Test outillage : Le nouvel étau-tréteau SUPERJAWS XXL TRITON

L’étau-tréteau fait parti de nos équipements devenus préférés et qui a su se rendre indispensable par l’étendue des services qu’il nous rend. Nous avions en effet adoré la première version de l’étau-tréteau, puis sa version XXL. C’est donc tout naturellement que nous vous présentons aujourd’hui l’évolution de ce SUPERJAWS XXL TRITON ! Ce n’est pas une révolution mais plutôt une évolution en douceur pour une utilisation plus pratique et un rangement plus rapide.

SUPERJAWS-XXL-TRITON-mini2

En effet cet nouvel opus de l’excellent SUPERJAWS XXL TRITON ne révolutionne pas l’outil mais vient apporter un peu plus de confort dans son utilisation au quotidien avec des petites modifications discrètes mais bien pensées.

Les caractéristiques globales de cet étau-tréteau restent quasiment identiques :

Capacité – charge max. 250 kg
Force de serrage 1 000 kg
Finition Peint
Taille format plié – hauteur 325 mm
Taille format plié – longueur 780 mm
Taille format plié – largeur 345 mm
Matériau – construction primaire Acier
Hauteur du produit 890 mm
Longueur du produit 1 005 mm
Poids du produit 21,5 Kg
Largeur du produit 960 mm
Contenu – 1 SJA 100 XL SuperJaws
Contenu – 2 Poignée arrière
Contenu – 3 Manuel d’instructions

Parmi ces nombreux chiffres, on relèvera les points clés :

La force de serrage reste la même à 1 tonne pour un poids maxi supporté de 250 kg (ce qui vous laisse pas mal de marge de travail !).

La largeur de serrage maxi reste également la même à 1 mètre. C’est l’un des points forts de cet étau-tréteau puisque vous pouvez y placer des planches super larges type plan de travail ou porte pour travailler dessus dans de bonnes conditions.

SUPER-JAWS-XXL-TRITON_29

Le poids lui est bizarrement légèrement en progression là où on s’attendait à une petite amélioration sur cette nouvelle génération puisqu’il passe de 19kg à 21,5kg. Il faut dire que le transport de l’engin demande un peu de poigne.

Certaines parties ont été renforcées pour plus de longévité et surtout pour assurer une meilleure stabilité : des loquets en plastique ont fait place à des boutons en métal, des parties en alu ont été revues pour passer à de l’acier. On y perd donc un tout petit peu sur le poids pour y gagner en confort d’utilisation.

Unboxing du SUPERJAWS XXL TRITON

Allez, je vous propose comme d’habitude une petite découverte de l’engin en photos et sous toutes les coutures :

En sortant notre étau-tréteau de sa boite en carton, nous trouvons avec lui la poignée de manipulation principale, celle qui se situe à l’arrière, et qu’il faut monter à l’aide de la vis et de la molette fournies.

SUPER-JAWS-XXL-TRITON_08

Ainsi qu’un petit bitoniau en métal avec un petit capuchon en plastique qui se révèle être l’une des nouveautés, à savoir une poignée de manipulation de la partie mobile de l’étau.

SUPER-JAWS-XXL-TRITON_07

Une fois montés on obtient à peu près ceci :

SUPER-JAWS-XXL-TRITON_03

A l’utilisation, on stock plutôt la bête à la verticale (car la poignée principale est située sur le dessus) :

SUPER-JAWS-XXL-TRITON

On peut maintenant déplier les pieds pour en faire le tour :

SUPER-JAWS-XXL-TRITON_04

Les deux pieds de devant avec une petite différence au niveau des brides qui passent d’une version plastique avec un ressort sur l’ancien modèle (en rouge) à une fixation par serrage à vis (avec molette en acier) pour le nouveau :

TRITON Etau Superjaws XXL (9)

SUPER-JAWS-XXL-TRITON_12

 

On comprend tout de suite le gain en stabilité de la nouvelle solution.

On en profite pour jeter un oeil aux semelles des pieds avant :

SUPER-JAWS-XXL-TRITON_05

Celle-ci est recouverte d’un pad en caoutchouc, là encore pour assurer une bonne stabilité. Pas de changement par rapport à l’ancien modèle.

Le pied arrière par contre change pas mal par rapport à l’ancien modèle puisqu’il perd son large pied au profit d’un simple embout plastique en bout de tube :

SUPER-JAWS-XXL-TRITON_09

Contrairement à ce que l’on peut croire, on ne perd pas en stabilité avec ce nouveau pied moins large. Il aurait été étonnant de la part de TRITON de nous faire reculer sur ce point aussi important. L’essentiel de la stabilité est en effet assurée par les pieds avant.

Par contre, on gagne énormément en praticité avec ce nouveau design sur le déploiement et le rangement de notre étau-tréteau SUPERJAWS XXL TRITON. Plus besoin de déplier et replier le pied mobile. C’est un gain de temps très appréciable à l’usage.

On continue avec la partie étau, qui apporte comme je le disais plus haut, un petit truc qui change beaucoup de chose. C’est cette petite poignée de manipulation de la partie mobile :

SUPER-JAWS-XXL-TRITON_07

On pouvait très bien tirer ou pousser directement sur les mordaches, mais il fallait chercher une prise. Maintenant on ne se pose pas la question, on sait tout de suite où poser la main.

On notera que cette petite poignée est évidemment amovible, dans le cas où l’on veut utiliser l’étau avec une planche large qui nécessite de retourner la partie mobile. Comme sur cette photo :

SUPER-JAWS-XXL-TRITON_30

Vous pouvez effectivement constater que l’on positionne la partie mobile dans un sens ou dans l’autre en fonction de la taille de l’objet à maintenir.

Puisque l’on parle des mordaches, vous pouvez apercevoir celles d’origine sur la photo précédente, elles sont en uréthane, un caoutchouc souple mais très résistant pour vous permettre de serrer les objets sans les abîmer.

Il existe d’autres types de mordaches en fonction des usages que vous ferez de votre étau-tréteau SUPERJAWS XXL TRITON, telles que les mordaches acier pour tubes et les grosses mordaches de barbare pour y attacher votre belle-mère ou vos enfants pas sages :

SUPER-JAWS-XXL-TRITON_35

Celles d’origine sont à gauche, et s’enlèvent en 5 sec juste en tirant dessus (avec un gros tournevis). A droite, les mordaches acier avec profilé arrondi, qui, elles, se fixent simplement à l’aide de vis et molettes fournies. Et enfin au dessus, les mordaches galva qui ne servent pas pour votre belle-mère en vrai, mais pour y fixer des bûches.

Ce qui donne une fois montées sur l’engin :

SUPER-JAWS-XXL-TRITON_41

Et avec les mordaches à bûches :

SUPER-JAWS-XXL-TRITON_42

SUPER-JAWS-XXL-TRITON_43

Enfin, vous trouverez sur le devant de l’étau, la partie la plus importante, à savoir, le système de serrage et de déverrouillage. Le principe n’a pas changé, il s’agit toujours d’une pédale que l’on pousse pour serrer quand le loquet rouge est en position verrouillage :

SUPER-JAWS-XXL-TRITON_16

On place l’objet à serrer et on appuie sur la pédale jusqu’au verrouillage de l’étau :

SUPER-JAWS-XXL-TRITON_24

Enfin, pour libérer notre étau, il suffit de placer le loquet rouge en position déverrouillé :

SUPER-JAWS-XXL-TRITON_15

Et à redonner un bon coup de pédale jusqu’à entendre un « click » qui indique que l’étau est libre.

Enfin, on note que l’on passe de 3 à 2 emplacements réservés à la pose d’accessoires (que nous n’avions pas pour notre shooting) comme des plateaux, des rouleaux et des rallonges qui vont avec et que vous retrouverez en détails sur le site de TRITON directement.

Ce sont les ouvertures triangulaires sur cette image :

SUPER-JAWS-XXL-TRITON_19

Et voici par exemple le plateau porte outils :

 

Notre avis sur ce nouveau SUPERJAWS XXL TRITON

Nous étions déjà fans de la version « simple » et de l’ancienne version XXL du SUPERJAWS, et ce n’est pas cette nouvelle version qui va nous faire changer d’avis.

L’étau-tréteau est devenu un indispensable pour pouvoir travailler dans toutes les situations dans de bonnes conditions. Pour raboter une porte, couper un plan de travail, retailler des cornières, couper des tringle à rideaux, couper des bûches, raboter une planche etc etc etc … il y a tellement d’applications et tellement de cas où l’étau-tréteau nous est d’une aide vraiment précieuse que nous ne pouvons que conseiller cet équipement à nos lecteurs.

On le trouve chez notre revendeur préféré aux alentours de 130€, ce qui n’est pas spécialement cher au regard de tous les services qu’il rend lorsque l’on en a un sous la main !

Cette nouvelle version n’apporte que des plus qui, sans en changer les grandes lignes, apportent des manipulations plus simples et intuitives qui facilitent son utilisation au quotidien.

On aurait seulement préféré un poids un peu plus contenu … mais c’est aussi un gage de solidité et de stabilité, critères ô combien plus importants que de se déglinguer le dos en transportant notre copain (Ok j’en rajoute un peu).

Alors, oui, oui, oui et re-oui ! Nous signons à nouveau les yeux fermés pour ce nouvel étau-tréteau SUPERJAWS XXL Triton ! Et comme dirait Jean-Marc Généreux :

A très vite sur ZoneTravaux !

Tags : , , , ,

A propos de

Passionné de bricolage depuis toujours, ZoneTravaux est pour moi un excellent moyen de partager avec les lecteurs mes expériences trucs et astuces accumulés au fil des ans.

2 Responses

  1. hello
    merci pour le test.
    le nouveau pied arrière ne sera pas adapté pour les sols un peu meubles.

    A part ça, les nouvelles mordaches optionnelles sont elles compatibles avec l’ancien modèle de superjaws XXL?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *