Test outillage placo : Le lève plaque EDMAPLAC 450

Lorsque l’on travaille le placo, un peu régulièrement, le lève-plaque peut s’avérer être très pratique. J’ai le plaisir de vous présenter ici le lève-plaque EDMAPLAC 450 de chez EDMA. Un lève-plaque qui apporte une fonctionnalité assez bluffante : on lève la plaque à l’aide d’une visseuse, très rapidement et sans aucun effort. Et c’est bien plus qu’un gadget et nous vous proposons de découvrir tout ça en images.

Je commence par vous présenter rapidement EDMA pour les nouveaux lecteurs de ZoneTravaux (les autres connaissent déjà). Il s’agit d’une entreprise française qui développe des outils à main pour divers corps de métiers (plaquistes, maçons, couvreurs etc …).

Ils développent leurs outils en collaborations avec les professionnels, dans un esprit d’innovation et de durabilité. Leurs outils sont produits en grande partie en France, et ça on adore ! On vous invite à visiter leur site pour en savoir plus

Présentation du EDMAPLAC 450

J’ai testé sur ZoneTravaux pas mal d’outils  EDMA apportant un vrai plus pour le travail du placo, comme la série des StudCutter, RodCut ou le combiné DuoTop, et cet EDMAPLAC 450 s’inscrit parfaitement dans ce savoir faire EDMA pour aider le professionnel (et l’amateur averti) à travailler dans les meilleures conditions qu’il soit. 

Commençons par découvrir les infos techniques fournies par EDMA : 

Charge Maximum : 80 Kg
Hauteur Maxi avec rallonge intégrée : 4,5m
Plaques dimensions maximales : 1,20 x 3,60 m
Plaques dimensions minimales : 0,15 x 0,60 m
Hauteur maximum sans la rallonge intégrée : 3,50 m
Hauteur minimum : 161 cm
Hauteur maxi en pose verticale (plaque de 2,50m) : 5,75m
Hauteur de chargement : 84 cm (sans la rallonge)
Largeur minimum en position de déplacement/rangement : 63 cm
Poids total de l’appareil : 53 kg

Retrouvez la page dédiée au EDMAPLAC 450 sur le site EDMA.

Montage du lève-plaque EDMAPLAC 450

L’EDMAPLAC 450 arrive dans un gros carton pour en faciliter le transport. Il va donc falloir assembler quelques pièces avant de l’utiliser.

On trouve dans le carton : les éléments du lève-plaque, la visserie, la notice de montage (en français et en anglais), le certificat de conformité ainsi qu’un tee-shirt EDMA. 

On retrouve en bleu le corps principal (colonne, pieds et support visseuse), en orange le support mobile de plaques, et en couleur alu, la rallonge qui permet de monter à 4m50.

On commence donc à monter le pied :

Celui-ci sert à déplacer le lève-plaque pour le changer de pièce sur le chantier ou pour le transporter entre deux chantiers. On notera qu’il a été étudié pour passer notre lève plaques dans des portes de 73 cm.

Puis on ajoute les pieds mobiles qui servent à assurer la stabilité du lève plaque lors de son utilisation. On peut voir qu’ils sont dotés de roues avec un diamètre suffisant pour ne pas être gêné par les aspérités du sol lorsque l’on déplace le lève plaques.

Ces pieds mobiles sont rabattables grâce à des goupilles et réglables selon que vous voulez poser des plaques au plafond ou à la verticale.

On redresse notre lève plaque et on passe à la pose de la rallonge. Son positionnement est extrêmement simple il suffit de l’insérer dans le tube principal et de choisir la position de la rallonge en fonction de la hauteur du plafond que l’on souhaite atteindre.

Vous pouvez voir sur la rallonge qu’elle comporte 3 trous de réglage pour pour atteindre 3m50, 4m ou 4m50.

EDMA-leve-plaque-EDMAPLAC450_38

On se contente de mettre en place la goupille que vous pouvez voir sur la photo suivante :

EDMA-leve-plaque-EDMAPLAC450_42

On peut ensuite passer au montage du support de plaques (en orange cette fois) : là aussi c’est simple. On met en place la partie principale comportant la poignée en faisant attention à la mettre dans le bon sens. Poignée vers le volant.

Ce support se monte à l’aide d’une vis et d’un écrou papillon, donc sans outil. C’est en effet un élément que l’on va démonter pour déplacer le lève plaque d’un chantier à un autre.

On assemble également les deux rallonges de support (droite et gauche) à l’aide de vis et d’écrous.

Et il ne reste plus qu’à glisser de chaque côté les rallonges de supports. Pour ne pas les inverser (mais on s’en rendrait compte tout de suite à l’utilisation), on trouve des repères R (pour droite) et L (pour gauche).

Ces rallonges se mettent en place et se retirent sans outil puisqu’elles sont munies d’une bille sur ressort qui permet de simplement les clipser.

On positionne ces rallonges différemment lorsque l’on veut faire une pose verticale de plaque.

C’est vraiment très pratique pour les démonter quand on travaille dans un endroit un peu exigüe et que l’on en a marre de se les prendre dans la tête. Idem lors d’un changement de pièce.

On va maintenant mettre en place la plateforme en bois qui est fournie avec notre lève plaque. Il suffit de l’insérer dans les 2 ergots se situant sur les pieds :

Et de fixer celle)ci en position grâce à la vis de serrage se trouvant juste au dessus :

Enfin, il ne reste plus qu’à monter le support de la visseuse qui fera office de levage automatique de la plaque.

Là encore à l’aide de 2 vis et papillons de serrage que ce soit pour fixer le support en lui-même ou bien pour effectuer le réglage en fonction de la visseuse que vous utilisez.

Et voilà, notre lève plaque est monté, il ne reste plus qu’à passer à l’action.

Utilisation du EDMAPLAC 450

Maintenant que le montage est fait, je vous propose de voir en vidéo ce que donne sa mise en place sur un chantier :

Par où commencer … D’abord, ce qui distingue notre lève-plaque EDMAPLAC 450 de la concurrence, c’est avant tout son système de levage avec une visseuse.

C’est une option qui vient apporter un réel confort dans l’utilisation du lève plaque. Ce n’est pas indispensable, certes. Mais alors je pense qu’une fois qu’on y a goûté, il est difficile de s’en passer.

Ca ne demande aucun effort pour lever la plaque tout en restant hyper précis. On lève d’une main tout en ajustant sa plaque avec l’autre.

Le système est fait pour s’adapter à n’importe quelle visseuse … à condition que celle-ci soit au minimum de 14,4V et avec un couple suffisant. On dispose de vis papillon pour régler la hauteur d’une part, et d’autres vis pour régler l’écartement de la visseuse.

Ma bonne vieille Ryobi était un peu juste niveau couple, mais malgré ça, elle a fait le job.

Si vous ne voulez pas utiliser ce système ou si vous êtes en panne de batterie, il est bien évidemment possible de monter la plaque manuellement.

Il suffit alors d’actionner le volant comme sur n’importe quel lève-plaque avec ou sans la poignée. Il faudra par contre appuyer sur la manette de frein pour libérer la montée de la plaque.

Une fois la plaque posée, pour faire redescendre notre lève-plaque, il faut penser à retirer la visseuse si celle-ci est en place (on se fait forcément avoir au début) et on débraye le système de frein de sécurité en levant cette poignée :

Puis on relâche le frein en appuyant sur la poignée orange. La partie mobile redescend alors toute seule pour revenir à sa position initiale.

Lorsqu’il n’y a pas de plaque en place, on peut avoir un peu de mal à faire descendre le lève plaque (qui n’est pas assez lourd), et comme les deux mains sont utilisées … Il est impossible de tirer dessus pour l’aider. C’est un petit coup de main à prendre.

Les différentes positions de travail

L’EDMAPLAC 450 permet la pose de plaques de plâtre dans presque toutes les positions : horizontale, verticale, sous-pentes.

Pour modifier la configuration il faudra jouer sur 2 éléments : Les pieds, et la tête du lève-plaque.

En position horizontale, les pieds sont le plus écartés possible, et les bras oranges, sont disposés sur les repères « horizontale », et on se retrouve dans cette configuration :

Pour passer en verticale, on va rapprocher les pieds extérieurs du pied central afin de pouvoir coller le lève-plaque contre le mur (sinon les pieds gênent).

On va aussi passer les bras oranges dans la position verticale grâce aux repères.

Pour la position sous-pentes, on pourra choisir la position horizontale ou verticale.

La goupille qui se situe sur la tête du lève-plaque permet de sécuriser le chargement des plaques. Une fois la plaque chargée, on peut alors retirer la goupille et monter le lève-plaque. La plaque viendra alors se positionner sur son support avec le bon angle grâce au pivot libre de la tête.

Pour charger les plaques, on bascule le lève-plaque avec le levier :

Enfin, voici les petits ergots qui viennent maintenir les plaques en place entre le moment où on les charge et le moment où on les plaque pour les visser. Ils sont montés sur ressort pour pouvoir être « écrasés » par la plaque et ne pas gêner au moment du vissage.

On retrouve ces ergots à différents endroits en fonction du type de chargement que l’on effectue : horizontal, vertical ou si l’on charge des demies-plaques.

L’avis de ZoneTravaux sur l’EDMAPLAC 450 EDMA

Ca fait pas mal de temps que j’utilise ce lève-plaque maintenant et du coup je peux vous faire un retour complet après utilisation sur le terrain.

Tout d’abord, l’utilisation de la levée à la visseuse. Comme je le disais, c’est réellement plus qu’un gadget. Il permet de lever la plaque sans effort, sans bruit, tout en se concentrant sur la position de la plaque.

En contre-partie, l’engin est assez lourd. On ne peut pas avoir le beurre et l’argent du beurre. Et c’est le côté un peu négatif sur ce lève-plaque, il est pénible à trimballer, surtout si vous êtes tout seul.

Par contre, une fois sur le chantier, le poids se fait oublier grâce aux roues et aux roulettes situées sur le pied.

Il est également pas donné puisqu’il faudra débourser un peu moins de 600€ pour se le procurer. Mais c’est comme tout, il faut faire le ratio entre le prix et le confort que ça va apporter à l’usage.

En tout cas chez ZoneTravaux, on adore ce petit bijoux et on recommande à 100% cet EDMAPLAC450 pour la pose de plaques de plâtres.

N’hésitez pas si vous avez des remarques ou des retours sur l’utilisation de ce lève-plaque à laisser un commentaire sur cet article.

A très vite sur ZoneTravaux !

A propos de

Passionné de bricolage depuis toujours, ZoneTravaux est pour moi un excellent moyen de partager avec les lecteurs mes expériences trucs et astuces accumulés au fil des ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *