[Tutoriel] Installer une Palissade Fiberdeck Pacific dans votre jardin

Vient ensuite l’étape de construction du muret en y scellant les pieds de poteaux (espacement de 180 cm entre chaque poteau). Cette étape est assez minutieuse car elle nécessite une pose parfaitement verticale des pieds de poteaux. Si vous n’êtes pas sûr de vous : sous-traitez cette étape à un professionnel. Pour le reste, un amateur averti saura le faire.

On installe ensuite les dessus de muret pour les finitions. Nouvelle précision : assurez vous que votre muret est parfaitement horizontal afin que vous n’ayez aucun ajustement à faire lors de la pose des lames !

A ce stade, la maçonnerie est presque terminée en dehors de l’enduit de finition et des joints. Il ne nous restera qu’à passer à l’installation de cette fameuse palissade ! Mais déjà, ça prend forme !

Installation des poteaux :

J’ai opté pour des dessus de muret avec un léger biseau afin de faciliter l’écoulement de l’eau de pluie et éviter toute stagnation. C’est un choix qui va nécessiter de découper avec ce même biseau les poteaux pour un ajustement parfait. Je sais, je suis un maniaque des finitions mais je veux une belle palissade parfaite ! Mieux que des photos, je vous ai réalisé une vidéo qui explique comment passer cette étape :

Installation des rails sur les poteaux :

Une fois les poteaux ajustés (nécessaire dans mon cas du fait du muret en biseau), nous pouvons passer à la préparation des poteaux. Cette étape est particulièrement simple et consiste à visser les rails qui accueilleront les lames sur ces poteaux. Quelques vis plus tard, cette petite vidéo vous montre comment les installer… y’a plus qu’à !

Mise en place des lames :

Et c’est vraiment maintenant la phase la plus sympa et la plus concrète de ces travaux. Commençons pas jeter un œil sur les lames. 2 types de lames : en alu et en composites. Ces lames s’emboîtent parfaitement les unes dans les autres permettant une finition parfaite mais aussi une meilleure solidité de la palissade. Comme vous pouvez le voir, les épaisseurs ne sont pas négligeables, gage de qualité et de robustesse.

La texture des lames composites est particulièrement bien travaillée avec un effet bois réaliste (à l’œil et au toucher). Il reproduit les fibres du bois de manière irrégulière afin de ne pas avoir un rendu global trop massif. Cette teinte se marie vraiment bien avec le gris anthracite de l’alu (enfin c’est mon avis hein !).

Encore une fois, mieux que des mots, voici le 3e tutoriel vidéo de cet article (j’espère que vous appréciez cet effort !). Cette vidéo a le mérite de ne rien pouvoir cacher et vous y découvrez toutes les étapes pour poser le premier panneau. Les autres panneaux se posent exactement de la même manière. J’en profite pour remercier mes loulous qui donnent un peu de piment à cette vidéo (je vous laisse découvrir).

Vous aurez forcément un des panneaux qui ne fera pas précisément 180 cm et, du coup, certaines recoupes de lames seront nécessaires. Rien de plus simple, munissez vous d’une scie à onglet et retouchez les lames à la bonne longueur.

Tags : , , , , , , , , ,

A propos de

Quel meilleur moyen que ZoneTravaux.fr pour partager avec vous ma passion pour le bricolage. J'y partage mes expériences, mes tutoriels, mes créations ou encore mes tests d'outillage.

2 Responses

  1. Bonjour Vince,

    Après plusieurs mises en bouche sur Insta, tu nous présentes enfin le résultat, mais quel boulot, bravo 🙂

    Cédric

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *