Test : Décapeur thermique RYOBI

Décapeur thermique 2000 watts affichage LCD RYOBI EHG2020LCD

Qui dit bricolage, dit forcément outillage. L’équipe zone travaux vous propose donc de tester les équipements qui passeront entre leurs mains pour vous donner un avis objectif. Le deuxième test sera consacré au décapeur thermique 2000 watts de chez Ryobi. (N’oubliez pas le 1er test sur le niveau laser STANLEY).

Commençons par rappeler ce qu’est un décapeur thermique et à quoi cela peut bien servir.

Le décapeur thermique :

Le nom de cet outil est assez évocateur. C’est un outil qui souffle de l’air chaud (voire très chaud) et ressemble à un sèche cheveux (je vous déconseille d’essayer !). Il est composé, pour les décapeurs électriques, d’une résistance qui chauffe l’air ambiant et, pour les plus anciens décapeurs, d’une bombonne de gaz.

Ses utilisations sont aussi diverses que variées mais sa principale utilité consiste à décoller de la peinture. Avec l’air chaud produit (près de 700° pour certains), la peinture va se craqueler (ou s’assouplir) puis se décoller afin de mettre à nu votre support. Il est souvent accompagné d’un grattoir ou d’une spatule plate pour vous aider à retirer la peinture avant ponçage du support.

Vous me direz que pour retirer l’ancienne peinture, il existe aussi des décapeurs chimiques qui marchent plutôt bien… et c’est vrai ! Mais l’avantage des décapeurs thermiques est qu’ils sont multi-usages. Cet outil, facilement maniable et peu onéreux, vous permettra de décoller de la peinture, tous types d’autocollants, de dégripper des vis grippées, de sécher parfaitement un support, de faire de petites soudures ou encore de couder des tuyaux en plastique.

Attention, il est déconseillé de l’utiliser pour : s’allumer une cigarette, se chauffer les mains, se sécher les cheveux ou encore de réchauffer le biberon de bébé

Mon choix du décapeur Ryobi

Il existe une multitude de marques et de modèles de décapeurs. Je ne vais pas vous dire que celui que j’ai choisi est le meilleur mais en tout cas, c’est celui qui correspond le mieux à mes besoins !

Ryobi n’est pas forcément la marque la plus solide ni la plus connue mais elle offre un excellent rapport qualité / prix. L’entrée de gamme d’un décapeur débute aux alentours de 30€ et monte rapidement à plus de 100€. Pour ce décapeur Ryobi, comptez dans les 65-75€ selon votre magasin de bricolage.

Le gros avantage de ce produit réside dans sa facilité à choisir la température de chauffe. A l’aide d’une molette, vous pourrez le régler quasiment au degré près. Il est équipé d’un écran LCD de contrôle vous permettant de lire la température de chauffe (option non indispensable mais qui se révèle être bien pratique).

Ce modèle est assez compact, avec une bonne prise en main et dispose d’un fil électrique suffisamment long pour ne pas avoir à recourir à une rallonge. Cet outil a aussi l’avantage d’être livré avec un certain nombre d’équipements bien pratiques : 4 buses de différentes formes, 1 grattoir plat et une mallette de transport (je dirais plus une mallette de rangement car j’aime bien quand tout est carré dans mon atelier !)

Parlons chiffres et caractéristiques techniques (Données constructeurs) :

  • Puissance absorbée : 2000 W
  • Température de fonctionnement : 50-650 ℃
  • Sélecteur de température par application
  • Affichage LCD de la température
  • Bague de protection amovible pour éviter toute surchauffe
  • 2 positions de débit d’air
  • Arrêt automatique en cas de surchauffe
  • Crochet de suspension
  • Poignée bi-matière GripZone™ micro alvéolé pour un plus grand confort d’utilisation et une meilleure prise en main
  • Voyant lumineux de mise sous tension Livetool Indicator™
  • Débit d’air maximum (par minute) : 250/450/650 l/min L
  • Poids : 0,83 kg

Les accessoires :

Le pack est assez complet et vous évitera d’acheter d’autres accessoires en parallèle. Il est livré dans une mallette qui, je dois dire, parait assez solide :

Dans cette mallette, vous trouverez 4 buses :
– une buse étroite pour canaliser la chaleur sur une petite surface
– une buse large pour, à l’inverse, élargir le champ de chauffe
– une buse médium, compromis entre les 2 premières
– et enfin, une buse recourbée pour tuyauterie ou tubes.
Un grattoir plat est aussi inclut dans le pack mais en toute honneteté, la qualité de ce grattoir est réellement médiocre (manche en plastique dur et raclette acier trop fine et souple).

Test et exemple d’utilisation :

Déballons un peu notre tout nouveau décapeur thermique et faisons un test afin de le prendre en main.
Comme précisé auparavant, le fil électrique est suffisamment long et l’aspect global de l’outil est plutôt propre.

Par rapport à l’utilisation que vous ferez de votre décapeur, il vous suffit de sélectionner la bonne buse. De mon coté, je vais choisir la buse intermédiaire car je ne vais pas avoir besoin d’un jet très compact (celle en bas à gauche).

Dans notre exemple, pas de peinture, de soudure ou de dégripage mais un décollage, un vrai. Pour les amateurs de Skateboard, je pense que vous avez tous rencontré le problème de décollage d’un grip de Skateboard. Dans cet exemple, il est quasiment impossible de le faire à la main ou alors y passer un temps fou et s’abîmer les extrémités des doigts.

A l’aide de la mollette de contrôle de température, sélectionnez le mode qui vous convient. La plage de température va de 50 à 650° (ce qui est un très bon point). Le choix sur les indications se fait entre :
– Gaine thermo (50 à 200°)
– Cintrage de tube en plastique (200 à 300°)
– Dégivrage de canalisation (300 à 400°)
– Décollage d’autocollants (400 à 500°)
– Soudures légères (500 à 600°)
– ou Décollage de peinture (600 à 650°)

Je choisi le mode décollage d’autocollant et je peux contrôler la température de chauffe grâce à une petit écran LCD présent sur la partie supérieure du décapeur. C’est une option qui n’est pas indispensable mais qui se révèle être assez agréable et efficace à l’usage.

La mollette de réglage se situe à coté de l’écran de contrôle. J’ai ensuite placé la buse à l’extrémité de décapeur. Il suffit d’enfoncer légèrement celui-ci. Je dois avouer que ce mode de fixation n’est pas très efficace. Je suis d’accord qu’il n’est pas indispensable que la buse soit emmanchée en force sur le décapeur mais là, elle semble tenir assez légèrement (en tout cas pas assez à mon gout !)

Il me suffit ensuite d’approcher le décapeur près de l’endroit voulu pour commencer le travail. On débute par une extrémité sans coller le décapeur sur le grip sans quoi, vous risqueriez de brûler le support.

Vous devriez voir le grip (ou l’autocollant) se ramollir ou s’assouplir. La colle est en effet en train de chauffer et cela vous permet de décoller le grip petit à petit.

N’oubliez pas, prenez votre temps. Rien ne sert de vouloir tirer sur le grip fortement au risque de vous faire mal aux doigts. Si le grip est bien chauffé, en tenant une extrémité de celui-ci, le seul poids de la planche vous permettra de le décoller. En tout est pour tout, enlever ce grip m’aura pris 5 minutes en comptant le déballage du décapeur !

En synthèse :

Les « + » :

  • Contrôle aisé de la température : écran LCD
  • Plage de température de 50 à 650°
  • Maniabilité (compacte et léger)
  • Accessoires et mallette inclus

Les « – » :

  • Le grattoir qui se révèle être fragile et d’une qualité assez médiocre
  • Le système de fixation des buses qui est un peu limite

Pour résumer, c’est un bon appareil que je ne regrette pas d’avoir acheté. Il est vrai qu’un décapeur sans mollette de contrôle, d’écran LCD ou d’accessoires vous reviendra à moitié moins cher mais il faut savoir l’utilisation que vous en ferez. Avec le recul, pour l’instant, je ne regrette pas ce petit investissement qui vient rejoindre les outils qui équipent maintenant mon atelier !

Retrouvez cet essai sur notre forum, venez y partager vos impressions ou poser vos questions. Si vous représentez une marque et que ce type d’essai vous intéresse, n’hésitez pas à nous contacter via notre page de contact.

A très vite sur ZoneTravaux !

Tags : , , , , , , , , ,

A propos de

Quel meilleur moyen que ZoneTravaux.fr pour partager avec vous ma passion pour le bricolage. J'y partage mes expériences, mes tutoriels, mes créations ou encore mes tests d'outillage.

2 Responses

  1. durée de vie très faible….

  2. Décapeur performant et pas trop lourd.
    L’écran LCD est très pratique pour une bonne finition de travail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *