Et ca coute en fonction de la surface quelques dizaines d’euros.

      Et surtout ça vous promet un résultat parfait dans le temps.

      Voilà, Vince a donné son point de vue et vous avez le miens. Quand on fait des travaux, il faut choisir le compromis qui vous correspond parmi les conseils que vous pourrez glaner autour de vous.

      Bon courage et tenez nous au courant (sur le forum).

      J.Charles

    5. Bonjour,

      -Est-il possible de poser directement l’Iso Feutre (isolation phonique et thermique) sans faire de Ragréage sur un carelage ancien pour y poser les Lames Vinyles ?

      -Et est-ce mieux de faire un Ragreage avant de poser les Lames Vinyles sur l’ancien carelage ?

      -Je pense que c’est mieux de faire en 1: Ragréage / 2: POse de L’Iso feutre et 3: Coller Les Lames Vinyles…

      -Ces 2 questions pour un gagne temps ?

      Merci pour votre reponse.

      Cdlt.
      Damien.

    6. Bonjour Damien,
      je ne connaissais pas l’Iso-Feutre avant votre message et je me suis donc renseigné avant de répondre.

      Après avoir testé les lames sur 2 types de support (parquet et carrelage) et avec le recul, je conseille fortement un ragréage avant pose sur carrelage (pas sur parquet par contre).

      Maintenant, si vous utilisez de l’Iso-Feutre, intercalé entre le carrelage et les lames, il ne devrait pas être nécessaire de ragréer ! En lisant la notice de l’Iso-Feutre CARO ou DAL par exemple, il est noté « Pour la préparation des sols, évite tout ragréage, égalise jusqu’à 2 mm ». Cela semble nettement suffisant pour venir poser directement les lames sur ce produit.

      N’hésitez pas à nous tenir au courant, votre expérience nous sera très utile !

    7. Bonjour,

      Je me permets de rebondir sur le dernier commentaire relatif à l’Iso-feutre : est ce que les lames collent bien sur de l’iso-feutre ? comment fixer l’iso-feutre sur le carrelage ?

      Après lecture de vos différents avis et expériences variées, je crois que le réagréage sur mon carrelage va être la solution la plus propre pour poser mes lames de lino Gerflor…

      Merci !

    8. Salut,
      En toute franchise, je n’ai jamais essayé l’Iso-feutre et de ce fait, je ne pourrais pas te dire si les lames se collent correctement sur ce support.
      De mon coté, si je devais recommencer, je passerais directement par la case ragréage avant la pose des lames. C’est assez simple et rapide et au moins, tu seras sûr du résultat !
      Si tu as des photos du résultats, nous sommes preneurs 😉
      A bientôt

    9. Bonjour,

      Votre article est extrêmement intéressant et me permet d’avoir un autre point de vue.
      Je suis dans la même situation que vous (même parquet, même volonté de sol vinyl).
      Après discussion avec plusieurs enseignes, on m’a recommandé de poser une feutrine avant de mettre le sol vinyl (plaque auto-adhésive). Avec le recul que vous avez, est-ce que vous estimez nécessaire cette pose, sachant que mon sol est comme le votre ?

      D’autre part, est-ce que votre sol n’est pas trop rayé (1 an d’utilisation à priori ?), plusieurs sites font état de rayures avec cette gamme de produit ?

      Au niveau de mon parquet, je n’arrive pas déterminer l’état, j’ai l’impression que certaine partie, il reste du vernis (aspect brillant) et sur d’autres pas de vernis (aspect mat, un peu « rugeux »), est-il nécessaire de faire un ponçage ? Si oui quel grain choisir ?

      Merci d’avance,

      • Bonjour Maxime et merci de ton commentaire.
        Pour répondre à toutes tes questions :
        1/ la pose d’une feutrine me semble… étonnante ! cela sous-entendrait que les lames ne sont pas collées sur une surface fixe et dans ce cas, c’est juste à proscrire ! En regardant de près les recommandations de Gerflor pour la pose sur un parquet, ils ne font pas état de l’utilisation de feutrine. Au pire, ils recommandent de consolider le parquet si celui-ci est instable mais c’est tout. De mon coté, j’ai installé les lames directement sur le parquet existant et dans le temps, cela n’a absolument pas bougé.
        2/En effet, dans la chambre de ma fille, cela fait 1 an. J’ai choisi des lames noires et vu que c’est une chambre, nous y rentrons sans chaussure : je n’ai donc pas eu de rayures. Par contre, plus vos lames sont foncées et potentiellement, plus elles marqueront (rayures plus visibles sur du foncé que sur du clair). Je vous conseille de mettre des patins sous vos meubles car sur mes lames noires, il y aurait de fortes chances de rayures. Donc oui, dans la chambre, nous faisons attention.
        Par contre, j’ai aussi installé des lames dans mon salon et cuisine et pour le coup, nous y sommes en chaussures (voir talons… pour ma femme). Après 3 ans de pose, je ne constate aucune rayure (ou celles-ci ne sont pas visibles car les lames sont claires – Lames Rustic couleur Pecan). C’est vraiment le meilleur compromis pour une pièce avec du passage ! Je n’aurais pas mis de lames noires dans le salon.
        3/ Pour la pose directe sur le parquet. J’ai dégrossi avec un léger ponçage (grain 80 de mémoire) mais rapidement pour mieux faire adhérer les lames. Le but n’est pas de mettre le parquet à nu avant la pose des lames mais juste s’assurer que le revêtement est lisse. Ensuite, j’ai fait attention à bien nettoyer le sol (aspirateur, vapeur) car il en va de la bonne tenue de tes lames.
        Tu trouveras les explications officielles de Gerflor à cette adresse : http://www.gerflor.fr/data/classes/produit/produit_135_ft2pays1.pdf
        Enfin et dernier conseil, pour le parquet ce n’est pas nécessaire mais sur du carrelage, avec le recul, un ragréage surtout au niveau des joints est conseillé. Le rendu sera plus propre.
        Voilà, j’espère avoir répondu à tes questions! Bon bricolage.
        Vince

    10. Merci beaucoup pour toutes ces précisions, ça me rassure dans ma démarche. Effectivement, j’ai lu un peu partout qu’un sol dur était nécessaire pour la pose d’un vinyl. La documentation de Gerflor et vos propos ne font que confirmer .
      Concernant le parquet, je pense que je vais uniquement bien le nettoyer (vapeur + aspirateur). J’ai peur que le ponçage ne me crée plus de poussière qu’autre chose…
      En revanche j’ai constaté un légér affaissement de 1-2mm sur 0.20cm² (un ancien pied de meuble), est-ce que le vinyl peut rattraper cette imperfection ou dois je faire un léger réagréage ?
      Cordialement,

    11. Si l’affaissement est très marqué et que cela tombe pile sur une jointure entre 2 lames, de la poussière pourra passer et potentiellement décoller la lame dans le temps. Si par contre c’est un affaissement « gradué » et étendu, les lames prendront la forme et cela ne se verra pas.
      Dans ton cas, cela semble tout petit donc ne nécessiterait pas forcément de combler ce trou… mais si tu as la possibilité de le combler facilement, n’hésite pas !

    12. Personnellement je te conseille d’éviter de laisser des « trous » avant la pose de lames Vinyl. Dans la dernière pièce où j’en ai posé, j’ai même comblé tous les trous de tetes de vis (planché bois vissé dans lambourdes) pour éviter les soucis. Je te conseille donc vivement de combler ton affaissement avec du mastique à bois (type SintoBois). Ca ne coute pas cher, ca seche très vite et se ponce facilement. Tu es sûr d’avoir un résultat impeccable avec tes lames vinyl en préparant ton support comme ça.

    13. Après 6 mois quelques dalles ont commencé de décoller. Maintenant, après un an et demi, presque toutes ne sont plus plates. Je déconseille fortement ce produit! J’ai suivi à la lettre les instructions et j’avais soigneusement nettoyé la sole avant la pose.

      Gerflor m’a conseillé de recoller chaque joint avec de la colle, mais cela n’est pas évident et représente beaucoup de travail (plus de 30 dalles) et ne pas régler le problème. Je regret ma décision d’utiliser ce produit.

      • Bonjour agaudiau,
        Désolé pour cette mauvaise expérience. Je dois avouer que je reste perplexe sur votre commentaire parce que Vincent et moi-même en avons posé chez nous dans plusieurs pièces et depuis plusieurs années et ça n’a pas bougé.

        Sur quel support avez-vous posé vos lames ? Quelle pièce ? N’avez-vous pas un problème d’humidité ? Comment procédez-vous pour le nettoyage ? Il doit y avoir quelque chose qui cloche.

        Merci en tout cas pour votre retour d’expérience, ça prouve que le ressenti sur un même produit peut vraiment différer d’un cas à l’autre.

        Bon courage à vous en tout cas. N’hésitez pas à mettre des photos sur notre forum si vous voulez qu’on analyse un peu votre problème et qu’on trouve pourquoi ça fait ça et qu’on essaye de vous aider.

        A bientôt sur ZoneTravaux.

    14. Bonjour a tous! Merci à Vince pour cet excellent article sur les lames auto-adhésives de Gerflor.

      Je viens d’arracher 82m² de moquette dans mon nouveau chez moi et je compte poser 65m² de lames Gerflor auto-adhésives couleur Pecan.
      L’aspect bois nous a vraiment bluffé et le coté rustique et très chaleureux.
      L’article m’a beaucoup appris et m’a redonné confiance dans le choix que j’ai fais. Le ragréage me faisait peur (je l’attaque mercredi normalement) mais la j’y vais serein 🙂

      Je reviens posté le résultat sur le forum.

    15. Bonjour – Voici les suites de mes problèmes avec Gerflor. Pour répondre à vos questions ; les lames étaient poser sur le lino dans la cuisine, salle de bain et toilet mais c’est ceux qui sont dans la cuisine qui décollent les plus. Pas de problème avec humidité et les lames sont nettoyer avec l’eau tiède et St Marc pour sol adapté, rien excessive ni agressive. Je posterai quelques photos sur le forum, mais je n’ai pas trop d’espoir.

    16. Bonjour,
      Je reviens de st maclou et le responsable du magasin m’a dit que je ne pouvais pas mettre de lame auto-adhesive sur mon sol exisrant car c’est un parquet stratifie et que si je mer ce produit sur du stratifie et ben j’aurai sans cesse des remontees de colle alors qu’a la base on m’a dit que meme sur du stratifie c’était ideale qu’en pensez vous?

    17. Je découvre ce forum aujourd’hui. Mon mari viens de poser quelques dalles Gerflor auto adhésives dans notre salle de bains. pour compléter celles existantes suite à une modification ddu bac de la douche. Malheureusement, comme il a des problèmes de vue, il a un peu raté les joints avec les dalles précédents et si lui n’y voit rien, moi je ne vois que ce défaut et j’ai peur que cela n’entraîne un décollement (il y a 1 à 2 mm d’écart par endoits).
      Que puis-je faire pour camoufler / réparer ce défaut ?
      Merci d’avance de vos conseils

    18. Bonjour,
      Je serais malheureusement tenté de dire qu’il sera nécessaire de faire quelque chose pour une bonne tenue dans le temps d’autant qu’il s’agit d’une pièce d’eau avec de l’humidité…
      Normalement, les lames présentent un peu de colle sur leurs rebords afin qu’elles adhèrent bien entre elles et que cela soit bien hermétique (permettant des lavages « à grandes eaux »). Par contre, si les lames ne sont pas bien collées entre elles, l’eau peut passer en dessous et les faire se décoller.
      Si vous venez de poser les lames, je vous conseille de les décoller pour les repositionner (c’est encore le temps de le faire). Par contre, si elles ont été posées il y a quelques temps, je vous conseille de les décoller, nettoyer le support et remplacer par des lames neuves en prenant soin de bien les positionner.
      Désolé de cette mauvaise nouvelle.
      Vince

    19. Bonsoir,

      Merci pour votre article. Nous avons posé des lames de vinyles dans un appartement assez vieux et étant donné que les murs ne sont pas droits, nous avons des petits espaces entre les lames de vinyles. Existe-il un produit comme un genre de joint pour masquer ces espaces svp?

      merci

      Edmond

    20. Bonjour,
      je tombe sur votre forum ce matin mais, malheureusement je ne trouve pas de solution.
      Mon problème : j’ai posé ces lames (les mêmes que sur votre photo, même couleur, même texture) dans une chambre il y a maintenant 4 ans. Depuis 2 ans environ, elles se rétractent doucement dans la longueur, surtout celles qui reçoivent le soleil une partie de la journée ; notez que j’habite dans le Nord et pas sur le bord de la Méditerranée.
      Comme elles se rétractent toutes, je ne peux pas en décoller une ou deux pour les remplacer, la suivante sera toujours plus courte.
      J’ai essayé de rajouter des petites bandes dans les interstices mais ça n’est pas très joli, ça fait celle qui n’a pas su les poser. Il y a par endroit 5 à 6mm d’écart.
      Sachant que ça ne devrait pas s’arrêter là, que me conseillez-vous ?
      Merci d’avance pour vos conseills

      • Bonjour Anne-Marie,

        Je constate moi aussi le même problème. J’ai une question avant d’aller plus loin, sur quoi sont posées vos lames ? Directement sur un sol dur ? parquet ? Y a-t-il une sous-couche ?

        J.Charles

      • bonjour ,
        les retours commencent à arriver : ce problème est récurrent : ce produit doit étre encore sous garantie , alors adressez vous au revendeur et faites faire une expertise par le biais de votre protection juridique .

        ne lachez rien : s’il vous reste des lames neuves , mesurez les correctement sur les quatre cotés et vous aurez une surprise :et il est fort possible qu elles ne soient plus parfaitement carrées .

        à vous lire .cdt.

    21. Bonjour,

      J’envisage de poser des dalles auto-adhésives sur le carrelage de ma cuisine. Ce sont de minuscules carreaux qui ont dû être posés il y a au moins 35 ans, moches, et dont les joints se sont un peu creusé avec le temps. D’après ce que j’ai pu lire dans les commentaires, un réagréage serait conseillé, mais j’avoue que cela me fait un peu peur de me lancer dans ce genre de travaux. Peut-être vaudrait-il mieux que j’opte pour du vinyl en rouleau car il parait épais et souple et pourra peut-être camoufler les petits carreaux, sans qu’on les devine sous la surface. Qu’en pensez-vous ?
      Pour en revenir à un commentaire précédent sur la colle qui remonte, j’ai posé il y a 3 ans des dalles auto-adhésives dans mon entrée. Après avoir ôté le premier revêtement, j’avais poncé le béton brut et posé une primaire d’accrochage pour être sûre que les dalles ne se décollent pas. J’avais respecté les consignes et si les dalles n’ont pas bougé du tout, quelques mois plus tard, j’ai eu la surprise de voir la colle remonter sur toutes les plinthes, sur environ 3 cm de hauteur. Ca avait jauni mes plinthes en bois blanc que j’ai dû nettoyer avec une éponge scoth-brite. Depuis, plus de problème, mais j’avoue que sur le coup j’ai eu la sensation de m’être faite avoir.
      Merci pour tous vos conseils.

      • Bonjour,

        Pour ce que ça vaut, je ne poserai plus jamais des dalles auto-adhésives. J’ai eu que des cauchemars avec des Gerflor dalles et il va me coûter cher des les faire enlever et plus refaire mes sols. Mauvais produit et surtout un très mauvais SAV.

        (Les miens étaient posés sur un ancienne PVC et sur un béton avec soin et en suivant tous les consignes.)

    22. Bonjour,

      Je voudrais poser des dalles adhésives directement sur le carrelage de ma cuisine.
      La pose en elle même ne semble pas poser de difficultés majeures, mais j’ai encore une question.
      Comment dois je faire pour les plinthes qui ont été poses en même temps que le carrelage, il y a 30 ans?
      Si je les garde, cela fera affreux.
      Si je les enlève, j’aurai certainement du plâtre et de la peinture a refaire pour que l’ancienne colle ne se voit pas.
      Existe-t-il des dalles « à coller  » ?
      Merci pour vos conseils.

    23. Pour moi les dalles gerflor perde leur couleur et des tâches blanche appararaisse par ci par là elle sont noire gerflor n’a pas l’air de vouloir faire quoique ce soit garantie 10ans elles ont 3ans

    24. Bonjour,
      Comme beaucoup d’entre nous, je bricole aussi. Il y a 2 ans j’ai posé des lames vinyl auto-adhésives de Gerflor dans ma salle de séjour en remplacement d’une moquette. Sous cette dite moquette, les anciens habitants avaient mis du lino, lequel était resté en place. Le jour que j’ai posé les lames, j’ai à mon tour laissé le lino pour avoir une surface plane d’aspect. Pour la pose, aucun problème, au contraire, tout c’est impeccablement bien déroulé. Les ennuis sont intervenus environ un an après et cela continue. Les lames s’allongent dans le temps aussi bien en longueur qu’en largeur, ça fait un effet de vagues. J’avais été chez Casto (pour ne pas les nommer) me renseigner à ce sujet. Réponse: avant de poser les lames, il aurait fallu encoller le sol avec de la néoprène, mais maintenant la seule solution est que je dois soulever le bord des lames aussi bien en longueur qu’en largeur et enduire de la nèo pour recoller le tout. Conseil d’un soit disant Conseiller. Alors, à quoi sert la colle sur les lames? De là je me suis adressé auprès de Gerflor leur expliquant mon problème et leur rapportant les conseils prodigués. D’après l’interlocuteur Gerflor, avant toute chose, il aurait fallu que je retire le lino car ce revêtement a pour effet le liquéfier la colle sur les lames, de même si on encolle le sol avec de la néo, le résultat serait identique. Maintenant, il va falloir que fasse quelque chose, les lames se soulèvent de plus en plus au risque de se buter dedans et éventuellement tomber et surtout on casse des bouts de lames. Il va falloir arracher le lino, et j’espère que le sol sous ce lino soit bon. si le sol n’est pas vraiment impeccable, d’après vous, puis-je poser un genre de feutrine voire Iso-feutre et poser des lames vinyl à cliquer? Quel serait le rendu, le même je pense, à part qu’il n’y a pas besoin de coller. Merci de bien vouloir me répondre pour me conseiller.
      Cordialement.

    25. Bonsoir,

      Pouvez-vous me dire si ce type de lames vinyle sur plafond ?

    26. Bonsoir,
      Le conseil que je demandais concernait des lames de vinyl à cliquer pour le sol, en remplacement de lames auto-adhésives que j’ai posé il y a 2 ans, je n’ai aucunement envie de travailler au plafond.
      Cordialement.

    27. Bonjour,
      Superbe rendu.
      Merci pour votre article. Nous avons posé des lames de vinyles imitation parquet, mais cela a été mal fait, lames qui ne se rejoignent pas toutes très bien ; je me demandais s’il existait une sorte de joint pour masquer ses espaces disgracieux ?
      Par avance, je vous remercie
      Bien cordialement

    28. bonjour à tous les poseurs de dalles adhésives Gerflor : j’ai posé 80 m2 de dalles caractère distinctive et un an après elles se rétractent toutes jusqu’ a 1,5 mm . après maintes expertises sans suite , leroy merlin ne veut rien entendre et Gerflor ne reconnait pas les défauts .( garantie 15 ans quand mème ) .je vais aller au tribunal !!!!!!! groupons nous et ceux qui ont le mème problème exprimez vous .Gerflor : fuyez .
      (modération, j’ai supprimé votre numéro de téléphone, les gens pourront vous joindre par email directement).

      • Bonjour Joel,
        Je comprends votre souci, et je me permets de ne pas publier tous vos commentaires qui sont redondants. J’ai aussi supprimé votre numéro de téléphone, si les gens veulent vous contacter, il pourront le faire par email.

        Sur votre souci, c’est difficile de se prononcer sans avoir de photos ni savoir sur quel type de support vos lames ont été posées.

        Me concernant, j’en ai posées sur 2 types de support, l’un a bougé comme vous lorsque c’était sur de la feutrine, dans l’autre cas, sur un plancher bois direct, ça n’a pas bronché d’un millimètre.

        Il faut vous basez sur les DTU qui vous donneront précisément les conditions de pose et à partir de là, effectivement, ne lâchez rien si vous êtes dans votre droit.

        • bonjour ,
          le jugement a été rendu début novembre et le tribunal a condamné Leroy Merlin à 400 € c’est peu mais c’est un début ! absence de fiche technique à la vente ! il faut savoir que les dalles caractère distinctive peuvent se rétracter de 0,25 pour cent ! ( la fiche technique
          est sortie d’un chapeau comme par miracle la veille de l’audience ).Gerflor a été condamné à 62 000 000 € le 19 octobre 2017 par l’autorité de la concurrence pour l’entente illégale entre Gerflor , Tarkeet , Forbo .
          rejoignez nous , nous serrons plus forts pour mener une action .
          à vous lire .cdt

      • J’ai le même problème dans tout l’appartement !! Je cherche une solution pour combler les espaces disgracieux

    29. on était 2 à poser le parquet, on a trouvé ça trés difficile et très long, juste pour une baignoire pas cher ! je ne retenterais pas l’aventure, c’est un boulot pour les hommes!

    30. j’ai commandé ces bandes en même temps que les pieces detachees magimix, je les reçois tout heureux avec ma femme surexcité qui pensait qu’en 1h le tour sera joué, ben non du tout, ca a capoté chez moi, le rendu est minable!

      • Chez moi aussi le résultat est minable et il a fallu un certain temps pour poser ces lames vynil alors que d’après le vendeur et les sites Bricolage c’était l’affaire de qq heures.Depuis la pose les lames se sont écartées ,le rendu est affreux …

      • bonjour ,
        aviez vous une fiche technique du produit dans les cartons ?

        à vous lire : cdt

    31. Vu tout les problèmes rencontrer et lu sur le net,
      Pour la pose de mes dalles, malgré qu’elles soit autocollante, je souhaitais les poser en rajoutant une colle,
      bien sur ni Casto, ni Gerflor, ni Bostik (colle) ne m’on répondu favorablement.
      Mais comme je suis têtu, et voulant mettre toute les chances de mon coté, j’ai fais un essai et comme le
      résultat était concluant, j’ai posé
      J’ai utilisé de la colle acrylique (Bostik) pour lame et dalle PVC (j’ai utilisé cette colle car elle se pose au
      rouleau à poils courts, ce qui permet d’en mettre qu’une fine couche)
      Jusqu’à présent pas de problèmes, je croise les doigts.
      Mon sol était des panneaux bois
      Bon courage à tous

    32. bonjour a tous ,
      faut il laisser obligatoirement un joint de dilatation en périphérie de la pièce pour des lames gerflor a coller sur un support carrelage ? sachant que des plinthes en faïence entourent la pièce
      merci de votre réponse

    33. Bonjour, tout d’abord merci pour votre site il est super. Je voudrais juste poser 2 question . La 1er pourquoi faut il laisser un joint de dilatation au nive1u des plinthes ? Et de combien doit être celui ci. 2eme question faut il changer les plinthes lors de la pose de l’âme ou bien peut on garder celle déjà existantes? Merci d’avance pour vos reponses

      • Bonjour Menan,

        Un conseille – Ne posez jamais les dalles de Gerflor! Elles sont fautives à la basse et elles vont dilater, décoller et vous poser plein de problèmes. Il faut bien lire tous les commentaires sur le produit.

        Bien cordialement,
        Andréa

        • Existe t-il d’autre marques plus fiable?

        • Bonjour Menan,

          Si je devais recommencer, je ferais plus de recherches sur d’autres blogs. Il y a certainement d’autres produits. Je m’excuse que je ne peux pas vous diriger vers un produit différent. Nous avons refait notre par terre avec un PVC. Je n’utiliserai plus jamais ces dalles.

          Bonne chance à vous!
          Andréa

        • Bonjour,

          Très franchement, pour en voir posé sans que cela ne pose le moindre soucis, je suis obligé de réagir. Je pense que c’est une vision trop radicale, c’est la vôtre, je respecte votre point de vue. Je pense qu’il faut se faire un avis sur les conditions dans lesquelles les lames ont posé un souci et voir si l’on se trouve dans l’une de ces conditions. J’en ai posé dans 2 pièces, la première j’ai eu un espace qui est apparu entre les lames parce que j’ai posé ces lames sur une espèce d’isolant pas adapté. Mais globalement malgré des petits espaces, aucune lame décollée, pas de remontée de colle ni quoi que ce soit. Dans la seconde pièce, de plus de 30 m², aucun, mais alors aucun soucis. Pas d’espaces, pas de dilatation, pas de décollement vraiment super content du résultat pendant plusieurs années. Cette fois, j’avais posé sur un plancher bois (aggloméré) bien nettoyé. Je laisse Vince faire ses commentaires, mais il en a posé pas mal de mètres carrés (sur carrelage et sur parquet) sans rencontrer de problèmes non plus.

          Je pense sincèrement que c’est un bon produit, mais que les fabricants ne communiquent pas assez sur la nature du sol sur lequel il faut appliquer ce type de produit.

          Et il n’y a pas besoin de laisser de joint de dilatation sur le pourtour de la pièce. Le bois se dilate et se rétracte en fonction du taux d’humidité, mais pas le « plastique ». Dans mon cas et celui de Vince dans cet article, les plinthes étaient posées avant la pose des lames. Donc pas besoin de les changer. Si par sécurité vous préférez tout de même laisser un joint de dilatation, alors il vous faudra peut etre retirer vos plinthes et les reposer (ou d’autres) car les plinthes servent à masquer ces joints de dilatation.

        • Bonjour m Charles,

          Bien que j’apprécie votre réponse et votre opinion, je reste inchangée avec ma recommandation. Les dalles ont été posées avec précision tout en suivant exactement les instructions. En plus, je ne suis pas la seule personne à avoir des problèmes avec ce revêtement de sol, il vous suffit de lire les autres commentaires sur ce site et ailleurs.

          Mes dalles ont commencées à decoller après environ 14 mois et après 24 il fallait tout changer. Quand je suis retourné à la grande surface pour demander une conseille ou explication,, ils m’ont dit eux-mêmes, «nous ne vendons plus les dalles Gerflor, parce que les gens avaient tant de problèmes avec le produit.

          Je suis contect que vous avez eu que le bonheure avec ce produit, mais pour plusiers nous n’avons pas eu cette expérience.

          Cordialement

        • Merci à vous tous pour vos réponses elles auront toute etait d’une précieuse aide. Je vais faire le tour des magasins de bricolage afin de voir toutes les marques proposer pour ce type de produit.
          Bonne journée à vous tous

    34. Bonjour est il possible de poser des salles adhésives sur des salles à plancher ( maison neuve plancher étage en bois compressé) .merci

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *