Test outillage : Le multi-tool TMUTL Triton

Nous avions testé il y a quelques temps le multi-tool sans fil de chez Triton. Et c’est aujourd’hui son grand frère qui arrive dans le workshop ZoneTravaux pour passer sur notre banc d’essai et qu’on vous donne notre avis sur ce multi-tool oscillant TMUTL Triton avec changement de lames sans outil. Si on perd la souplesse du sans fil, on gagne la puissance du filaire avec pas moins de 300W prêts à s’attaquer à tout !

TMUTL-TRITON-mini

 

Caractéristiques techniques du produit

A retrouver directement sur le site TRITON :

Finition Plastique
Matériau – construction primaire Plastique
Vitesse à vide 11 000 à 21 000 oscillations/min
Puissance 300 W
Hauteur du produit 277 mm
Longueur du produit 62 mm
Poids du produit 1,7 kg
Largeur du produit 100 mm
Contenu – 1 1 x outil multifonction 300 W TMUTL
Contenu – 2 1 x lame au carbure
Contenu – 3 1 x râpe de ponçage
Contenu – 4 1 x plateau de ponçage auto-agrippant
Contenu – 5 25 x feuilles de papier abrasif
Contenu – 6 2 x lames de grattoir
Contenu – 7 3 x lames de scie
Contenu – 8 1 x collier pour port d’extraction
Contenu – 9 1 x poignée auxiliaire
Contenu – 10 1 x porte-accessoires
Contenu – 11 1 x sac de transport
Contenu – 12 5 x feuilles de papier abrasif Grain 240
Contenu – 13 1 x collier
Contenu – 14 1 x porte-accessoires
Contenu – 15 1 x paire de balais à charbon
Contenu – 16 1 x manuel d’instructions

 

UNBOXING du TMUTL Triton

Commençons donc comme d’habitude par sortir notre engin de sa boite pour en faire le tour. On découvre sans surprise que l’outil est fourni dans une sacoche en nylon :

 

Multitool-TRITON-TMUTL_03

Multitool-TRITON-TMUTL_05

A l’intérieur, on découvre l’outil en lui-même, une deuxième pochette en nylon (qui contient les accessoires) puis une poignée, un accessoire pour aspirer les poussières et les traditionnels charbons de rechange :

Multitool-TRITON-TMUTL_06

A l’intérieur de la pochette d’accessoires, on retrouve 3 lames coupantes, 2 lames grattoir, 1 tête de ponçage type grattoir, 1 lames au carbure, 1 patin à poncer avec 25 feuilles de papier de verre du 240 au 80.

Il y a également une poignée auxiliaire et un système d’aspiration des poussières pour le ponçage.

Multitool-TRITON-TMUTL_10

Découverte du TMUTL Triton

On commence donc par faire le tour de notre multi-tool.On retrouve des dimensions tout à fait classiques sur un multi-tool filaire. Le corps est assez massif car il intègre le moteur de 300W. Il tient quand même bien en main et ça ne pose aucun problème.

Multitool-TRITON-TMUTL_17

Comme d’habitude avec ce genre d’engin, on retrouve des grips en plastique souple sur le dessus. On aurait aimé en trouver un sur le dessous également. C’est un outil qui vibre fort, voire très fort lorsqu’il est en position 6. Le dessous comporte simplement des petites dents qui font quand même le job :


Multitool-TRITON-TMUTL_14

On peut voir sur chaque côté un pas de vis qui sert à positionner la poignée auxiliaire du côté le plus pratique pour travailler.

Sur le dessus il y a évidemment le bouton de mise en marche :

Multitool-TRITON-TMUTL_15

Pas de remarque particulière sur ce bouton qui se laisse manipuler sans aucun souci.

A l’arrière se trouve la molette de réglage de la vitesse d’oscillation : On passe de 11 000 oscillations par minutes en position 1 à 21 000 en position 6.

Multitool-TRITON-TMUTL_16

Voyons maintenant le système de fixation des lames. Comme je vous disais en introduction, c’est l’un des atouts de ce multi-tool, puisque l’on peut grâce à lui changer les lames plus rapidement et sans avoir à chercher la clé qui va bien partout.


Multitool-TRITON-TMUTL_22

Le système est assez simple. Il s’agit en fait d’une vis qui va maintenir la lame en place et que l’on va serrer grâce à la petite poignée pivotante qui se situe sur le dessus de la machine.

Vue de face, on voit bien la partie qui serre la lame en bas et son axe au niveau de la poignée en haut :

Multitool-TRITON-TMUTL_18

La poignée lorsqu’elle est déployée :

Multitool-TRITON-TMUTL_19

Pour mettre en place la lame, on desserre l’axe, on vient y loger la lame qui se cale grâce aux picots détrompeurs, on maintient la pression sur la vis de serrage (pour éviter que la lame de sorte de son logement) et on serre la vis grâce à la poignée.

Une fois la vis serrée convenablement, on peut rabattre la poignée pour utiliser notre multi-tool.

Multitool-TRITON-TMUTL_20

Et pour finir cette présentation, voici quelques images du système d’aspiration des poussières. Ce système est fait pour le mode ponceur. Il s’installe par le dessous et peut se positionner à droite ou à gauche grâce à deux emplacements pour positionner la vis de fixation :

Multitool-TRITON-TMUTL_24

On voit que l’on peut laisser le système en place lors d’une utilisation avec une lame de découpe par exemple :

Multitool-TRITON-TMUTL_25

Enfin, le TMUTL Triton est équipé de 2 LEDs pour éclairer la zone de travail :

Multitool-TRITON-TMUTL_21

Utilisation du TMUTL Triton

Alors soyons clairs, pour vous chers lecteurs, chaque outil présente ses avantages et ses inconvénients en fonction de s’il est sur batterie ou filaire, bon marché ou plus haut de gamme etc …

Ici, dans le cas de notre multi-tool, j’ai envie de mettre plusieurs caractéristiques en avant et c’est à vous de faire vos choix.

Multitool-TRITON-TMUTL_12

Et le premier, c’est bien évidemment la possibilité de changer de lames sans outil, pour installer, retirer ou changer de lame pour travailler ou remiser son outil dans sa pochette.

Comme pour le T12-OT, il faut un petit rodage pour la mise en place des lames au départ. On aimerait que la lame se positionne plus facilement dans son logement : Les petits picots de positionnement ont en effet un peu de mal à se loger dans les bons trous de la lame que l’on veut mettre en place. Après 2 ou 3 manipulations, ça va tout seul.

Ensuite, parlons du fil. On n’aime plus trop ça d’avoir un fil à la patte mais ça peut clairement être un avantage. L’outil est toujours disponible et jamais à court de batterie et donc, la puissance est toujours là quand on a besoin d’elle.

Le système d’aspiration est intéressant, mais je ne suis pas convaincu de sa réelle utilité. Je m’explique. Le multi-tool est un outil qui sert à dépanner et à faire quelques découpes très particulières pour lesquelles il excelle comme ce type de chose :

multfonction-triton-T12OT_28

multfonction-triton-T12OT_29

Et du coup, on ne va pas utiliser ce genre d’outil pour couper le bois pour l’hiver, décaper le bardage de la maison ou refaire les poutres du grenier … Une ponceuse (comme la TGEOS testée par ZoneTravaux) fera mieux l’affaire (et une tronçonneuse pour les bûches).

On va éventuellement donner un petit coup de ponceuse parce que c’est dans un coin qu’on atteindra très facilement avec le TMUTL Triton mais je ne suis pas persuadé qu’on en fasse beaucoup plus.

Et donc, est-ce que ça vaut bien le coup de s’enquiquiner à mettre en place un tuyau d’aspirateur qui ne va pas faciliter la manipulation de l’outil … je n’en suis pas persuadé.

L’utilisation du TMUTL Triton est tout à fait correcte, on sent qu’il y a nettement plus de puissance que sur le T12 OT. Les découpes se font bien, mais la qualité des découpes dépendra surtout des lames que vous utiliserez. Le ponçage est également très efficace pour s’attaquer aux zones délicates et/ou peu accessibles à la main ou avec une excentrique.

En résumé, c’est un outil super pratique et puissant que nous propose TRITON avec ce TMUTL. Il est très abordable puisqu’il est accessible pour environ 110€ (vérifier le tarif) et avec déjà pas mal d’accessoires fournis, de quoi se mettre au travail tout de suite !

A très vite sur ZoneTravaux !

 

Tags : , , , , , , ,

A propos de

Passionné de bricolage depuis toujours, ZoneTravaux est pour moi un excellent moyen de partager avec les lecteurs mes expériences trucs et astuces accumulés au fil des ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *