Tuto : Fabriquer des pieds d’isolation pour bac à plantes

Pied Isolation bac à plante (17)

J’ai acheté il y a quelques mois un bac à plantes pour agrémenter ma terrasse et j’y ai placé un superbe petit érable du Japon. Malheureusement, avec les conditions climatiques actuelles (en gros, il pleut tout le temps), le bas du bac à plante, en contact avec le sol, est constamment humide (voir clairement mouillé). Même si le bois utilisé est de classe 4, le contact permanent entre le bois et l’eau est préjudiciable ! Au mieux, votre bois grise rapidement, au pire, il va se gorger d’eau et pourrir…

Il est donc indispensable de protéger le support en bois contre l’humidité du sol

Petite photo pour illustrer mes propos (je vous prendrais une photo de l’érable en fleur, il est magnifique !). Il faut aussi se rendre compte qu’il est très difficile de nettoyer la terrasse autour du bac vu que celui-ci est collé au sol !

Pied Isolation bac à plante (21)

On constate aisément l’humidité continue sur le bas du bac, humidité qui peut faire des ravages (d’autant que je suis parti d’un bac de qualité, ce serait dommage qu’il s’abîme trop rapidement) !

Pied Isolation bac à plante (22)

1/ De la récup, toujours de la récup !

Ce serait presque devenu une habitude mais vous le savez, sur ZoneTravaux, plus on fait de la récup dans nos bricolages et mieux on se porte (on évite les pertes, on économise des sous et, au final, tout le monde est gagnant !).

Dans ce bricolage, je n’ai pas dépensé un sous, j’ai juste réutilisé des matériaux que j’avais à disposition et que je gardais précieusement !

Les matériaux :

  • Chute de chevrons en 63×75 : 4 sections de 15 cm (récup de ma pergola)
  • Pieds d’établi en acier/plastique Kreg (récup de mon établi)
  • Protection bois (antifongique) et lasure de protection (CECIL PRO)
  • Et c’est tout !

Pied Isolation bac à plante

Liste des outils :

Si vous n’avez pas de gros outils, tout peut se faire à la main à l’aide d’une scie bois à main (remplace à la scie à onglet), du papier de verre (remplace la ponceuse à bande) ou encore une scie à métal (remplace la meuleuse).

Pour illustrer mes propos de récupération, les pieds ont donc été récupérés de l’établi Kreg pour lequel j’ai préféré utiliser les roulettes :

Kreg - Etabli universel - Universal bench (27)

Kreg - Etabli universel - Universal bench (28)

Pour la récupération du bois, c’est lors de la fabrication de ma pergola que les chutes de chevrons me permettent de créer ces pieds d’isolation :

Récupération chevrons pergola

1/ Découpe des morceaux de bois

Rien de plus simple, je commence à prendre mes mesures en partant sur des morceaux de 15 cm.

Pied Isolation bac à plante (1)

J’utilise ensuite ma scie à onglet pour couper les différents morceaux

Pied Isolation bac à plante (2)

2/ Perçage du bois

Ensuite, je viens placer à blanc mes pieds pour vérifier les mesures avant de percer mes sections de bois

Pied Isolation bac à plante (3)

Je marque le centre de la section au crayon à l’emplacement ou je réaliserais le perçage

Pied Isolation bac à plante (4)

Puis, à l’aide de ma perceuse (positionnée à la verticale) et un foret bois de 16 mm, je perce le morceau de bois de bout en bout. Cela aurait été encore plus simple à l’aide d’une perceuse à colonne pour être sûr d’être à la verticale (mais je ne suis pas encore équipé…)

Pied Isolation bac à plante (5)

J’ai percé légèrement en dessous du diamètre du filetage des pieds afin de les rentrer « en force ». Cela garantira la bonne tenue de mon futur bac à plante (qui pèse son poids !)

Pied Isolation bac à plante (6)

3/ Préparer le bois avant de visser les pieds

Tant qu’à se donner du mal pour réaliser ce bricolage, autant assurer quelques finitions sympa (même si ces pieds ne se verront pas..). Je décide donc de poncer les morceaux de bois pour retirer adoucir les angles. Pour cela, je me sers de ma ponceuse à bande TRITON montée à l’envers sur mon établi (le test de ce nouvel outil est en cours de rédaction et vous verrez que celui-ci est franchement top !)

Pied Isolation bac à plante (7)

Pied Isolation bac à plante (8)

C’est quand même vraiment plus sympa poncé que brut !!

Pied Isolation bac à plante (9)

4/ Visser les pieds dans le bois

Mes sections de bois sont prêtes à recevoir les pieds en acier. Il me suffit de venir visser le filetage jusqu’en butée (je ne souhaite pas que mon bac soit trop haut pour des raisons de stabilité)

Pied Isolation bac à plante (10)

Pied Isolation bac à plante (11)

En vissant en butée, on se rend compte que la tige fileté du pied dépasse largement de la section de bois. Pour une stabilité maximale, il va falloir que je coupe l’excédent de filetage au plus près du bois.

Pied Isolation bac à plante (12)

J’utilise une meuleuse d’angle avec un disque métal et je coupe au plus près (mais pas trop) la tige fileté (n’oubliez pas d’utiliser des gants et des lunettes lorsque vous utilisez une meuleuse !)

Pied Isolation bac à plante (13)

Pied Isolation bac à plante (14)

Ensuite, je remplace le disque métal par un disque à lamelles qui me permet de meuler l’excédent de filetage et ce, au plus près du bois pour que rien ne dépasse !

Pied Isolation bac à plante (15)

Pied Isolation bac à plante (16)

Mes pieds d’isolation sont presque terminés ! Pour autant, ces pieds seront eux-même en contact avec l’humidité et étant donné que mes chevrons étaient de classe 2 uniquement, il est indispensable de les traiter avant montage.

Pied Isolation bac à plante (17)

5/ Traitement des pieds pour protection

J’ai pu en parler rapidement lors du Dossier 1 de la pergola mais avant de monter des sections de bois en extérieur, il est important de bien traiter celui-ci. J’ai utiliser ce qu’il me reste du traitement de ma pergola avec un combiné de 3 produits CECIL :

  • 1/ Traitement multi-usage TX 203
  • 2/ Lasure d’imprégnation LX 500
  • 3/ Lasure de finition LX 525

Pied Isolation bac à plante (18)

Pied Isolation bac à plante (19)

Maintenant, en plus d’être bien protégés, mes pieds sont beaux !
Sur la photo, on constate que le pied est légèrement de travers, c’est normal, les pieds de l’établi Kreg sont montés sur un axe et cela permet de s’adapter au terrain.

Pied Isolation bac à plante (20)

6/ Montage final des pieds sous le bac

Je ne souhaite pas que ces pieds soient fixés directement sur le bac, je préfère qu’ils restent amovibles. Pour cela, je n’ai qu’à les placer sous le bac et le seul poids de celui-ci permettra d’avoir un montage stable.

Pied Isolation bac à plante (23)

Au passage, on constate que le dessous du bac est bien sale et le montage de mes pieds permettra justement de pouvoir nettoyer régulièrement en dessous sans avoir à se casser le dos et soulever le bac.

Pied Isolation bac à plante (26)

Mon bac est maintenant surélevé et protéger de l’humidité et le tout pour… 0 euros ! Sympa non !

Pied Isolation bac à plante (24)

Pied Isolation bac à plante (25)

Autre astuce

Si vous ne voulez pas vous embêtez à fabriquer vous-même vos pieds d’isolation, il existe une solution encore plus simple (mais pas gratuite), l’utilisation de tampon d’isolation ! J’ai découvert ces tampons d’isolation SPAX en cherchant des informations sur la fabrication d’une terrasse en bois. Ils permettent de protéger le support en bois contre l’humidité du sol et se place entre les lambourdes et le béton. Vous en placez aux 4 coins de votre bac à plantes et le tour est joué !

Tampon isolation SPAX

Si vous avez, vous aussi, des astuces récup faciles et pratiques, n’hésitez pas à nous les faire partager sur Facebook, Google+, Twitter ou sur le forum !

Tags : , , , , , , , , , , , , ,

A propos de

Quel meilleur moyen que ZoneTravaux.fr pour partager avec vous ma passion pour le bricolage. J'y partage mes expériences, mes tutoriels, mes créations ou encore mes tests d'outillage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *