Guide d’achat : Comment choisir une visseuse sans fil ?

Choisir une visseuse est parfois un peu plus compliqué qu’il n’y paraît.

Vous allez en effet être confronté à des tonnes de données techniques pas si simples à comprendre, ainsi qu’à des fourchettes de prix assez importantes.

Je vous propose d’abord une petite explication sur ces informations techniques importantes à connaître. Puis je vous listerai le type d’outils que vous trouverez sur le marché. Il ne vous restera plus qu’à trouver votre visseuse idéale !

Les infos techniques à connaître

Pour avoir les clés de lecture des informations que je vais vous donner plus bas, je propose de vous éclairer sur les quelques infos techniques importantes à comprendre pour savoir comment choisir une visseuse :

En 1 : La puissance !


Tous les constructeurs regroupent leurs gammes d’outils sans fil par puissance: On les classe en fonction du voltage (V). On trouvera ainsi fréquemment les puissances suivantes : 10,8V ou du 12V, 14,4V, 18V , 20V et enfin du 36V.

Bosch-ProCORE18V

Evidemment, plus on a un chiffre élevé et plus la batterie délivre de puissance.

En 2 : L’autonomie

Pour l’autonomie, on va parler d’ampères/heure pour mesurer la capacité de la batterie. Là encore, plus le chiffre est élevé, et plus l’outil aura d’autonomie. Les fabricants font d’énormes progrès sur l’autonomie des batteries ces derniers temps.

En général, les batteries 12V font 2 ou 3Ah tandis que les batteries en 18V vont de 2Ah à 12Ah (c’est É-NORME !)

Vous constaterez, que plus la batterie a une grande capacité et plus le prix grimpe. Une batterie PRO-CORE BOSCH PRO de 12Ah coûte 260€.

En 3 : le couple

La dernière caractéristique importante à connaître est le couple de serrage. Ce chiffre détermine la force jusqu’à laquelle l’outil est capable de serrer une vis (ou un écrou). On parle ici de Newtons/mètre abrégé en Nm.

Pour vous donner un ordre d’idée : avec un tournevis, vous pourrez serrer une vis jusqu’a environ 5 Nm. Avec une visseuse classique vous atteindrez environ 60 Nm. Une visseuse à chocs dans les 150 Nm. Et enfin, avec une boulonneuse vous pourrez monter à 500Nm.

Maintenant que vous avez compris ces informations là, vous pouvez lire sereinement la suite de ce guide pour choisir une visseuse adaptée à vos besoins.

En 4 : Le Brushless

Cette technologie, venue tout droit des gammes PRO, tend à se généraliser et c’est pour la bonne cause ! Les charbons (élément de contact et donc de frottement avec le rotor) disparaissent au profit d’un système électromagnétique.

Le moteur ne nécessite donc plus d’entretien et gagne donc en longévité. La puissance s’en retrouve accrue (plus de frottements). La consommation quant à elle, diminue.

Si ça passe dans votre budget (car oui cela a un coût), essayer de prendre du brushless, vous avez tout à y gagner.

Choisir une visseuse – les offres du marché :

Allez. On rentre dans le vif du sujet : pour choisir une visseuse, il faut vous montrer des visseuses !

Voici dans l’ordre allant du plus simple au plus spécialisé, les différents types de machines que vous trouverez sur le marché.

Les visseuses simples – de 45€ à 200€

Cela va du tournevis électrique à la grosse visseuse en 18V qui peut être très puissante. Il est en général possible de régler un couple de serrage pour définir si on veut visser doucement ou fortement, exactement comme si vous dosiez avec votre tournevis la force de serrage des vis. Quand la force de serrage est atteinte, la visseuse débraye et la vis ne tourne plus.

Test AEG Perceuse visseuse percussion BSB 18 CBL LI 402C
On voit ici la flèche blanche qui indique le couple de serrage choisi

Très souvent, les visseuses font également perceuses. On trouvera parmi les réglages la possibilité de mettre le couple en position maximale. C’est à dire qu’elle ne débrayera pas et se contente de tourner (en emportant la mèche/le foret que vous avez mis dessus).


Si vous montez un meuble IKEA de temps en temps, que vous faites un peu de bricolage type loisirs créatifs, je préconise l’achat de la très bonne visseuse IXO :

Si vous pensez bricoler un peu plus sérieusement et que vous voulez faire un peu tous les type de vissages (assemblages de meubles, vissage dans du bois, pose de placo) et des perçages (dans le bois, l’acier), avec un peu plus de batterie. Je préconise de choisir une visseuse un peu plus costaud type 14,4 V.

J’ai eu plusieurs visseuses RYOBI et la tenue dans le temps est excellente et je leur en ai mis pas mal dans les dents, c’est un excellent compromis tarif/polyvalence. Ce modèle en 2,5 Ah offre une très bonne autonomie pour un poids vraiment réduit :

Si ensuite vous cherchez une machine avec laquelle vous souhaitez vous lancez sur des chantiers de plus grosse envergure : installation de terrasse en bois, construction de pergola, pose de bardage, il vous faudra plus de puissance grâce à une visseuse en 18V :

Les visseuses Semi-Pro et PRO

Si vous avez besoin d’une machine pour une utilisation plus intensive. Il vous faudra aller voir dans les gammes au dessus à savoir du semi-pro et du pro.

Il y a deux grosses différences majeures par rapport aux gammes « amateurs » dans la conception puisque l’on va retrouver les dernières innovations (comme les moteurs brushless, les capacités de batteries importantes) et le service après vente. Pour des professionnels, il est important de pouvoir faire réparer rapidement ses outils. Et les gammes PRO offrent ce service à leurs clients.

Les semi-pro – 250€

En semi-pro, vous retrouverez les visseuses type AEG qui restent encore abordables et très performantes :

Les pro – de 250€ à 350€

Puis on peut monter en gamme avec les visseuses BOSCH PRO (bleu), MILWAUKEE, DEWALT. Vous aurez des machines de très bonne qualité. Elles sont conçues pour résister aux environnements hostiles (poussière, eau) et aux utilisations intensives. Le choix se fera en fonction de vos convictions, de vos préférences de marque et des petites options qui peuvent vous séduire :

Les modèles à percussion

Les visseuses/perceuses à percussion sont aussi légion dans les rayons des GSB (Grandes Surfaces de Bricolage). Si elles permettent de percer plus facilement les matériaux comme la brique et le parpaing, elles ne vous seront pas d’une très grande utilité dans du béton armé. Il faudra alors préférer avoir une visseuse pour tout le reste et un petit perforateur dédié au béton.

Polyvalence à moins de 170€

Si vous voulez vous équiper pour un budget raisonnable, avec un modèle polyvalent qui fera visseuse/perceuse à percussion, nous vous conseillons les excellents modèles de chez METABO :

Pour le béton armé – 260€

Ensuite si comme moi vous préférez un outil par fonction, je vous conseille le petit perforateur RYOBI qui fait des merveilles. Il est compatible avec la gamme de batteries OnePlus (1 batterie pour une multitude d’outils) :

Perforateur-RYOBI

Les visseuses à chocs

Ce type de visseuse est devenu vraiment très (trop ?) fréquent sur le marché de l’outillage. Il ne faut pas confondre les chocs et les percussions. Les chocs permettent de visser les vis sans que le couple ne se transmette à la main qui tient la machine.

C’est à dire que pour visser un élément très difficile à visser, typiquement, des tirefonds dans du bois, au lieu d’avoir à tenir très fort la visseuse pour l’empêcher de tourner, les chocs vous permettent de visser, sans forcer.

Il faut donc avoir un besoin assez spécifique pour avoir à s’équiper d’une visseuse de ce type avec lequel vous ne pourrez pas percer de trous.

On trouvera beaucoup de packs comprenant une visseuse perceuse et une visseuse à chocs :

Le pack visseuse + visseuse à chocs – 230€

Une visseuse à chocs – 380€

Avec une visseuse à choc professionnelle MILWAUKEE en 18V vous cumulez les caractéristiques d’une visseuse PRO avec beaucoup de couple : 170 Nm. De quoi effectuer les serrages les plus difficiles.

Les visseuses spécialisées

On trouvera pour les utilisations très spéciales des visseuses adaptés à chaque cas.

Les visseuses à chocs font partie des visseuses spécialisées mais elles méritaient leur sections dédiée.

Si vous faites de l’agencement par exemple, il faudra de quoi faire atteindre les recoins difficiles et les angles.

On privilégiera alors ma petite visseuse coup de coeur : la FlexiClick en 12V qui a une autonomie juste incroyable, est légère et maniable. Les accessoires sont hyper pratiques pour faire à peu près tout ce qu’on veut avec :

La petite 12V FlexiClick – 190€

La grande FlexiCLick – entre 550 et 650€

Il existe aussi sa grande soeur en 18V. Elle plus puissante et avec les mêmes accessoires pour répondre à toutes les situations. Elle est aussi beaucoup plus chère (le prix dépendra beaucoup de la capacité de la batterie) :

bosch-perceuse-visseuse-18v

La boulonneuse – 350€

Si vous êtes plutôt dans la mécanique auto, il faudra vous tourner vers une boulonneuse à chocs. C’est un peu comme la visseuse à chocs mais avec un réglage de couple adapté à la mécanique auto. Là où les visseuses à chocs offrent des couples de 160Nm, les boulonneuses atteignent les 400Nm ou 500Nm utiles pour desserrer les écrous rouillés.

Elle apporte également la faculté de desserrer les écrous sur des axes mobiles sans avoir à bloquer cet axe. Concrètement, vous pouvez desserrer un écroue sans avoir à bloquer la vis ou le contre-écrou de l’autre côté. C’est un vrai gain de temps. Idem lors de desserrages de rotules.

Une telle machine sera aussi très utile pour les assemblages de charpentes métalliques.

La visseuse à placo – de 200€ à 550€

Impossible pour moi de ne pas vous parler de la visseuse spécialisée dans la pose du placo-plâtre. C’est une équipement qui apporte tellement de confort, de rapidité d’exécution qu’il est un gros plus pour les plaquistes.

On trouvera sur le marché des modèles en 12V pour la légèreté ou en 18V pour la puissance. Et souvent, on pourra ajouter un chargeur qui permet de mettre des bandes de 50 vis pour aller encore plus vite :

Le tournevis électrique – 70€

Enfin je terminerai sur une référence qui me semble aussi très intéressante à citer, à savoir le tournevis électrique de chez BOSCH.

Son ergonomie est tellement simple qu’il semble très étonnant qu’il n’existe pas plus de références que ça sur le marché. On le tient comme un tournevis et il se met à tourner quand on appuie dessus.

Voilà, je pense avoir fait le tour de ce que vous pourrez trouver sur le marché et vous avoir donné les clés pour choisir une visseuse qui vous conviendra. Il ne vous restera plus qu’à trouver un compromis entre votre budget, vos envie et vos affinités avec telle ou telle marque.

Bon achat et à très vite sur ZoneTravaux.

A propos de

Passionné de bricolage depuis toujours, ZoneTravaux est pour moi un excellent moyen de partager avec les lecteurs mes expériences trucs et astuces accumulés au fil des ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *