[Pergola Dossier 2] Découpe et installation des poteaux et pannes

Pied poteaux et pannes Pergola (25)

J’ai passé pas mal de temps à construire ma pergola et c’est donc l’occasion de pouvoir vous présenter les détails de cette réalisation au travers de différents articles. Cela vous permettra de constater qu’un tel travail est accessible à tous bricoleurs et je pense que les photos et explications vous donneront toutes les informations dont vous aurez besoin si vous vous lancez !

Sur simple demande dans le bas de cet article, je peux vous envoyer le plan Sketchup qui m’a servi de base pour concevoir ma pergola alors n’hésitez pas !

Terrasse & Pergola travers 2

Dans ces articles, je ne vous préciserai pas les mesures des différentes coupes de bois car elles seront forcément à adapter à la configuration de votre terrasse. Par contre, je préciserai les matériaux utilisés bien entendu.
Après le dossier 1 (Focus sur le scellement chimique pour installer la panne contre le mur porteur), je vous présente donc le dossier 2 : comment découper et installer vos poteaux (et pieds de poteaux) et les deux pannes qui supporteront les chevrons.

Avant toute chose, voici un peu de vocabulaire histoire que nous parlions toutes et tous de la même chose (certains termes peuvent varier donc cela vaut la peine de préciser de quoi je vais vous parler dans la suite de l’article).

pied de poteau, poteau, chevron, panne, renfort

1/ Préparation de la terrasse et du garage avant début des travaux

L’année passée, j’ai construit ma terrasse en béton afin de profiter d’un endroit de mon jardin qui était à l’abandon et surtout qui ne servait à rien. Le but était de gagner en surface utile sans dépenser trop d’argent. J’ai maintenant à disposition une dalle de 34 m² qui me permet de stocker une partie de mon bois de chauffage, de faire des barbecues sans avoir les pieds dans la boues et surtout un endroit ou mettre un hamac pour passer les longues après midi d’été !

Terrasse en béton - modélisation 3D

Terrasse en béton - modélisation 3D

Pour commencer, j’ai élagué les arbres qui dépassaient au dessus de la terrasse mais aussi, retiré la gouttière du garage pour dégager un peu l’espace de travail.

Pied poteaux et pannes Pergola

Ensuite, je suis parti chercher mon bois en GSB (Leroy Merlin construction pour ne pas les citer) en partant sur un bois brut traité classe 2 (oui, oui… mais c’est pour mieux le traiter ensuite) dans le but de partir d’une base « vierge » et réaliser cette pergola vraiment par moi-même.

Le bois utilisé :

  • Poteaux X2 : 15x15cm par 5m
  • Pannes X2 (bastaings) : 63×175 mm par 4m
  • Chevrons x7 : 63×75 par 5m

Un des chevrons est utilisé pour réaliser les renforts car les chutes ne sont pas suffisantes (il y aura donc 6 chevrons sur la pergola).

Le matériel nécessaire :

  • Deux Pieds de poteau à âme (platine en T)
  • 8 chevilles à béton (ancrage au sol)
  • 4 boulon tête ronde collet carré zingué (ancrage des poteaux)
  • Kit de scellement chimique
  • De la visserie SPAX (cela fera l’objet d’un article dédié !)

SPAX a en effet de la visserie dédiée pour la construction de pergola (cf leur site) et je me suis d’ailleurs très fortement aidé de leur vidéo Youtube pour la construction de ma pergola :

Les outils utilisés :

Pied poteaux et pannes Pergola (1)

2/ Découpe et préparation des pannes

Pour réaliser proprement mes découpes de bois, j’ai mon outil magique dont je me sers de plus en plus. Pour les découpes droites, une simple scie à main pourrait suffire mais dès lors que vous aurez à réaliser des coupes en angles, une scie à onglet n’est pas du luxe. Afin d’éviter la poussière dans la garage/atelier, j’ai collé à l’arrière de la scie l’aspirateur à cendre et poussière AD 3.200 Kärcherr (un test est d’ailleurs en préparation).

Pied poteaux et pannes Pergola (2)

Je pars donc de mes bastaings brut et je réalise les découpes aux extrémités. Je suis resté sur une longueur de 4 m pour les pannes et niveau découpe en angle, j’ai choisi de partir sur 10cm en hauteur et 20 cm de largeur

Pied poteaux et pannes Pergola (3)

Une fois les mesures prises, je règle la scie à onglet sur le bon angle et je réalise les découpes. Ces découpes sont pratiquées aux 2 extrémités de la panne (et j’i 2 pannes utilisées pour cette pergola).

Pied poteaux et pannes Pergola (4)

Pied poteaux et pannes Pergola (5)

Ensuite, il est important de réaliser de belles finitions, je me suis donc décidé à poncer intégralement mes pannes (exactement comme lors de la construction de mon établi en bastaings).
Pour cela, j’ai commencé à utiliser ma ponceuse excentrique AEG avec un gros grain (je l’ai acheté il y a près de 10 ans !)

Pied poteaux et pannes Pergola (6)

Pied poteaux et pannes Pergola (7)

Pour la panne qui est scellée au mur, j’ai réalisé 6 trous à l’aide d’une mèche à bois plate de 20. Ces trous accueillerons les tiges filetés du mur. L’autre panne n’a besoin de rien d’autres que les découpes et le ponçage.

Pied poteaux et pannes Pergola (8)

Pied poteaux et pannes Pergola (9)

Pied poteaux et pannes Pergola (10)

Comme je vous le présentais lors de l’utilisation du scellement chimique, la panne vient se positionner sur les tiges filetées. Je réalise d’abord une pose à blanc pour m’assurer des mesures puis je pourrais réaliser le traitement de bois avec mes produits CECIL PRO.

Pied poteaux et pannes Pergola (11)

Scellement Chimique FISCHER Pergola (23)

Les pannes sont terminées, nous pouvons passer aux poteaux qui nécessitent, eux, un peu plus de travail.

3/ Fabrication des poteaux

Lors de la création des plans de la pergola, j’avais imaginé initialement 3 poteaux de maintien. En réfléchissant de manière un peu plus poussée (ça m’arrive !), ce 3e poteau central n’était pas nécessaire d’un point de vue solidité et en plus, cela aurait alourdi le rendu final (masque la vue sur le jardin).

J’ai donc travaillé uniquement 2 poteaux :

Pied poteaux et pannes Pergola (12)

Les découpes d’extrémité n’étant pas perpendiculaires, j’ai dû les reprendre. J’ai ensuite coupé mes poteaux à la mesure. Le haut des poteaux devait arriver 5 cm en dessous du haut de la panne accolée au mur. Pourquoi ?

Tout simplement pour respecter un angle compris en 3 et 5° et ainsi faciliter l’écoulement de l’eau (norme de fabrication des pergolas). Pour connaître cette mesure, prenez 1 cm tous les 1 m. Chez moi, j’ai 5 m de profondeur de pergola, j’ai donc réduit la hauteur de mes poteaux de 5 cm. N’oubliez pas de retirer la hauteur de vos pieds de poteaux…

Pied poteaux et pannes Pergola (13)

Pied poteaux et pannes Pergola (14)

C’est maintenant que la fabrication de la pergola devient la plus intéressante, on passe à la « vraie » menuiserie et ce n’est que du bonheur !

Au niveau de l’extrémité supérieure des 2 poteaux, nous allons réaliser des encoches afin de maintenir solidement la panne. Pour cela, j’ai tracé la future découpe sur le poteau (100 mm de profondeur pour 66 mm de largeur). La panne faisant 65 mm de large, je laisse un mm supplémentaire pour pouvoir insérer la panne dans le poteau

Pied poteaux et pannes Pergola (15)

A l’aide de ma scie à onglet, je réalise 2 encoches sur le poteau et l’excédent de bois sera retiré à l’aide d’un ciseau à bois.

Pied poteaux et pannes Pergola (16)

C’est une étape légèrement fastidieuse mais qui permet d’avoir un rendu vraiment propre et précis.

Pied poteaux et pannes Pergola (17)

Vous savez maintenant d’ou vient la photo de notre page Facebook !

Pied poteaux et pannes Pergola (18)

Voici le résultat après l’utilisation du ciseau à bois et un léger ponçage pour arrondir les angles. Je suis vraiment super content du rendu !

Pied poteaux et pannes Pergola (19)

On réalise un petit test avec une chute de bastaings entré légèrement en force (souvenez vous que la panne a été poncée et que son épaisseur est donc légèrement moins importante qu’un bastaing brut).

Pied poteaux et pannes Pergola (20)

Et un petit test de pose à blanc d’un chevron entre les 2 pannes de la future pergola

Pied poteaux et pannes Pergola (21)

Pied poteaux et pannes Pergola (22)

4/ Installer les pieds de poteaux

Maintenant que l’extrémité supérieure des poteaux est prête, passons à la base des poteaux. Afin d’éviter le contact entre le bois et le béton et donc réduire l’humidité de notre région, j’ai opté pour des pieds de poteaux. Ce sont des pieds de poteau à âme (de type platine en T). Ces pieds sont ancrés dans le béton à l’aide de chevilles à béton.

Pied poteaux et pannes Pergola (27)

Le principe est de réaliser une encoche dans le poteau et d’insérer la platine à l’intérieur. Ensuite, un boulon tête ronde (traversant tout le poteau) viendra fixer le pied dans le poteau. Je positionne donc le pied au niveau du poteau et trace la future découpe au crayon à papier.

Pied poteaux et pannes Pergola (28)

L’encoche est toujours réalisée à l’aide de la scie à onglet et le centre que je n’ai pu atteindre a été finalisé avec un couteau à bois fin.

Pied poteaux et pannes Pergola (29)

Pour avoir une super finition, j’ai détouré l’épaisseur du pied de platine à l’aide d’un ciseau à bois et de ce fait, le pied de poteau vient s’intégrer parfaitement dans le poteau (tant qu’à tout faire soi-même, faisons le bien !)

Pied poteaux et pannes Pergola (30)

Enfin, je perce le poteau de bout en bout au niveau des trous de la platine (2 trous) qui permettront de mettre les boulons (2 par poteau).

Pied poteaux et pannes Pergola (31)

Pied poteaux et pannes Pergola (32)

C’est uniquement une pose à blanc pour l’instant étant donné que le traitement du bois n’est pas encore réalisé. Les emplacements des boulons tête ronde ont été préparés à l’aide d’une mèche à tête plate de 20.

Pied poteaux et pannes Pergola (33)

Pied poteaux et pannes Pergola (34)

Une fois que j’ai terminé cette adaptation des pieds, je peux les retirer et venir les installer sur la terrasse. Je viendrai mettre les poteaux en place par la suite.

5/ Installation des pieds de poteau sur la terrasse

Les pieds sont donc ancrés à l’aide de chevilles à béton et c’est du solide !
Je positionne le future emplacement du pied (je ne voulais pas qu’il soit trop au bord de la terrasse pour garantir une bonne solidité – avec le gel/dégel, on ne sait jamais si le béton peut éclater)

Pied poteaux et pannes Pergola (35)

Pour le perçage d’une dalle en béton brute, j’ai utilisé ma perceuse AEG filaire (il faut du costaud) en mode percussion et mèche à béton. C’était assez sport (la terrasse étant bien solide !)

Pied poteaux et pannes Pergola (36)

A l’aide d’une clé plate à cliquet, je viens ancrer définitivement mes pieds dans le béton en serrant les chevilles. Sur le lot, en serrant comme un âne, j’ai cassé une cheville… sur 8, ce serait presque raisonnable (par contre, c’est presque 2€ la cheville quand même !)

Pied poteaux et pannes Pergola (37)

6/ Positionnez le poteau sur la terrasse

Ultime étape de cet article (avant le prochain dossier), venez placer vos poteaux sur les pieds fraîchement installés. Passez les boulons, vissez les écrous fermement et ADMIREZ-VOTRE TRAVAIL !

Pied poteaux et pannes Pergola (39)

Pied poteaux et pannes Pergola (38)

C’est sur ces photos que se termine le deuxième dossier Pergola. Dans les prochains dossiers, nous verrons comment réaliser les chevrons, comment traiter votre bois pour que la pergola soit bien protégées, comment bien choisir sa visserie et la mettre en place et enfin, nous verrons le résultat final en photos.

J’espère que cet article vous plaira et si vous avez la moindre question, vous pouvez laisser un commentaire sur l’article ou utiliser notre forum 😉

A très vite sur ZoneTravaux et le forum est là en cas de questions !

Tags : , , , , , , , , , , , , ,

A propos de

Passionné par le travail du bois, du métal mais aussi par les tests de nouveaux outils, je partage avec vous mes expériences, réalisations et mes démos d'outils !

70 Responses

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *